Economie

La Grèce n'exclut pas un recours aux crédits de l'UE et du FMI



Vendredi 16 Avril 2010

La Grèce n'exclut pas un recours aux crédits de l'UE et du FMI
La Grèce, qui souhaite régler seule ses problèmes, n'exclut toutefois pas la possibilité de recourir aux crédits de l'UE et du Fonds monétaire international (FMI) face au comportement "absurde" des marchés, a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement grec Georges Petalotis dans une interview accordée à RIA Novosti.

"Nous souhaitons pouvoir régler nous-mêmes nos propres problèmes. Nous ne voulons pas recourir à ce mécanisme. On voudrait que la Grèce, ainsi que tous les autres pays de la zone euro, ait la possibilité de faire librement des emprunts à un intérêt raisonnable sur les marchés", a indiqué le responsable grec.

"Toutefois, nous ne pouvons pas céder devant le comportement absurde des marchés qui se conduisent sans aucune logique économique", a ajouté le porte-parole.

Le 11 avril, les Etats de la zone euro et le FMI ont promis à Athènes de lui prêter une assistance financière pouvant aller jusqu'à 45 milliards d'euros à un intérêt inférieur à ceux pratiqués actuellement sur les marchés financiers. Toutefois, cela n'a pas aidé la Grèce d'améliorer sa situation de façon significative.


Vendredi 16 Avril 2010


Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires