ALTER INFO

La Russie décide de construire son propre réacteur thermonucléaire pour 20 milliards de dollars


Dans la même rubrique:
< >


Pravda.ru
Dimanche 19 Août 2007

La Russie décide de construire son propre réacteur thermonucléaire pour 20 milliards de dollars


Pravda.ru, le 17 août 2007


​​​​Le gouvernement russe a tenu une réunion le 16 août où il a approuvé une stratégie de développement de l'énergie de fusion thermonucléaire avant 2050. Sergei Ivanov, le premier vice premier ministre du gouvernement russe, dit que la stratégie doit être aussi précise et pragmatique que possible. Rosatom, l'Agence Nucléaire Russe, a été invitée à développer un programme adéquat, dont le coût est arrêté à 515 milliards de roubles (14,66 milliards d'euros). « La fusion thermonucléaire en vaut la peine », a dit Ivanov en estimant la dimension du futur investissement.


​​​​Une station thermonucléaire relativement petite coûtera à la Russie au moins 20 milliards de dollars, a écrit le journal Vedomosti.


​​​​L'académicien Yevgeny Velikhov dit que les besoins mondiaux en énergie tripleront en 2030 si l'économie mondiale continue son développement actuel. L'énergie thermonucléaire peut sauver le monde d'une crise grave en ce moment. C'est une méthode écologiquement propre de production électrique à partir de ressources illimitées. Cependant, la première station thermonucléaire du monde est susceptible d'être construite en environ 25 ans, a dit le scientifique.


​​​​« Développer l'énergie de fusion thermonucléaire est une formidable étape vers la nouvelle ère énergétique de la Russie, » publie un rapport de la stratégie thermonucléaires. En 2050 la Russie lancera une génération de centrale thermonucléaire industrielle d'une capacité énergétique d'un gigawatt (GW ou un milliard de watts) qui sera suffisante pour alimenter 750.000 maisons. On s'attend à ce qu'une augmentation jusqu'à 100 GW (égalant 40 pour cent de la production de puissance actuelle en Russie) soit atteinte vers la fin de ce siècle.


​​​​La stratégie de développement du thermonucléaire aura trois étapes. Au début, de 2009 à 2015, la Russie devra restaurer et rééquiper sa base technologique. Ensuite (avant 2030), les scientifiques choisiront les matériaux de construction de la centrale et décideront si la Russie doit participer à un projet international pour construire une centrale thermonucléaire de démonstration ou construire ses propres centrales. [Le principe envisagé pour le réacteur n'est pas indiqué. S'agit-il encore du Tokamak ? NDT]


​​​​Enfin, la construction de la centrale thermonucléaire industrielle sera terminée avant 2050. Le projet se monte à 515 milliards de roubles. Si la Russie décide par la suite de construire ses propres réacteurs, la dépense grimpera jusqu'à 770 milliards de roubles (22 milliards d'euros). Pour l'instant, le coût d'une centrale thermonucléaire est plus élevé que le possible bénéfice qui pourrait être obtenu de son énergie.


​​​​La recherche permettant de développer la force thermonucléaire est apparue à l'origine en URSS au milieu du siècle dernier [construction du premier Tokamak et expériences avec, NDT]. Les résultats de la recherche ont ensuite posé les bases de nombreux travaux internationaux. Les USA, le Japon, la Chine, l'Inde, la Corée du Sud, la Russie et l'Union Européenne ont récemment pris la décision de construire le premier réacteur thermonucléaire en France [*]. Ce projet, dont le coût est arrêté à dix milliards d'euros (351 milliards de roubles), doit être achevé en dix ans.



Original : http://english.pravda.ru/russia/economics/17-08-2007/96046-thermonuclear-0
Traduit du russe en anglais par Dmitry Sudakov
Traduit de l'anglais par Pétrus Lombard pour Alter Info



* NDT : Le projet ITER n'est pas destiné comme le projet russe à devenir une centrale électrique, mais servira à poursuite les expériences de fusion avec un Tokamak géant.



Mardi 21 Août 2007


Commentaires

1.Posté par Gilles COUTURIER le 19/08/2007 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

_______Une station thermonucléaire relativement petite coûtera à la Russie au moins 20 milliards de dollars, ______

L'homme, dans toute sa splendeur a peut-être déjà déstabilisé l'athmosphère.
Néanmoins, téméraire, le voilà prêt à déstabiliser l'univers...je m'explique, réunir dans un espace confiné l'infiniment froid ( -273 degrés ) et l'infiniment chaud, plus chaud que nulle part dans l'immense univers, n'est pas sans courir un grand risque non mesuré. Quand on sait ô combien la science vascille sur ses bases, qui sait vra

2.Posté par Gilles COUTURIER le 19/08/2007 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

_______Une station thermonucléaire relativement petite coûtera à la Russie au moins 20 milliards de dollars, ______

L'homme, dans toute sa splendeur a peut-être déjà déstabilisé l'athmosphère.
Néanmoins, téméraire, le voilà prêt à déstabiliser l'univers...je m'explique, réunir dans un espace confiné l'infiniment froid ( -273 degrés ) et l'infiniment chaud, plus chaud que nulle part dans l'immense univers, 150, 200, personne ne sait jusqu'où on pourra s'arrêter trop loin ! n'est pas sans courir un grand risque non mesuré. Quand on sait ô combien la science vascille sur ses bases, qui sait vraiment quoi....dans ces domaines complexes...?

3.Posté par Toto le 16/09/2007 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

...Le principe adopté serait en toute probabilité celui de la Z-Machine, le Z-Pinch.

...Le scientifique français Jean-Pierre Petit, dont l'un des "faits de gloire" est l'anihilation de "l'instabilité de Vélikhov", a sonné l'alarme depuis un moment déjà. Les USA ont une petite avance dans ce domaine, et "secret défense US"... Pour tout comprendre, voici des hyperliens, et l'on comprend alors que nous sommes devant le choix de la catastrophe finale ou bien de "l'Age d'Or", et que pour l'instant la catastrophe finale a une petite avance, principalement grâce à la non information et désinformation:
http://www.jp-petit.org/Presse/la_grande_epoque.htm
http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/z_machine2.htm
http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/papier_Haines/papier_Haines.htm
http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/eclaircissements.htm
http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/machines_MHD/these_bavay.htm
http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/from_geffray/ltd.html
http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/machines_MHD/machines_MHD_bases.htm#course_armements
http://www.jp-petit.org/science/Tsar_bomba.htm
http://www.jp-petit.org/science/Z-machine/Sakharov_MHD/Sakharov_MHD0.htm

Le sujet du Z-Pinch a également été discuté dans le forum "Agoravox". Il ne s'agit ni plus ni moins que de la fin de l'idée de pénurie énergétique, avec une énergie potentiellement abondante pour tous et une potentielle réorganisation planétaire dans le sens du bien-être général. Il ne s'agit ni plus ni moins que d'une énergie nucléaire PROPRE, contrairement aux procédés employés actuellement.

Le fait que la Russie se relance SEULE dans la course a l'énergie thermonucléaire démontre la validité de tout ce que crie Jean-Pierre Petit depuis plus d'un an.


5.Posté par Toto le 16/09/2007 03:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

...Raté !... Je vous prie de m'excuser, je ne comprends pas comment fonctionne la commande "url" ici même.

modération:

Nous l'avons fait à votre place

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires