Palestine occupée

La Palestine à l’ONU: Tel-Aviv estime que l’Europe l’a abandonné


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 20 Octobre 2019 - 01:14 Arrêtez les terroristes israéliens (Vidéo) !


Liste des pays ayant voté contre l’adhésion de la Palestine à l’ONU en tant que pays observateur non-membre:

USA, Canada, Israël, Panama, îles Marshall, Tchéquie, Micronésie, Palau et Nauru.


W. Chekkat
Dimanche 2 Décembre 2012

La Palestine à l’ONU: Tel-Aviv estime que l’Europe l’a abandonné
Donc deux pays nord-américains, un pays d’Amérique centrale, trois micro-états du Pacifique et…Un seul et unique pays d’Europe!

C’est ce dernier point qui a fait mal, très mal à Tel-Aviv qui estime, avec son habituelle propension à exagérer les choses, qu’il a perdu le soutien de l’Europe.

Il est à rappeler que deux poids lourds européens se sont abstenus lors de ce vote: l’Allemagne et le Royaume-Uni. C’est pas suffisant pour Tel-Aviv à en lire le quotidien israélien Haaretz (la terre). « Les pays européens ont laissé seul Israël »

Il aurait suffit que l’Allemagne ait voté en faveur de la Palestine pour que Tel-Aviv réclame d’autres indemnités pour le massacres de juifs européens lors de la seconde guerre mondiale.

Israël a néanmoins le soutien entier et indéfectible de l’hyper-puissance militaire américaine. Et d’un pays comme le Canada de Harper. Mais la paranoïa pathologique du gouvernement israélien n’en sera pas moins estompée…

Le vote à l’ONU pour la Palestine en tant qu’État observateur a été qualifié de victoire diplomatique pour la Palestine et a été salué par plusieurs pays du monde musulman à l’instar de l’Iran et de la Turquie. Dans ce dernier pays, un ministre turc n’a rien trouvé de mieux pour redorer le blason du Premier ministre Erdögan que d’affirmer que c’est lui qui a permis la réussite de ce vote. De la démagogie de janissaire!

A Tel-Aviv, la réaction et quelle réaction! ne s’est pas fait attendre: l’annonce de la construction de 3000 logements à Jérusalem-Est occupé a immédiatement suivi le vote à l’ONU. Même au Foreign Office britannique, on a jugé cette réaction comme basse et …puérile! Bref, rien d’étonnant pour un insupportable enfant gâté de la communauté internationale. Sauf que celle-ci s’est dramatiquement réduite ces derniers jours.


Dimanche 2 Décembre 2012


Commentaires

1.Posté par Bernard le 02/12/2012 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette "reconnaissance" onusienne d'un état palestinien "observateur" ne saurait en rien "inquiéter" l' Entité...

Cette nouvelle supercherie est destinée à donner « le temps au temps » à l’entité auto-définie et proclamée « Etat Juif prenant le nom d’israël » (et non "état hébreux"), sans frontières définies, ouvrant la Terre de Palestine et au-delà, à la colonisation par les « juifs » sionisés, Eurétasuniens notamment, c’est à dire assiilés à une ethnie, une race, une « nation », de parvenir à sa Fin : « le grand israël »…

Cette « opération » médiatique à pour objectif de passer du mode brutal au mode sournois en tentant de redorer le blason de l’actuel homme-lige occidentalo-israëlien, l’ex-président de « l’autorité » palestinienne, qui à récemment « fait une croix » sur le retour en palestine des palestiniens déportés dans les pays environnants…

Il n'y aura jamais deux états cohabitant en paix en palestine, l'un surarmé, établi au-dessus des lois communes à l'humanité, colonial et colonialiste, pratiquant l'assassinat "ciblé" et l'autre désarmé, morcelé, truffé de colonies "juives", dans le cadre de mythiques "frontières de 67"...

2.Posté par Abou Simbel le 02/12/2012 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le choix de Sophie..
- M'est d'avis !! -

3.Posté par claudio le 02/12/2012 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement Bernard, il n'y aura jamais deux états ! Cette alternative était envisageable en 1947, mais depuis beaucoup de facteurs ont changé et la seule possibilité crédible réside dans l'instauration d'un état unique et souverain : La Palestine.
Cela prendra le temps qu'il faudra, mais la Perfide de Sion porte en elle-même les germes qui amèneront sa propre destruction.
Cette reconnaissance, bien que peu significative quant à son impact sur le sort des Palestiniens, n'est est pas moins importante car elle va enfin permettre à l'État Palestinien d'agir en tant que tel dans l'environnement des nations et particulièrement s'il veut saisir la CPI contre les gangsters de Tel-Aviv.
Il y a un fait historique capital que beaucoup semblent avoir oublié. La Palestine a proclamé son indépendance le 15 novembre 1988 à l'issue d'un conseil national réuni à Alger, il y a 24 ans, presque jour pour jour. Lors de cet évènement hautement symbolique, le Président Yasser Arafat a signé l'acte de naissance de la Palestine souveraine, mais sous occupation coloniale. La presse n'a nullement évoqué cet anniversaire historique et les Palestinien eux-même ne l'ont pas fêté.
Ce qui est regrettable, c'est la manque d'intérêt que la Communauté internationale a accordé à cette déclaration pourtant porteuse d'un bouleversement considérable dans la nature du conflit :
- Le Président Arafat a proclamé l'État Palestinien dans les frontières de 1947, avec Jérusalem comme capitale. Implicitement donc, la Palestine acceptait la résolution 242 sur le partage, et reconnaissait de facto, l'existence de l'entité sioniste.
- Le Président Arafat a aussi, lors de cet évènement, déclaré renoncer à la violence et invitait les voyous de Tel-Aviv à faire un effort pour parvenir à une paix durable entre les deux pays désormais voisins.
Si la communauté internationale avait alors apporté le même crédit à la déclaration d'indépendance faite par le Président Arafat, que celle qu'elle a observée lors de la même démarche entreprise par le criminel Ben Gourion en 1948, la paix règnerait déjà depuis plus de vingt ans au Proche-Orient. Seulement, ni la Perfide de Sion, ni ses soutiens occidentaux, ne voulaient de cette paix.
Un tien vaut mieux que deux tu l'auras, dit le dicton. La Palestine est reconnu comme État, donc souverain, même s'il n'est pas membre de l'ONU. Après tout, la Chine Populaire a bien vécu des dizaines d'années avant d'obtenir le 26 octobre 1971, un siège au sein de cette organisation.
Aujourd'hui, la balle est dans le camp des Palestiniens. Il doivent désormais assainir leurs rangs et créer un mouvement unifié qui bannirait et l'OLP de Abbas, trop proche de l'occupant, et le HAMAS de Mechaal, qui flirte avec les monarchies du Golfe, fidèles sujets des atlanto-sionistes.
Ils doivent dire non à l'interventionnisme américain et européen dans un processus de paix conçu par eux et taillé sur mesure pour la Perfide de Sion pour se tourner vers d'autres puissances forcément plus honnêtes.
L'essentiel maintenant, c'est de poursuivre le combat, d'abord pacifique, ensuite par d'autres moyens si cela s'avérait nécessaire.

4.Posté par Png le 02/12/2012 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fait est que le monde entier ne peut plus blairer cette colonie raciste et criminelle qui se condamnera elle même à disparaitre tôt au tard. Ils ont enfin perdu la guerre de l'information , le reste suivra en toute logique.

Vive la Palestine libre et indivisible.

5.Posté par Frigga Karl le 02/12/2012 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est plutôt l'état sioniste qui a abandonné le monde entier avec son agressivité contre tous et ses crimes contre l'humanité. On n'a jamais vu une "victime" aussi agressive ! On n'a jamais vu une politique aussi obscène pour avoir abusé les victimes de l’holocauste en les trafiquant dans le jeu politique de l'état sioniste. C'est ça l’antisémitisme le plus glauque.

6.Posté par VIRGILE le 02/12/2012 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fait majeur est que les Palestiniens pourront bientôt ester en justice dans les juridictions internationales. C'est cela qui inquiète le plus Israël et les meurtriers génocidaires de Tsahal et du Sin Beth. Bientôt sera terminé ce monstrueux business de la Shoah. D'ailleurs, des études sérieuses et récentes remettent en cause les chiffres et les faits de cette incroyable imposture. De plus, la responsabilité des juifs réformés (talmudistes) est de plus en plus claire concernant la conception des guerres mondiales, sans parler de la guerre de Sécession aux USA, oeuvre de la maison Rotschild. Nous ne comptons plus les false flag et institutionnalisation du mensonge d'état, dont Israël est le champion hors catégorie.

Si les USA soutiennent inconditionnellement l'entité sioniste, c'est tout simplement parce que le Congrès US et le CFR sont totalement phagocytés par les juifs américains (et autres). Comme Cameron et Harper sont alignés sur Washington, leur vote négatif est logique.

Cependant, selon la Bible, il n'y a pas d'état israélien (païen, apostat) et d'état palestinien. Il y aura l’Israël de Dieu ou règnera équitablement la Paix et la Justice. Et cela ne viendra pas des terroristes et génocidaires juifs, viviers de voleurs, de menteurs et d'assassins. Dieu hait le péché et l'état d’Israël, Anti-Christ, ne peut plaire à Dieu en AUCUNE façon. La Loi de Moïse a été accomplie par Christ et tout lui appartient.

Viendra un temps où Dieu rendra justice aux martyrs palestiniens mais actuellement cela nous dépasse et j'ai l'assurance que Dieu va nous émerveiller lorsqu'il apparaîtra au retour du Christ glorifié.

7.Posté par Depositaire le 03/12/2012 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lentement mais surement, l'entité criminelle appelée "israël" voit son influence diminuer. En fait, toute sa pseudo légitimité repose sur un édifice très fragile : l'Holocauste. C'est bien la seule et unique raison pour laquelle toute remise en question de cet événement fait tant de remous dans les pays occidentaux, et où on a même, comme en France, légiféré pour l'interdire.

C'est que si, comme le démontre de plus en plus de recherches indépendantes, cet Holocauste n'a jamais existé, israël n'a aucune raison d'être. sans compter que déjà le mythe largement instrumentalisé du "peuple juif" qui a été exilé de sa terre qui lui a été donnée par Dieu et qui donc revient sur la terre de ses ancêtres, n'est que cela : un mythe. Mais ne correspond strictement à aucune réalité. Et le comble, c'est que c'est un historien juif qui l'affirme (Shlomo Sand) !

Alors, pas de race ou de peuple juif, pas d'Holocauste, et israël verra son imposture montrée sans fard aux yeux du monde entier, ainsi que celle de tous ceux qui l'ont soutenu. On comprend bien qu'ils se battent "bec et ongles", comme on dit, pour que cette vérité reste cachée. Et je ne parle même pas des soutiens financiers et industriels à Hitler par des banquiers et industriels juifs durant la dernière guerre. (Rockfeller et Rostchild), ni du pacte de Ben Gourion avec Hitler pour refuser l'émigration des juifs pauvres qui ne l’intéressait pas, juifs qui ont de ce fait été déportés dans les camps de travail où effectivement beaucoup sont morts des mauvais traitements et de malnutrition ainsi que de maladies. Mais outre qu'ils n'étaient pas les seuls, leur nombre est très largement inférieur à 6 millions. Au pire, quelques centaines de mille. Ce qui est déjà beaucoup.

Donc patience. le temps divin n'est pas le temps humain. cette forfaiture finira par paraître de manière évidente un jour aux yeux du monde. et ce jour là personne ne pourra dire ce n'est pas vrai. Le choc psychologique et social sera énorme, et tous le sionistes se cacheront et se sauveront autant qu'ils pourront le faire, sauf que dans leur arrogance se croyant déjà les maîtres du monde, ils son connus de tous et il n'y aura aucun lieu où se cacher. Je ne voudrais pas être à leur place ce jour là ! Leur seul espoir, aujourd'hui, serait de faire amende honorable, de reconnaître leurs tords et d'essayer de les réparer. Mais une telle volonté existe t-elle encore chez les sionistes ? La question demeure posée, en tout cas.

8.Posté par Sakkina le 04/12/2012 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois en la force de faibles...

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires