RELIGIONS ET CROYANCES

La Prière en Islam


Dans la même rubrique:
< >


atemporelspirit@yahoo.fr
Lundi 29 Septembre 2008

La Prière en Islam

La Prière en Islam





NB: La pierre noire n’est pas idolâtrée par les musulmans, pas plus que la Kaaba. La Kaaba n’est qu’un méridien de la prière, local et transnational ; tandis que la pierre noire n’est qu’un méridien (local) servant uniquement à marquer l’axe angulaire à partir duquel sont initiée les 7 circonvolutions autour de la Kaaba lors du pèlerinage. Par: Paradisial

 

Bon nombre de personnes s’interrogent sur la façon qu’ont les musulmans à faire la prière, y voyant souvent un geste exotique trop incompris.

 

Suite à un échange en cette fin de semaine que Soravardi et moi avions tenus, il m’est venu à l’esprit de reprendre de nombreux éléments de réponse quant à pas mal de questions relatives à la prière en islam.

 

Les questions et réponses livrées ci-dessous ne sont pas très exhaustives, mais ne manqueront pas de lever le voile sur pas mal de détails liés à la notion et à l’acte de prière.

 

Contenu :

A - Interpellations par rapport à la Mosquée (texte décalé)

B - Comment les prophètes de la Bible effectuaient-ils la prière ?!

C - Accusation de Plagiat

D - Que veut dire Allah ?!!!

E - Que signifie la formule "Allahu Akbar" ?

F - Comment les musulmans accomplissent-ils la prière?!

G - Les Sens de la Prière en Islam

H - Streaming TV des Veillées de Prières Surérogatoires du Ramadan en Direct depuis la Mecque

I - Combien de Temps l'Homme est-il Égocentrique ?!

 

A - Interpellations par rapport à la Mosquée

Attention: Texte Décalé



 

Question: quand est ce que les églises ont été construites en France ?

 

Réponse: elles ne datent pas d’hier, certaines sont vielles de plusieurs siècles.


Question: qui a financé la construction des églises à l’époque ?

 

Réponse: le pouvoir en place, càd soit les autorités cléricales quand elles étaient trop riches (grâce à la spoliation des cloches qui fréquentaient l’église, pour gober des affaires tenant à la mythologie grecque), soit par le palais, lui aussi très riche, qui préférait que les fidèles cherchent le salut par Dieu que le salut par la Révolution.

 

Question: combien coûtèrent les églises pour leur construction ?

 

Réponse: des sommes faramineuses.

 

Question: lors de la promulgation de la loi de la séparation de l’église et de l’Etat, combien d’églises existaient déjà ? et combien de mosquées ? combien d’églises devaient être construites (à cause du retour des français au christianisme) et furent construites ? et combien de vraies mosquées (et non des caves) furent construites pour recevoir des fidèles (de plus en plus nombreux) à même d’y vouer un culte dans des conditions décentes ?

 

Réponse: je vous laisse y réfléchir par vous-mêmes.

 

Question: que contiennent les églises et les synagogues comme équipements et objets de culte à l’intérieur.

 

Réponse: je vous laisse y réfléchir par vous-mêmes.

 

Question: enfin, c’est quoi une mosquée ?!!

 

Réponse:

 

La mosquée c’est:

 

- quatre murs ;

 

- un toit (évidement) ;

 

- un grand tapis: on ne rentre pas dans la Maison du Seigneur avec ses chaussures pleines de crasses, voire de crottes de chiens. Moïse - que le Salut de Dieu soit sur lui - enlevait bien ses sandales en entrant dans la tente des assignations, fait-on encore cela lorsqu’on entre dans la synagogue ou dans l’église ?!

 

- une cours d’eau: pour faire les ablutions purificatrices ; Moïse - que le Salut de Dieu soit sur lui - [ainsi que les lévites dans le temple, et Jésus pareillement] se purifiait par l’eau avant d’entrer dans la tente des assignations ; fait-on cela encore lorsqu’on se rend à la synagogue ou à l’église ?!) ;

 

- un imam: quelqu’un qui guide la prière (du verbe amma: guider) ; la prière est simple, et ne dure que 5 minutes, on y (l’imam) récite du coran, on s’y prosterne par humilité au créateur de ce monde comme les autres prophètes israélites et comme Jésus se sont prosternés au Seigneur (que sa magnificence soit exaltée) ; vérifiez la Bible, ils l’ont fait ; dans la synagogue et dans l’église se prosterne-t-on encore ?! Certains s’agenouillent à peine (comme si par dédain).

 

- et enfin, un amplificateur sonore, puisque les fidèles sont très nombreux, et pas seulement le vendredi ; qu’en dire des églises et synagogues ?! dans lesquelles Dieu est révéré à peine un jour (quoique), et qu’en dire des églises qui, à défaut de croyants, sont devenues des lieux de tourisme.

 

Pour conclure: dans la mosquée l’imam n’a pas besoin de se parer de vêtements sacerdotaux (oh combien étincelants et chers), ce n’est pas un chamane, Dieu se penche sur les coeurs des fidèles, on ne l’éblouit point par la dorure des vêtements, ni par le rang des blasons.

 

Dans la mosquée on n’a pas non plus besoin d’ustensiles sacerdotaux, on ne s’y rend pas pour y manger Dieu: nous ne sommes pas des cannibales qui se targuent d’avoir une certaine étiquette.

 

Dans la mosquée on n’allume pas des bougies, des cierges et des chandeliers: nos coeurs sont déjà illuminés, par la présence de Dieu entre les "mains" de qui on se tient humblement et farouchement durant la prière.

 

Dans la mosquée on n’a pas besoin d’icônes et de statues: normal, on ne va pas imiter les païens ; des objets inanimés de facture humaine (même signés de la main des meilleurs artistes et artisans) n’intercèderont pas en notre faveur devant l’Eternel, n’a-t-il pas dit: tu ne tailleras point d’images. Dieu lit dans le coeur et dans nos pensées, c’est déjà suffisant.

 

Dans la mosquée on ne fait pas de folklore ni du théâtre: une petite prière de cinq minutes, et hop, on va vaquer aux affaires de la vie ordinaire. On n’y reste pas pour chanter et pour danser, ni pour boire du vin.

 

Finalement, la mosquée, c’est très simple.

 

Dieu est Omniscient, Dieu est omniprésent ; même un terrain gazonné ou sablonneux ferait l’affaire.

 

Mais encore: partout vers où l’on oriente notre face Dieu est ; de ce fait, toute la terre est une mosquée.

 

B - Comment les prophètes de la Bible effectuaient-ils la prière ?!

 

Jésus priait avec le front à même le sol (voir extrait plus loin), pareil que tous ces prédécesseurs prophètes, que le Salut de Dieu soit sur eux tous.




Les musulmans ne font pas exception à cette tradition, les juifs et les judéo-chrétiens la délaissèrent (comme si par dédain) !!!

Voilà une collection d'extraits bibliques que j'avais par le passé reconstituée.

Ancien Testament :

* Genèse

17: 3 Abram se met à genoux, le front contre le sol. Dieu continue à lui parler:

17:17 Abraham se met à genoux, le front contre le sol. Il se met à rire. En effet, il se dit: « Moi, j'ai 100 ans, est-ce que je peux
devenir père ? Et Sara a 90 ans, est-ce qu'elle peut avoir un enfant ? »

24: 52 Quand le serviteur d'Abraham entend ces paroles, il se met à genoux devant le Seigneur, le front contre le sol.

* Nombres

20: 6 Moïse et Aaron quittent ces gens rassemblés et ils vont à l'entrée de la tente de la rencontre. Là, ils tombent, le front contre le sol, et la gloire du Seigneur se montre à eux.

22: 31 Alors le Seigneur ouvre les yeux de Balaam. Balaam voit l'ange du Seigneur debout sur le chemin, une épée à la main. Il se met à genoux, le front contre le sol.

* Lévitiques

9: 24 Un feu jaillit devant le Seigneur, et il brûle sur l'autel les sacrifices complets et les morceaux gras des autres sacrifices. Tous les Israélites voient cela. Ils poussent des cris de joie et ils se mettent à genoux, le front contre le sol.


* Josué

5:14 L'homme répond: « Ni pour les uns ni pour les autres. Je suis le chef de l'armée du Seigneur et je viens d'arriver. » Alors Josué se met à genoux, le front contre le sol, et il lui dit: « Je suis ton serviteur. Qu'est-ce que tu veux de moi ? »

7:6 Josué et les anciens d'Israël déchirent leurs vêtements. Ils se couvrent la tête de poussière en signe de tristesse, ils se mettent à genoux, le front contre le sol, devant le coffre du Seigneur. Ils restent ainsi jusqu'au soir.

7:10 Le Seigneur répond à Josué: « Relève-toi ! Tu t'es mis à genoux, le front contre le sol. Pourquoi donc ?


* Juges

13: 20 les flammes du sacrifice montent de l'autel vers le ciel. Et l'ange du Seigneur monte au milieu des flammes. Alors ils se mettent à genoux, le front contre le sol.


* Rois I

18:39 Quand les Israélites voient cela, tous se mettent à genoux, le front contre le sol, et ils disent: « C'est le Seigneur qui est Dieu ! C'est le Seigneur qui est Dieu ! »


* Chroniques I

21:16 David lève les yeux et il voit l'ange qui se tient entre ciel et terre. Celui-ci tient son épée à la main et la tourne contre Jérusalem. Alors David et les anciens, portant des habits de deuil, se mettent à genoux, le front contre le sol.


* Chronique II

18: 42 Le roi Akab va manger et boire. Élie monte sur le mont Carmel. Là, il s'incline jusqu'à terre, le visage entre les genoux.

7:3 Tous les Israélites qui sont là voient le feu descendre du ciel et la gloire du Seigneur briller dans le temple. Ils s'inclinent profondément, le front contre le sol, et ils chantent la louange du Seigneur en disant: « Oui, il est bon, et son amour est pour toujours. »


* Job

1:20 Alors Job s'est levé. En signe de deuil, il a déchiré son vêtement et s'est rasé la tête. Puis il s'est mis à genoux, le front contre le sol.

* Isaïe

49:23 Des rois élèveront tes enfants, des filles de rois les nourriront. Ils se mettront à genoux devant toi, le front contre le sol.

* Ezéchiel

1: 28 La lumière qui l'entoure ressemble à celle de l'arc-en-ciel qui brille dans les nuages un jour de pluie. C'est le reflet de la
gloire du Seigneur. J'ai vu tout cela, je me suis mis à genoux, le front contre le sol. Alors j'ai entendu quelqu'un qui me parlait.

11: 13 Pendant que je communique ce message, Pelatia, fils de Benaya, meurt. Je tombe le visage contre le sol et je crie: « Ah, Seigneur Deu, tu veux donc faire disparaître tous les Israélites qui restent ? »

43: 3 Cette vision était semblable à celle que j'avais eue lorsque j'étais venu pour détruire la ville ; et ces visions étaient semblables à celle que j'avais eue près du fleuve du Kebar. Et je tombai sur ma face.

44: 4 Ensuite, l'homme me conduit par la porte du nord jusque devant le temple. Je regarde et je vois la gloire du Seigneur qui remplit le temple. Je tombe à genoux, le front contre le sol.

46:2 Le prince viendra de la cour extérieure et il passera par la salle près de l'entrée. Il restera près du montant de la porte pendant que les prêtres offriront ses sacrifices complets et ses sacrifices de communion. À l'entrée, il se mettra à genoux, le front contre le sol, puis il sortira. On ne fermera pas la porte avant le soir.

* Daniel

6:11 Quand Daniel apprend que le roi a signé cette loi, il entre dans sa maison. À l'étage supérieur, il y a des fenêtres qui s'ouvrent en direction de Jérusalem. u[Daniel a l'habitude se mettre à genoux trois fois par jour pour prier son Dieu et chanter sa louange. Ce jour-là, il agit comme les autres jours.]u

8:17 Gabriel s'approche de l'endroit où je suis. J'ai très peur et je me jette à terre, le front contre le sol. Mais il me dit: « Daniel, tu n'es qu'un homme. Pourtant tu dois comprendre que cette vision concerne le moment de la fin. » 18Pendant que Gabriel me parle, je m'évanouis, le front contre le sol. Il me touche et me relève.

10: 9 J'entends l'homme dire quelque chose. Au son de sa voix, je m'évanouis et je tombe, le front contre le sol.

Nouveau Testament :

 

* Mathieu 26:36-39 - Jésus prie à Gethsémané

36 Jésus arrive avec ses disciples à un endroit appelé Gethsémané. Il leur dit: « u[Asseyez-vous ici, pendant que je vais prier là-bas]u. » 37 Il emmène avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée. Il commence à être triste et très effrayé. 38Alors il leur dit: « Mon coeur est triste jusqu'à mourir. Restez ici, restez éveillés avec moi. » 39 Il va un peu plus loin, u[il se jette par terre, le front contre le sol.]u Et il prie en disant: « Mon Père, si c'est possible, éloigne de moi cette coupe de souffrance ! Pourtant, ne fais pas comme je veux, mais comme tu veux ! »

* Corenthins1

14:25 Les choses cachées au fond de son coeur deviennent claires, et il tombe à genoux, le visage sur le sol. Il adore Dieu et il dit: « Oui, Dieu est vraiment parmi vous ! »

* Apocalypse

7:11 Tous les anges sont groupés autour du siège, autour des anciens et des quatre êtres vivants. Ils tombent, le front contre le sol, devant le siège royal et ils adorent Dieu.

11:16 Les 24 anciens, qui sont assis sur leurs sièges devant Dieu, tombent par terre, le front contre le sol et ils adorent Dieu.

 

C - Accusation de Plagiat



 

Le prophète aurait-il plagié ceux lui étant antérieurs ?!!

 

Ce sont quoi ces sornettes ?!

Si votre réponse serait affirmative, cela devrait entendre que Jésus (lui même israilite) (que le salut de Dieu soit sur lui) ait plagié les juifs israélites qui le précédèrent, et que chaque prophète israélite ait plagié celui qui le précédait, et derechef, jusqu’à Moïse (que le salut de Dieu soit sur lui), et jusqu’à Isaac, puis Jacob, puis Abraham ....

Les dix commandements existaient déjà du temps de Hamourabi, de longtemps antérieur à Moïse.

Moïse aurait-il plagié Hamourabi ?!!

Hamourabi qui aurait-il plagié, lui à son tour ?!!!

Finalement l’apostolat et la prophétie ne seraient que des affaires de plagiat !!!

Hé bein.... Votre logique se retourne contre vous.

Pour être différent de tous ces prophètes, et éviter d’être accusé de plagiat, Mohammed (que le salut de Dieu soit sur lui) devait-il innover ?!! Raconter que nous tous sommes des dieux, et que Dieu serait le fils incarné des hommes, ou l’Homme incarné en dieu ?!!!!

Est-ce cela que vous vouliez ?! Une régression de plus ?! Une mythologie grecque de plus ?!!!

Bah nonnnnnn. Mohammed (que le salut de Dieu soit sur lui) est venu restaurer le Monothéisme (tel tous les messagers qui l’on précédé, quand les révélations de leurs prédécesseurs s’éfritaient ou se retrouvaient trop altérées).

Dans la tradition islamique, l’islam n’est pas une nouvelle religion, mais la religion originelle.

Dieu est UN. Son message également, celui que tous les prophètes ont colporté.

L’histoire de l’apostolat est semblable à l’image d’un grand fleuve dont l’eau coule depuis une seule source: les prophètes sont tels des hommes qui se tiennent debout tout au long dudit fleuve, certains sont en amont, d’autres en aval.

Il n’y eut pas des religions, mais juste une: celle de tous les prophètes.

Dans la tradition musulmane, il est rapporté que Dieu révéla à l’humanité 140.000 prophètes (dans différents temps et dans divers espaces, chez des sociétés assez disparates), dont 315 messagers (portant une révélation codifiée).

Bhuddah, Mani, Zoroastra, Confucius, Brahma .... tous ces hommes qui ont instruit une certaine sagesse à l’humanité, pourraient appartenir à cette lignée de prophètes. Ce n’est que par paganisme et différentes outrances et innovations que les messages furent altérés par les générations qui leur furent postérieures (certaines allant jusqu’à diviniser les prophètes eux-mêmes).

D- Que veut dire Allah ?!!!

En arabe, les dévots des trois religions disent Allah pour faire référence à Dieu.

En hébreu, Dieu est dit: Elah, Eloh, Eloah. El n’est que la contraction de ce nom.

Dans les trois langues la racine sémitique est la même: ALH (même la prononciation ne diffère que très très peu).

En araméen, Dieu est dit: Allaha

Cette calligraphie en illustre la transcription :




En araméen et en arabe, selon l’emplacement du terme Dieu dans la phrase il peut être prononcé (invariablement dans les deux langues): Allah, Allaha, Allahi, Allahu.

YHWH, le tétagramme n’est pas un mot sémitique. Il s’agit d’un nom composé, d’origine égyptienne.

YHWH est facile à prononcer quand on le revet de ses signes diactriques, ce qui par adjonction des voyelles dans les langues latines donne ceci: YaHuWaH.

YaHuWaH se décompose ainsi: YaH + HuWaH

(en hébreu le dernier H n’est jamais prononcé, comme pour le prénom Sarah)

HuWaH = Lui , et ce en ancien égyptien, en arabe, en araméen et en hébreu.

YaH = est un nom porté par une divinité égyptienne, qui dut certainement être utilisé comme nom générique.

YaH + HuWaH = c’est lui Dieu.

Yah se retrouve dans pas mal de prénoms et de mots hébreux (composés). Cela s’explique aisément, les hébreux étant nés et ayant passé à peu près 400 ans en Egypte, forcément la cultre égyptienne y survécu de façon sous-jacente fort omniprésente ; l’usage du terme Yah en témoigne. [je pourrais en donner une centaine d’exemples au minimum]

Allah, Allaha, Elah, Eloh, Eloah ce n’est qu’un seul et même mot sémite (signifiant DIEU).
 

Autres Détails:


E - Que signifie la formule "Allahu Akbar" ?

 

Que Signifie Allahu Akbar ?!!

 

Cela ne saurait étymologiquement être correctement traduit en français. La traduction en langue française par la formule Dieu est [le plus] Grand est assez relative, car elle amoindrit beaucoup trop l'ampleur d'une telle formule. Sa traduction en anglais par la formule God is The Greatest est davantage plus parlante.

 

Allahu Akbar rejoint indirectement la fameuse formule "Il n’y a de dieu que Dieu". C’est à dire que Dieu est au delà de toute création, de toute créature, de tout espace, de toute dimension quelconque, temporelle et/ou atemporelle, de toute chose que quelconque homme pourrait idôlatrer de par le monde ou dans son existance, que ce soient des humains comme lui, des personnages de mythologie, des stars, des statues, des icônes, des astres, des désirs, des passions, des angoisses, des rêves, du luxe, de l’opulance, de l’argent, des soucis quelconques, des tentatives d’immagination de Dieu, des anthropomorphismes effectués par les hommes à son égard, des aproximations.....

 

Allahu Akbar entend que Dieu dépasse toute chose, toute comparaison, et tout entendement.

 

Estimez l’immensité de l’univers, la taille de la voie lactée dedans, la taille de la terre dans la voie lactée, la taille de l’homme par rapport à la terre, et la taille de tout individu par rapport à l’humanité, et par rapport à l’ensemble de l’univers.

 

Dieu est au-delà de tout cela, toute tentative de le cerner avec les 1300 grammes à peu près de cellules grises qui bientôt défailleront serait veine et non avenue. Oui, il nous sera vain de tenter de comparer via nos étroits repères l’Etre Absolu qui créa l’immensité ; cette immensité même qui serait incapable de le contenir.

 

Toute notion de spacialité, de temporalité, de matérialité ne saurait seyer à Dieu, car c’est lui qui créa et l’espace, et le temps, et la matière. Le créé ne pourrait contenir le Créateur, mais juste porter ses innombrables traces.

 

Je me souviens encore du zapping sur Canal+ du fameux tremblement de terre qui avait eu lieu au Pakistan voilà 3 années. Cela montrait un plateau télévisé. Le speaker, en sentant la forte secousse qui de partout ravageait le pays, et en voyant peut-être la mort devant lui, il ne cria pas comme une fofolle (waaaaaa); il n’adressa pas de dernières paroles à sa femme ou à ses enfants qui pouvaient le regarder à la télé; il ne rassura pas le public; il ne paniqua pas en courant chercher un refuge quelque part; non. Non, en toute sérénité, il lança: Allahu Akbar, Allahu Akbar ; insinuant par ce que la grandeur de Dieu est au delà de toute chose, au-delà d’un tremblement de terre, au-delà de la mort éminante, et je ateste qu’il n’y a rien qu’il lui soit égal.

 

C’est une affirmation d’un monothéisme pur et parfait, que rien d’autre n’ébranlera. Il n’y a de dieu que Dieu, et rien d’autre au-delà.

 

Dans la prière, la formule Allahu Akbar sert d'introduction et de transition (d'une position à une autre).

 

F - Comment les musulmans accomplissent-ils la prière?!

 

Voilà comment s'effectue la prière en Islam. Il n'y a rien de plus simple et rien d'aussi peu rituel , comparé aux façons de faire actuellement des juifs et des chrétiens dans les synagogues et les églises.

 



La vidéo livrée in sus n'est pas assez parfaite: la traduction des formules arabes liées à la prière y est relative.

Voici un récapitulatif.

Une prière peut contenir plusieurs cycles, soit: 2 - 3 ou 4 cycles.

Un cycle se décompose ainsi :

1- On glorifie Dieu, par la prononciation de la fameuse formule: Allahu Akbar, qui entend qu'il n'y rien de plus important que Dieu (et qu'au delà tout est vraiment insignifiant, disions-nous).


2- On récite La Fatiha (Le Prologue) puis tout autre petite sourate ou petit extrait d'une grande sourate du Coran (dans le cycle 3 et 4, le cas échéant, seule La Fatiha est récitée).

 

Texte de La Fatiha:

1. Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

2. Louange à Dieu, Seigneur de l'univers.

3. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

4. Maître du Jour de la rétribution.

5. C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.

6. Guide-nous dans le droit chemin,

7. le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.


3- On glorifie Dieu, par la formule: Allahu Akbar / God is The Greatest, puis on entame une inclinaison, en signe de révérence.


4- durant l'inclinaison on glorifie encore Dieu, par la formule: soubhana rabbi-ya al 'adhyme / Gloire à Dieu Le tout Puissant, trois fois.

5- on se redresse de l'inclinaison, et durant, l'imam émet (sinon le fidèle lui même quand il prie seul) cette proclamation: sami'a Allahu li-mane hamidahe / Dieu agrée [les invocations de] ceux qui lui rendent grâce. A cette réclamation en répond alors par ce témoignage: rabbanaa wa laka al hamd / Dieu nous te rendons grâce.


6- On glorifie Dieu, par la formule: Allahu Akbar / God is The Greatest, et on entame une prosternation, en signe d'extrême révérence.


7- durant la prosternation on glorifie encore Dieu, par la formule: soubhana rabbi-ya al a'laa / Gloire à Dieu Le très Haut, trois fois.

8- On glorifie Dieu, par la formule: Allahu Akbar / God is The Greatest, et on se redresse de sa prosternation en position assise.


9- On glorifie Dieu, par la formule: Allahu Akbar / God is The Greatest, et on entame à nouveau une prosternation, en signe d'extrême révérence.


ps: au bout de chacune des formules exprimées in sus on peut invoquer Dieu dans notre for intérieur comme on le veut.

Voilà un cycle. On se relève alors pour entamer celui suivant

10- Au bout de chaque 2 cycles (ainsi qu'à la conclusion de la prière à 3 et à 4 cycles) on se redresse au bout de la deuxième prosternation en position assise, on glorifie Dieu, par la formule: Allahu Akbar / God is The Greatest, et on prononce cette salutation de témoignage en dressant l'index en signe de témoignage de l'unicité absolue de Dieu:

Les salutations les meilleures sont à Dieu adressées. Les pures et agréables prières sont à Dieu exprimées. Que le Salut de Dieu soit sur son prophète, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions. Que le Salut soit sur nous et soit sur tous les vertueux serviteurs de Dieu. Je témoigne qu'il n'y a pas de dieu que Dieu, unique et sans associé, et je témoigne que Mohammad est Son Serviteur et Messager.

11- selon qu'il s'agisse d'une prière à 2-3-4 cycles la prière est conclue à l'issue de cette "salutation de témoignage", en saluant à droite puis à gauche par la salutation islamique d'usage: assalamu alaykoum wa rahmatu Allahi wa barakaatuhu // que le Salut de Dieu soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

 

G - Les Sens de la Prière en Islam


Des millions de musulmans de par le monde entier veillent ainsi durant le ramadan (et en dehors, mais en plus court), faisant de telles prières, en une seule langue, en une seule manière, depuis voilà 1400 ans.

 

La prière en Islam, en plus de sa simplicité, et de la force des hommages qui y sont rendus à Dieu, n'est pas qu'une affaire de rituel ou juste un exercice physique. La prière en Islam a des sens philosophiques, moraux et spirituels très très forts.

Je vous invite à méditer cette très excellente conférence livrée par Tariq Ramadan sur le rapport que le musulman devrait avoir avec la prière.

C'est très très très édifiant quant aux rapports que le musulman devrait avoir autant avec Dieu, qu'avec les hommes et avec l'environnement (dans son sens large, notamment social).

Le Musulman et ses Rapports avec Dieu et la Société, via la Prière et la Mosquée - Première Partie

Le Musulman et ses Rapports avec Dieu et la Société, via la Prière et la Mosquée - Deuxième Partie

 

H - Streaming TV des Veillées de Prières Surérogatoires du Ramadan en Direct depuis la Mecque





 

Si vous êtes curieux, vous pourrez suivre en direct le déroulement des prières surérogatoires du ramadan (très longues, par rapport aux cinq prières quotidiennes obligatoires), accomplies à la Mecque, sur le flux de diffusion de l'excellente chaîne Arrisalah.

 

Attention: aujourd'hui c'est le derneir sinon avant dernier jour du sacré mois du ramadan.

Flux streaming à placer sur le lecteur mediaplayer ou realplayer, sinon lancez directement le lecteur ci-dessous.

1 - http://nyc01.egihosting.com/1591?MSWMExt=.asf

2 - http://209.51.162.163:80/1591?MSWMExt=.asf

Cela se passe en direct à partir de 19h45 heure Paris et tard après dans la soirée (pour la série de prières prè-matinales), vers 23h45.





Des millions de musulmans de par le monde entier veillent ainsi durant le ramadan (et en dehors, mais en plus court), faisant de telles prières, en une seule langue, en une seule manière, depuis voilà 1400 ans.




I - Combien de Temps l'Homme est-il Égocentrique ?!

Qu’est-ce effectuer 5 prières quotidiennement - chacune d’une durée de 5 minutes (plus ou moins) - à côté d’autres dépenses temporelles purement terrestres voire bestiales ?!!!

Combien de temps certains dépensent-ils à préparer à manger un vrai repas pour remplir leurs estomacs, et à vider leurs ventres dans les toilettes lorsqu’ils sont constipés ?

Combien de temps certains dépensent-ils devant la télé, que ce soit devant un bon film ou un programme débile ?

Combien de temps certains passent-ils dans les moyens de transport ?

Combien de temps certains dépensent-ils sous leurs douches, devant leur miroirs et leurs commodes et armoires pour bien s’entretenir et se faire beaux ?

Combien de temps certains passent-ils dans leurs bureaux, usines et chantiers trinquant le tiers de toute leur vie pour gagner leur pain, et atteindre un confort assez relatif ?

Combien de temps certains dépensent-ils quotidiennement pour entretenir leur corps par le sport ?

Combien de temps certains dépensent-ils au sommeil, parce que le corps et l’esprit le réclament ?

Combien de temps certains dépensent-ils au téléphone à partager que des futilités ?

Combien de temps certains dépensent-ils devant leurs ordi pour briser leur solitude, casser la monotonie du temps, ou juste s’échapper ?

Combien de temps certains dépensent-ils à regarder les journaux télévisés pour prendre conscience de la misère du monde ?

Combien de temps certains dépensent-ils à lire un roman écrit par un autre homme qui a plus d’imagination qu’eux ?

Combien, combien,..... et combien ?

Réserver à Dieu 5 prières - de cinq minutes chacune - par jour est si peu.

Combien feraient 25 minutes réservées à Dieu dans tous ces 24 heures (1440 minutes) que nous dépensons de façon égoïste que pour nous-mêmes ?!!

Combien de temps notre coeur palpite-t-il, sans que l’on ne s’en plaigne ?

Combien de temps nos poumons s’activent-ils, sans que l’on ne se lasse de leurs mouvements ?

Combien de temps les cellules qui constituent notre corps ne cessent-elles de fonctionner sans arrêt ?

Combien, combien,.... et combien ?

Combien sommes-nous en fait très égocentriques?

Serions-nous juste des animaux soumis à un égo plus complexe que celui des autres animaux ?!!!

Signé: Paradisial



Mardi 30 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par kafister le 29/09/2008 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour.
Je cite l'auteur "Je vous invite à méditer cette très excellente conférence livrée par Tariq Ramadan sur le rapport que le musulman devrait avoir avec la prière." et l'invite à visiter ce site http://www.ahl-alquran.com/arabic/main.php, pour comprendre le sens de la prière et découvrir le véritable Islam.

2.Posté par Paradisial le 29/09/2008 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kafister,

Dans la vie on ne cesse d'apprendre.

Je marque ledit site pour l'explorer à tête reposée, en attendant, je vous remercie pour ce partage.

La conférence en question donnée par Tariq Ramadan est excellente, beaucoup de choses y sont rapportées dans peu de temps, avec d'excellentes formules et en une excellente manière. On ne peut qu'en être ravi, tellement c'est simple et perméable pour l'initié comme pour le non initié. Cette conférence est l'une de mes favorites.

Ramadan Moubarak Karim.

3.Posté par Paradisial le 29/09/2008 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La chaîne télévisée, dont le flux de diffusion est implémenté en fin du document dans le lecteur portatif, devrait transmettre vers 20h10 plus ou moins le déroulement des Veillées de Prières Surérogatoires du Ramadan en Direct depuis la Mecque. Une autre transmission directe des veillées prématinales se fait en fin de soirée.

Vous pourrez y toucher de près l'ambiance se passant là-bas sur place, et partout ailleurs de part les mosquées du monde, dans ce mois sacré du ramadan.

Ces partages et invitations ne sont produites par ma personne que vous permettre à certains et aux curieux de démystifier le regard étrange par lequel ils perçoivent injustement (sinon maladroitement) l'islam et les musulmans.

4.Posté par Patche le 29/09/2008 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Intéressant le prêtre qui a marqué "Dieu est amour" en arabe sur son habit.
En araméen les prononciations changent selon que ce soit l'oriental ou occidental mais de peu de choses.

Yeshu ha Mashiah était clair au sujet des "tu me vois", bref ceux qui faisait les choses pour se faire voir :

"Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n'aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.
Lors donc que tu fais l'aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. "

" Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.
Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. "

"Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.
Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,
afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. "

Il peut être noté que certains hommes qui ont des artifices l'oublient peut-être.

Paix sur tout les croyants qui cherche l'harmonie et la justice.

5.Posté par Ramos le 29/09/2008 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit patche, les acteurs a la sauce Hollywood, faisant leur cinema pieu a la face de tous, ca la fout mal.

6.Posté par yacine le 29/09/2008 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ben alors Ramos, Patche oublie ceux qui prient en chansons à l'église ou ceux qui prient le front contre le sol à la mosquée ? jésus fils de marie a lui aussi fait la prière de la même manière prosterné face contre sol. Sauf qu'on ignore la direction vers laquelle il s'est orienté. Il a aussi fait des miracles en redonnant la vue aux aveugles et en ressucitant des morts ! et je t'assure ça pour beaucoup de gens c'est du cinéma a la sauce hollywood ! comme ce soir tu peux voir deux milions de musulmans se prosterner dans une mosquée qui ne peut qu'en contenir que 100.000 et ça aussi pour beaucoup de gens c'est du cinéma a la sauce hollywood .

7.Posté par Patche le 29/09/2008 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les chants et louanges à Dieu existaient bien avant la chrétienté... avec les Psaumes !

Et que Jésus ait guérit des hommes est une chose, mais non c'est pas du tout de "l'hollywoodien" il ne l'a pas fait pour en tirer gloire, d'ailleurs il l'a dit lui même : il ne tire pas sa gloire des hommes.

8.Posté par Patche le 29/09/2008 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au sujet de la prière il a été clair sur comment faire :

Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;
que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien;
pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;
ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c'est à toi qu'appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!

Au niveau de la position il n'a rien demandé, elle varie on peut prier à genoux ou d'autres manières.
Les premiers chrétiens priaient notamment debout/assis mais avec les mains ouvertes (paumes en l'air / en face de soi), ça se fait encore.

9.Posté par Paradisial le 30/09/2008 02:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La chaîne dont j'avais livré les références des flux streaming n'a pas diffusé de veillées de prières surérogatoires, et ce pour la simple raison qu'il n'y en eut pas, car en effet, on ne pouvait l'apprendre qu'en début de soirée, ce lundi fut le dernier mois du ramadan dans la face orientale de la planète. Je regrette en conséquence d'avoir tardé à produire cet essai, ce aurait été assez intéressant de pouvoir scruter en direct l'ambiance se déroulant la-bas sur place à la Mecque.

10.Posté par Paradisial le 30/09/2008 02:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je souhaite un très bon Aïd à tous ceux qui ont observé le jeûne du mois de ramadan cette année. Que Dieu puisse agréer votre jeûne et vos prières, et vous accorder son absolution.

Aïd Moubarak Saïd.

11.Posté par Paradisial le 30/09/2008 04:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patche,

Les propos que vous avez rapportés ne ressortent pas du cadre de l'Islam, et l'Islam n'est rien d'autre que cette orthodoxie du cœur et du comportement à laquelle tous les prophètes envoyés par Dieu à l'humanité firent appel et dans laquelle ils se sont eux-mêmes tous retrouvés. Le coran en soi est désigné entre autres par terme: Le Rappel.

Tous les prophètes prêchèrent l'Islam, càd la Soumission à L'Unique, la Soumission à l'Originateur de ce Monde, Jésus (que le Salut de Dieu soit sur lui) inclus.

Jésus, que le Salut de Dieu sur lui, n'était pas venu pour se rebeller contre la constance d'un tel héritage, mais pour appeler à se rebeller contre l'inconstance des comportements et des paroles des hommes qui ce sont écartés de l'essence de ce constant héritage tout en s'appropriant le nom et les maisons de Dieu.

Aussi, faudrait-il mettre l'appel prêté ainsi à Jésus par les Evangiles (que vous rapportiez) dans son cadre contextuel et historique: les pharisiens s'étaient emparés de la religion comme d'un quelconque banal fonds de commerce; au lieu de servir la religion, ils mirent la religion plutôt à leur service; et au lieu de servir Dieu en servant les fidèles, ils se sont appropriés les fidèles à leurs services. Dans une telle ambiance la religiosité ne fut plus réelle, mais juste un travestissement qu'enfilaient de fourbes commerçants de la foi. Ces religieux ne cherchèrent plus la gloire de Dieu, mais cherchèrent plutôt leur propre gloire. Jésus, que le Salut de Dieu soit sur lui, s'était maintes fois redressé contre eux pour dénoncer leur fausseté et leurs artifices.

Dans un tel contexte, Jésus ne pouvait que rappeler aux dévots que l'observation ultime de la foi, c'est dans le coeur que - par défaut - elle se passe.

Ce appel n'était pas formulé contre les dévots, mais contre les pharisiens, car en invitant les dévots à prier chez eux derrière leurs portes fermées, il les invitait à ne pas participer dans le jeu de cirque que les pharisiens mettaient en scène pour s'approprier et la religion et l'argent des hommes de Dieu.


Le coeur est bel et bien le temple de la foi du croyant.

Jésus, que le Salut soit sur lui, n'appela pas ses disciples à déserter les temples de Dieu, mais plutôt à se révolter contre les usurpations qui se déroulaient dans ceux-ci, à se rebeller contre ceux qui y kidnappèrent la religion au profit de leurs propres intérêts, et à lutter contre les maladies du cœur qui pourraient affecter la foi, à savoir: la cupidité, l'hypocrisie et l'orgueil.

Dire qu'il fit cela n'entend pas dire qu'il interdit de fréquenter les temples de Dieu. J'ose espérer que vous n'aurez pas à tomber dans un tel travers de compréhension.

Les musulmans ne prient pas dans La Mosquée pour chercher l'ostentation, ni pour simuler ce que je ne sais quoi ce que certains inventent sur leur compte.

Dans le Coran il est dit: le meilleurs parmi vous auprès de Dieu est le plus pieux. N'importe quel enfant saura aisément reconnaître que piété, hypocrisie et ostentation ne peuvent faire un trio compatible.

La Mosquée est un lieu de dévotion collective.

Un petit rappel ontologique sur les significations étymologiques des noms de lieu de culte dans les trois religions s'impose:

* «masjid» en arabe signifie «lieu où l'on se prosterne», et désigne la «mosquée» en tant que lieu de culte;

* «masged» en hébreu a la même acception qu'en arabe et désigne le lieu de culte juif;

* en arabe la mosquée est dite aussi «al jaami'», ce qui signifie «l'assembleur» ou «lieu rassembleur»;

* le terme «église» est issu du terme grec «ekklêsia» signifiant «Assemblée»;

* le terme «synagogue» lui aussi est issu du terme grec «sunagôgê» signifiant assemblée, la synagogue est appellée en hébreu «Beit HaKnesset»;

* le terme hébreu «knesset» signifie assemblée, et donna chez les chrétiens arabes le terme «kanissa» désignant l'église;

Si juifs et chrétiens appellent leurs lieux de culte en grec - en une langue non liturgique, étrangère à celles sémitiques de la révélation - pour désigner l'endroit où est effectué le culte, nous ne devrions pas omettre de notre esprit que Mosquée, Synagogue et Eglise font toutes référence à un lieu de dévotion collective où la prière est accomplie en communauté.

Les termes Mosquée, Synagogue et Eglise ont une seule essence et une seule finalité: réunir et mettre en communion une communauté de fidèles, dans une ambiance de partage, d'amour, de fraternité, de solidarité, et de fusion, des cœurs, des âmes et des esprits, pour glorifier comme un seul homme L'Eternel, car la finalité première et initiale de la religion (verbe lier) c'est de mettre l’homme en bonne résonance avec son créateur, mais aussi en bonne résonance avec les autres hommes (car la première résonance ne saurait être acceptée sans la seconde, et la seconde ne saurait être bien appréciée sans la première).

Le musulman peut - bien entendu - faire ces 5 prières chez lui, dans l'intimité de sa maison, pour autant, il est considéré en Islam qu'une prière en communauté vaut 100 fois la valeur de celle individuelle (voire davantage). A chacun de mettre dans la balance de ses bonnes actions ce que alors ses ambitions lui dictent.

Quand le dévot est malade, il peut prier assis, couché ou même rien que par les yeux. L'essentiel c'est de garder la connexion du cœur maintenue avec le céleste.

Il y a une règle qui dit: la foi est ce qui s'enracine dans le cœur et ce que l'action confirme.

Il y a une autre règle qui dit: toute bonne œuvre est une forme d'adoration. Une autre qui dit: le travail est (aussi) adoration.

En Islam, quand le dévot quitte la prière il reste en constante adoration du Seigneur dans chacun de ses actes.

La règle dit aussi: les œuvres sont jugées selon les intentions les motivant. Je ne vous parlerez pas alors des "bons" hypocrites.

L'appel de Jésus n'était pas - en fait - une invitation à faire la prière strictement chez soi, dans l'intimité de sa propre maison, ni un appel à déserter les synagogues, étant lui-même un dévot qui fréquentait les synagogues, mais était un appel au boycotte des fausses synagogues kidnappées par des commerçants de mauvaise foi. Jésus pris alors le soin d'enseigner à ces dévots, qui ne pouvaient suivre les rituels farfelus des pharisiens, un minimum légal d'invocations à formuler, et leur enseigna l'art de comment les formuler. Quant à la façon de prier, bein, Jésus prit lui-même le soin d'en faire démonstration devant ses apôtres à l'un de ses plus grands moments de détresse, quand il se savait recherché par l'armée montée par les pharisiens, et que l'heure de son départ était proche. Lesdites circonstances marquées par autant de gravité nous témoignent que c'était là la bonne manière de prier.

Comme cela manquait aux gens de sa génération, Jésus ne fit que rappeler à ses disciples l'art de prier par le cœur, mais - toujours - à la manière de tous les prophètes.

12.Posté par Paradisial le 30/09/2008 04:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patche,

La prière en islam agrège en elle les cinq piliers fondateurs de l'Islam, c'est pour cela qu'elle est obligatoire, et ce pour les raisons qui suivent que je vais vous expliquer.

Les cinq piliers de l'islam sont les suivants:

1 - Le Témoignage de Foi: attester qu'il n'y a de dieu que Dieu, et que Mohammad est Son Prophète et Messager;

2 - La Prière (pour quiconque en aurait les capacités mentales);

3 - Le Jeûne (pour quiconque en aurait les capacités physiques et mentales);

4 - La Zakâte, une sorte de taxe (aumône) sur les revenus destinée aux pauvres

5 - Le Pèlerinage, pour quiconque en aurait les facultés physiques, mentales et financières.

Il est donc aisé de constater que ces trois derniers piliers (3-4-5) peuvent tomber quand on n'a pas les aptitudes pour les accomplir.

Quand on est malade ou aliéné on ne jeûne pas.

Quand on est pauvre on ne paie pas de zakât.

Quand on est malade et/ou pauvre le pèlerinage tombe.

Or, le cas de la prière est très différent. Dispos ou malade, pauvre ou riche, le croyant doit prier.

En effet, le devoir de prier ne tombe pas, parce que justement la prière agrège les 5 piliers de l'Islam à elle seule, et ce comme ceci:

- durant l'acte de prière le témoignage de foi (premier pilier) est maintes fois repris; et la prière en soi est un acte de glorification et de reconnaissance de Dieu et de son unicité;

- le deuxième pilier (la prière) est de facto réalisé (tant par les mouvements que par le cœur) (la foi est ce qui tombe dans le cœur, et que l'action confirme);

- le troisième pilier (le jeûne) est symboliquement réalisé: le dévot, dispos ou malade, jeûne de toute activité terrestre, existentielle et matérielle, ainsi que par ses différents sens, pour vouer exclusivement un témoignage de foi à l'adresse de l'Unique Être digne de révérence;

- le quatrième pilier (la zakâte) est symboliquement réalisé: le dévot, riche ou pauvre, détache une partie de son capital temps pour la destiner au service de son Créateur, alors que le restant de son temps il l'investit pour lui-même et pour les autres;

- le cinquième pilier (le pèlerinage) est symboliquement réalisé: le dévot, dispos ou malade, riche ou pauvre, se détache du monde physique dans lequel il gravite, pour amener son cœur, son âme, son esprit (tout aussi bien que son corps) en pèlerinage, vers une rencontre spirituelle avec son Seigneur et le Seigneur de tout l'Univers.

Voilà ce pourquoi la prière en islam est ritualisée ainsi (par les gestes vus dans l'article), est considérée comme obligatoire, et se doit d'être accomplie tant par le coeur que par l'esprit, l'âme et le corps.

La prière en Islam est logique, simple, et est moins ritualisée, contrairement à celles effectuées dans le christianisme et dans le judaïsme, qui ne sont plus hélas dans l'orthodoxie des héritages des anciens prophètes.

13.Posté par Patche le 30/09/2008 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour

"Jésus, que le Salut de Dieu sur lui, n'était pas venu pour se rebeller contre la constance d'un tel héritage, mais pour appeler à se rebeller contre l'inconstance des comportements et des paroles des hommes qui ce sont écartés de l'essence de ce constant héritage tout en s'appropriant le nom et les maisons de Dieu."

Je n'ai jamais dit le contraire, Paradisial.

Chapitre 22 :
Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?
Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.
C'est le premier et le plus grand commandement.
Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

Pour les Pharisiens je rejoins votre discours, entièrement d'accord.

Pour la prière, je ne vois pas son enseignement comme une incitation à ne pas aller dans les lieux de culte, mais simplement que l'on peut prier chez soi ou ailleurs à partir du moment que l'on est tranquille. Jésus eut a enseigner dans les synagogues.

Je n'ai jamais mis ces versets pour accuser A ou B de se "faire voir", là n'est pas mon but ni mon opinion.

Si les chrétiens usent de la langue grec c'est surement car cette langue, en Palestine à l'époque, était présente. Le message selon les chercheurs fût enseigner en araméen, langue usuelle de l'époque, et les premiers écrits chrétiens se sont fait principalement en grec, langue d'ailleurs que les romains ne saisissaient pas bien.

14.Posté par yacine le 30/09/2008 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Patche

Paradisial voulait informer et faire partager un instant de culte à la Mekka et exliquer le rituel dans son profond et lointain alignement, d'Abraham (salut de Dieu sur lui) qui a construit la Meque jusqu'à Mahomet (salut de Dieu sur lui) .
C'était Ramos qui a accusé A ou B de se "faire voir' car il pensait que tu a pris parti sur l'un deux. On lui pardonne à trois car on est là chaque jour sur AlterInfo avec nos différences et nos pensées communes. Informer le maximum de gens objectivement avec une bonne argumentation.
Notre différence est notre force, si on y croient vraiment. Sinon, les obscurantistes l'utiliseront pour nous égarer nous mener aux abîmes.

Louange à Allah, Seigneur de l'univers.
Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
Maître du Jour de la rétribution.
C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
Guide-nous dans le droit chemin,
le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

Amin

15.Posté par Patche le 30/09/2008 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah oui je comprends l'interprétation que certains ont en fait de mon 1er message. Non ce n'est pas ce que je voulais dire, j'ai réagi sur les "m'as tu vu" parce que l'article "accuse" + ou - clairement les autres Foi de trop se montrer. En lisant ça j'ai voulu montrer ce que enseignait Jésus. Rien de plus.

////////

Sinon l'article dit :
"le pouvoir en place, càd soit les autorités cléricales quand elles étaient trop riches (grâce à la spoliation des cloches qui fréquentaient l’église, pour gober des affaires tenant à la mythologie grecque), soit par le palais, lui aussi très riche, qui préférait que les fidèles cherchent le salut par Dieu que le salut par la Révolution."

Donner l'appellation de "cloches" aux fidèles d'un lieu de culte je trouve ça irrespectueux mais bon c'est juste pour le signaler, non pas pour polémiquer sur ce genre de choses.
Au niveau du financement ça ne s'arrête pas à ça, pour l'exemple je pourrais dire que les riches de l'Arabie Saoudite financent certaines mosquée (c'est un fait) dans le monde, doit-on pour autant s'arrêter à ce jugement ? Je pense pas. En soit, en quoi est-ce un mal ? Donner son argent pour construire "une maison de Dieu" est surement mieux que de le laisser rouiller. Puis ce n'est pas une règle absolue, nombreux lieux, je peux prendre l'exemple en Orient sont restaurés de la ruine par des fidèles et non sous demande des autorités (ils ne sont pas majoritairement rattaché à Rome). L'aumône dans le christianisme n'est pas obligatoire, mais donner pour la charité est vivement recommandé et elle est destiné aux nécessiteux et non à enrichir une hiérarchie.

Quelques versets juste pour montrer que si spoliation il y a eut à un moment c'est totalement contraire au message :

Aux Pharisiens avares (commentaire de Matthieu 16:14 il disait : "Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon."

Matthieu 6 verset 19 et 20
"Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent;
mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent."

Ac 20:35 : "Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir. "

Luc chapitre 12
""Gardez-vous avec soin de toute avarice; car la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l'abondance."

/////

Pour finir je suis entièrement d'accord avec toi Yacine, bonne journée.

16.Posté par raskolnikov le 01/10/2008 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petrite remarque fraternbelle à tous ceux qui continuent à utiliser le nom de Mahomet en arabe ce nom est trés insultant signifie celui dont on ne doit pas pronocer le nom
Question à tous ceuc qui pourraient éventuellement me répondre à une question
Toutes les ourates du Coran commencent par
"Au nom de Dieu clémént et miséricordieux" sauf une je voudrais savoir laquelle
merci à tous

17.Posté par Paradisial le 01/10/2008 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Raskolnikov,

En effet, en arabe Mohammad signifie : le louangé / le digne de louanges. Quant à Mahomet, elle est plus proche de la formule "ma homéd" qui pourrait signifier: celui qui n' a pas été loué.

Oh combien il est aberrant justement de voir certains capables d'appeler une connaissance Mohammad/Mohammed tout en usant du vocable mahomet pour désigner le prophète de l'Islam.

Sinon, pour votre question, il s'agit de la sourate n° 9, dite Sourate at-Tawbah (le repentir).

18.Posté par Paradisial le 01/10/2008 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patche,

Je suis quelque peu occupé. Je vous répondrais ultérieurement.

Salutations les meilleures.

19.Posté par yacine le 01/10/2008 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est ca que veux dire mahomet ?? alors je ne savé pas. Merci raskolnikov :) plus jamais je ne l'utiliserai

20.Posté par macbergel le 01/10/2008 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Raskolnikov.

Bonjour ! La sourate du repentir (attawba ) quoique qu'elle ne débute pas par "Au nom de Dieu clémént et miséricordieux", cette citation est incorporée dans le texte de la sourate ,dans la lettre de Doleimane à la reine de Sabae "de la par de Soleimane et au nom de Dieu clémént et miséricordieux,ne soyez pas hautains sur moi et rendez-vous en soummis " donc le compte y est ! merci à vous

21.Posté par Patche le 02/10/2008 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Paradisial

"Quant à Mahomet, elle est plus proche de la formule "ma homéd" qui pourrait signifier: celui qui n' a pas été loué. "

Pardonnez de rentrer dans un sujet qui me regarde pas, mais Mahomet n'est-il pas aussi un dérivé français venant de l'appellation turc "Mehmet" ? L'empire turc s'étendait sur une partie de l'Europe... Ceci dit le sens de ces "traductions" enlèvent le sens du prénom, c'est idem avec Jésus et surement d'autres.

Bon soir.

22.Posté par Paradisial le 04/10/2008 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patche,

Pour réagir à votre interpellation relative à l'origine étymologique du terme Mahomet je vous invite tout simplement à lire cet excellent texte détaillant les moult développements sémiologiques et historiques qui donnèrent naissance à cette affreuse métathèse "Mahomet":

Mahomet est une Caricature (cliquez ici sur le lien pour ouvrir

Désolé de ne pas avoir livré une réponse à votre autre interpellation. Je compte bien le faire. Je vous avertirais tantôt inchallah.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires