Palestine occupée

La Résistance et l’Echec de 'la Grande Israël'


Depuis plus d’un siècle, en 1897 précisément, Herzl s’est mis debout, dans la première conférence sioniste tenue en Suisse, pour annoncer l’objectif principal du mouvement sioniste. Il l’a clairement défini : « Rétablir le royaume d’"Israël", avec ses frontières historiques, de la mer jusqu’à la rivière ».


Lundi 29 Septembre 2008

Mohammed As-Saroudjy, Centre Palestinien d’Information


Les ans passent pour que le dix-septième premier ministre de l’Etat d’"Israël" contredise le premier chef sioniste. En effet, Olmert déclare, le dimanche 15 septembre 2008, devant ses ministres, que le rêve s’est transformé en cauchemar : « "Une Israël de la mer à la rivière" n’est plus qu’une grande illusion. Les anciens chefs d’Israël étaient dans l’erreur. Nous devons partager la terre avec ceux qui y vivent déjà ».

Qui a poussé Olmert à ce qu’il reconnaisse la crue réalité ? Et quelles sont les indications de l’évaporation dudit rêve ? La résistance s’est-elle montrée plus consciente de la nature du conflit de ces régimes arabes qui traitent l’Entité sioniste comme une fatalité ?

Les indications montrant que ce rêve-là n’est plus qu’une illusion sont nombreuses, dont les suivantes :

- Le sentiment national est bien faible chez les Juifs, selon les centres d’études sionistes.

- "Israël" n’est plus considérée comme la patrie nationale des Juifs. Et comme elle n’est plus qu’un pays comme un autre, les Juifs ne trouvent plus d’intérêt d’aller y vivre. En 2007, n’ont émigré vers "Israël" que 18500 personnes. C’est le nombre le plus maigre depuis 1988.

- Les données du bureau du premier ministre spécialisé à renforcer les liens avec les Juifs du monde confirment que 70% des Juifs des Etats-Unis n’ont jamais été un jour en "Israël" et n’ont pas l’intention de la visiter. 50% des jeunes Juifs des Etats-Unis ne s’intéressent même pas à l’existence d’"Israël".

- La vraie Entité sioniste se trouve à Tel-Aviv. Elle ne peut aller plus loin, malgré les milliards de dollars dépensés.

- Les Ashkenazes, les Juifs venant de l’Europe, gardent toujours les adresses de leurs parents. Beaucoup d’entre eux posent une demande pour avoir des passeports européens.

- "Israël" a connu plusieurs défaites. La guerre de 1973. La première Intifada de 1987. La retraite israélienne du Sud du Liban. La deuxième Intifada. Et surtout la sixième guerre perdue devant le Hezbollah, guerre qui a démontré que l’armée israélienne n’est plus invincible.

- Les opérations de qualité exécutées par les factions de la résistance palestinienne ont perturbé l’Entité sioniste au niveau militaire comme au niveau des renseignements.

- L’état-major israélien a reconnu que son établissement militaire est usé.

- Les données démographiques sont au profit des Arabes. C’étaient ces données qui avaient poussé l’Entité sioniste à lancer la déclaration de l’Etat juif, une déclaration approuvée par le Congres américain, des mesures destinées à déporter la population arabe et à leur fermer la possibilité aux déportés de retourner aux territoires palestiniens occupés en 1948.

Finalement, on remarque que la résistance s’est démontrée bien consciente de la nature du conflit et bien croyante en son droit national et légitime. Elle n’a pas cédé au mensonge lancé par ces systèmes politiques arabes qui disent que l’Entité sioniste reste un sort inévitable. La résistance pourra être fière d’avoir pu démontrer que cette région du monde reste imprenable.

Article traduit et résumé par le CPI

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Lundi 29 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par Amar le 29/09/2008 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive la résistance Palestinienne ! Qu'allah lui accorde la victoire!
honte aux pays du golfe qui renflouent les banques américaines a coup de milliard et qui laissent mourir de faim leurs frères palestiniens dans la bande de Gaza

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires