Néolibéralisme et conséquences

La République de Weimar – Zimbabwe – La Grande-Bretagne?



Jeudi 19 Mars 2009

La République de Weimar – Zimbabwe – La Grande-Bretagne?
Comme vous le savez probablement, la Bank of England (BoE, la banque d’émission anglaise), a baissé le 5 mars les taux directeurs de 1% à 0,5%, donc de moitié. C’était largement attendu et considéré comme peu marquant, puisque la Banque centrale européenne (BCE) a également baissé les taux d’intérêt de 0,5% ce jour-là. Ce qui fait des gros titres mondialement c’est l’autre pas fait par la Banque of England. Le gouverneur de la BoE, Mervyn King, a décidé de plonger la Banque dans le processus de la «décharge quantitative»* en cherchant l’autorisation du ministre des Finances d’«imprimer» 150 milliards de livres sterling. La plus grande partie de cet argent réimprimé sera utilisée pour l’achat d’obligations du gouvernement britannique, désignées de manière ironique comme «obligations d’Etat». C’est un pas que la Fed américaine a hésité à faire, bien qu’il ait été envisagé publiquement depuis décembre dernier.
L’auteur a été, diplomatiquement dit, alarmé, lorsque le message de la BoE a été annoncé dans nos informations locales (australiennes) du soir par un speaker de la manière suivante (veuillez noter qu’il s’agit d’une paraphrase et pas d’une citation): «Cela n’a pas fonctionné en 1923 dans la prétendue République de Weimar. Cela n’a pas fonctionné au Zimbabwe de Robert Mugabe. Mais le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mervyn King, le tente tout de même. Il commence à imprimer de l’argent pour sauver la Grande-Bretagne de sa pire récession depuis les années 1930.» On ne voit et n’entend pas tous les jours une telle nouvelle télévisée.
Encore plus piquants étaient les rapports de l’agence de presse financière Bloomberg le lendemain. Voici quelques citations: «Nous tâtonnons dans le noir. En fin de compte, nous ne saurons si cela fonctionne qu’au moment où l’économie sera sortie de la crise. Ce sera seulement dans quelques années.»
«Ce que les Anglais font, c’est d’imprimer de l’argent, mais comme toutes les autres mesures du gouvernement ne fonctionnent pas, la BoE n’avait pas d’autre choix».
«Alors que les autorités britanniques s’efforcent de dénier les similitudes avec la politique économique du Zimbabwe de Robert Mugabe, où l’impression d’argent a attisé l’hyper-inflation, certains écono­mistes argumentent que la Banque d’Angleterre n’avait pas grand choix.» •

Source: The Privateer, Early March Issue, 2009
* Note: «Décharge quantitative» est une expression pour embellir l’effacement de la dette de l’Etat avec de nouveaux billets imprimés.

http://www.horizons-et-debats.ch http://www.horizons-et-debats.ch



Mercredi 18 Mars 2009


Commentaires

1.Posté par LSD, 100 µg, i.m. le 19/03/2009 06:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Teddy !",
"Yes Mum...?"
"Prends la brouette, remplis-la de livres sterling et va nous acheter du plum pudding !"
"Yes Mum !"

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires