Palestine occupée

'La Palestine et les médias ou l'islamophobie au service de l’occupation israélienne '.

Compte-rendu de la conférence-débat avec François Burgat


Les grands médias audio-visuels français et européens parviennent à faire prendre au grand public "des vessies dominatrices pour des lumières émancipatrices ".


Par François Burgat
François Burgat est politologue et directeur de recherche au CNRS (Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman, CNRS). Il est l'auteur de plusieurs essais dont L'Islamisme en face (La Découverte, 1995, 2002 et réédition augmentée sous presse) et L'islamisme à l’heure d’Al-Qaïda (2005, Editions La Découverte).


François Burgat
Jeudi 18 Octobre 2007

ors de cette conférence consacrée à l'attitude des médias français vis-à-vis de la question palestinienne, François Burgat s'est employé à démonter le processus par lequel une information française particulièrement israléo-centrée réussit à parer la répression du Hamas (et avec lui celle de tout le peuple palestinien) des vertus d'une lutte pour l'émancipation de la société ou de la femme palestiniennes ou d'une quelconque défense des "valeurs de la modernité".

Le processus n'est pas sans rappeler la rhétorique des autorités coloniales qui présentaient, dans les années cinquante, le maintien de la présence française en Algérie comme une garantie de protection des libertés féminines.

C'est en ce sens que l'on peut dire que les grands médias audio-visuels français et européens parviennent en quelque sorte à faire prendre au grand public "des vessies dominatrices pour des lumières émancipatrices ".

Les pratiques de la domination israélienne, masquées sous une communication "de paix" qui est aux antipodes de la réalité des avancées constantes de l'occupation militaire, prennent appui, pour légitimer leur intransigeance, sur la criminalisation indistincte de toute la génération politique "islamiste"'. Le choix massif des Palestiniens lors des législatives de 2006 a pourtant montré que, en politique, cette sémantique "islamique" - à Gaza comme dans bon nombre d'autres pays de la région - a une portée identitaire bien plus large que celle d'une affirmation strictement religieuse.

Tout en prétendant défendre la femme palestinienne contre le machisme de ses pères, fils et époux, la machine de guerre israélienne n'en déploie pas moins contre la société toute entière (femmes incluses !) une violence économique, politique et militaire sans limite.

Si ce tour de passe-passe mortifère s'opère avec tant de facilité, c'est que les médias surfent sur l'incapacité de la classe intellectuelle et politique française de produire ou d'accepter une vision rationnelle de la génération islamiste. Ce décrochage intellectuel n’est pas l'apanage des médias, il est inhérent à toute la société occidentale, recroquevillée sur son identité et donc dans l'incapacité d'admettre les aspects universels d'une culture autre que la sienne.

La conférence a été suivie d’un débat avec le politologue qui a répondu à des questions qui ont porté sur la place de la politique étrangère lors de la campagne électorale, l'importance du lobby juif dans les médias, l'inféodation des gouvernements arabes à l'occident et à Israël, la question du voile islamique, etc.

Téléchargez l'intervention sur le site du CAP.
L'intervention est enregistrée et pré-montée par Gilbert Hanna "la Clé Des Ondes ", 90.1.



Jeudi 18 Octobre 2007


Commentaires

1.Posté par salma le 18/10/2007 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la france et les EU(le monde occidental) utilisent le prétexte de libértés de la démocratie pour justifier leurs intervention et leur ingérence!!
je pense qu'avant d'intervenir dans d'autres pays on devrait s'assurer que dans son propre pays toutes les libertés sont respectées qu'il n'y a pas d'inégalités!!!
dans le cas par ex des EU quand on voit le nombre de personnes qui sont innocentes et qui sont en prison!!!!
le nombre de bavure policière!!!
le nombre de personne qui vivent sous le seuil de pauvreté!!!qui n'ont pas accès aux soins!!!!
le nombre montant de sdf en france!!!
et j'en passe!!
donc avant de vouloir s'occuper des autres encore faudrait il balayer devant chez soi!!!!

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires