ALTER INFO

La Grande-Bretagne fait face à la déroute en Irak disent les USA


Dans la même rubrique:
< >


Sarah Baxter et Michael Smith
Dimanche 19 Août 2007

Par Sarah Baxter et Michael Smith, le 19 août 2007


​​​​Un conseiller militaire du président George W Bush a prévenu que les forces britanniques devront se battre dans un « retrait déplaisant et embarrassant » pour sortir d'Irak.


​​​​Stephen Biddle, qui conseille aussi le commandant US en Irak, dit que les iraniens qui soutiennent les milices chiites dans le sud tenteront de créer l'impression qu'ils ont forcé la retraite. « Ils veulent que l'on sache qu'ils ont refoulé les Anglais. Ça signifie qu'ils utiliseront des voitures bombes, des guet-apens, des RPGs (grenades propulsées par fusée)... et il y aura un certain nombre de victimes britanniques. »


​​​​Les commentaires coïncident avec l'évaluation militaire britannique selon laquelle le retrait pourrait coûter la vie de 10 à 15 soldats.


​​​​Quelques officiers britanniques pensent faire face à une retraite « humiliante » sous le feu au Koweït ou à Umm Qasr le port dans le sud irakien.


​​​​« Je regrette de dire que l'expérience de Bassora est en position de devenir une grande gaffe en termes d'histoire militaire, » a dit un officier supérieur. « Les insurgés ont la vocation du feu... et dans un scénario catastrophe ils nous chasseront du sud irakien. »


​​​​Gordon Brown, le premier ministre, a été d'accord avec Bush pour qu'aucune décision de retrait ne soit prise avant que le général David Petraeus, commandant US, fournisse un rapport au Congrès le mois prochain sur l'avancement de la « [fameuse] poussée des troupes » étasuniennes. [Il est dit dans je ne sais plus quel article qu'il est probable que ce soit Bush lui-même qui produise ce rapport, NDT]


​​​​Mais on s'attend à ce que les Anglais décrochent bientôt dans une seule base à l'aéroport de Bassora en vue du retrait.


​​​​Biddle, l'un des plus anciens membres du Council on Foreign Relations, qui a conseillé Bush sur la [fameuse] poussée des troupes, a dit que l'Iran se servira de son influence sur l'armée Chiite du Mahdi pour exploiter la situation.


​​​​« Ce sera un retrait difficile. Ils veulent le symbole de la défaite britannique.... Il sera déplaisant et embarrassant, » a-t-il dit.


​​​​Le ministère de la défense a dit que les Anglais ne se dirigent pas vers la défaite. « Bien que les milices essayent de s'attribuer le mérite de nous chasser, elles ratent leur coup. »



Original : http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/iraq/article2284257.ece
Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Dimanche 19 Août 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires