Propagande médiatique, politique, idéologique

La Gazette de Montpellier et « l’apologie du terrorisme »



Mardi 3 Février 2009

La Gazette de Montpellier et « l’apologie du terrorisme »

Nous reproduisons ci-dessous, avc l’accord de son auteur, un article paru sur le site Internet Montpellier Journal de Jacques-Olivier Teyssier, le 26 janvier 2009 à 18 heures 36. (Acrimed)

La source policière n’avait pas donné la bonne version des faits. L’hebdomadaire la reprend sans guillemet. Et ne corrige même pas.

Alerte à la bombe le 22 janvier, passage Lonjon (place de la Comédie à Montpellier). La Gazette de Montpellier est sur place, caméra au poing, avant l’arrivée des démineurs. Ceux-ci ont été appelés pour faire sauter un sac et un attaché case déposés par une inconnue dans une agence bancaire. Un policier de la BAC explique la situation à son valeureux collègue. La caméra enregistre : « [...] porteur d’un sac dans lequel il y a des bouquins dans l’apologie du terrorisme. [...] »

À 14h30, le site de La Gazette relate l’affaire avec notamment cette phrase : « À 9h40, deux démineurs de la sécurité civile de Montpellier arrivent sur place et un peu avant 10h, après un surprenant raté (voir vidéo ci-dessous), font sauter le sac et la valise, qui contenaient des livres faisant l’apologie du terrorisme ». (voir la capture d’image)

Premier problème, les guillemets et la source policière, autour de cette “apologie du terrorisme” présumée, ont sauté.

Le lendemain, Midi Libre rapporte l’incident en ces termes : « Le personnel a ouvert le sac et aperçu des livres et tracts faisant l’apologie de l’islam modéré ». Montpellier plus aussi. Son omniprésent rédacteur en chef adjoint, Jean-Jacques Sarciat, nous raconte : « Ce manège a intrigué une des salariés de la banque. Elle se rend alors dans la salle d’attente. Là, elle voit deux sacs. Dans l’un, elle trouve des livres concernant tous un sujet islamique. L’autre est fermé. »

Alors “apologie du terrorisme” ou pas ? Montpellier journal a contacté Guillaume Neau, chargé de la communication à l’hôtel de police. Que sont ces livres ? « Des bouquins à connotation islamique, répond le policier. Mais pas comme j’ai pu entendre terroriste ou autre. C’est ce qui s’était dit au début sur place par des policiers. Ce n’est pas du tout avéré. C’est pour ça qu’il n’y a pas du tout d’enquête d’ailleurs. Il n’y a pas de service qui a été saisi de cette histoire-là à partir du moment où c’est une dame dépressive. Elle a expliqué son geste, elle ne voulait pas faire de mal, elle était juste désespérée. »

Quant aux lecteurs du site de La Gazette, ils en sont restés à l’information initiale : « Des livres faisant l’apologie du terrorisme ». Malgré la parution d’une information différente dans deux autres journaux. Selon nos informations, il n’y avait pas, parmi ces livres, L’insurrection qui vient. Mais tout ceci est à prendre au conditionnel.

Mise à jour 26 janvier, 19h50 : la partie « qui contenaient des livres faisant l’apologie du terrorisme » a été retiré du site de La Gazette.

Jacques Olivier Teyssier

http://www.acrimed.org/article3064.html http://www.acrimed.org/article3064.html



Mardi 3 Février 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 03/02/2009 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre presse joue un jeu dangereux et notre police aussi.
Peut on m'expliquer ce que signifie "des bouquins à connotation islamique" ?
Cette brave dame avait un Coran dans son sac ? Et alors ? C'est son droit le plus absolu. Et si elle avait eu une Bible, aurait-on écrit "des bouquins à connotation chrétienne" ?
C'est là où réside le vice et la perversité du journaliste comme du policier. En disant "connotation islamique", il se doutent bien que le lecteur lambda fera ipso facto l'association avec "terrorisme islamique". C'est digne de Machiavel !
Personne ne précise la nature des bouquins. Ce n'était peut-être que des romans en arabe ?
Un terroriste est celui qui sème la terreur, qui fait peur... et nos journalistes méritent bien ce qualificatif !
Ma mère voyage toujours avec missel dans ses bagages et pourtant, je vous l'assure, elle n'est pas une terroriste chrétienne ..... et d'ailleurs, personne n'osera l'en accuser.

2.Posté par Intellecterroriste le 04/02/2009 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Claudio,

je pense que ça tient plus de la "politique du scoop".

On sait qu'il est généralement admis que les policiers de la bac sont des exemples en matière de tolérance ou même tout simplement de culture! Donc s'ils affirment qu'un livre fait "l'apologie du terrorisme", on peut les croire sur parole, donc on a pas besoin de vérifier l'information, qu'on cite texto dans le journal afin de créer l'effroi, et donc de vendre!!

On le voit de plus en plus souvent aussi bien à la TV que dans les journaux! Des articles à sensation présentés en grandes pompes suivis quelques jours plus tard de minuscules erratums en fin de JT ou à la page "économie" des gratuits...

C'est pitoyable mais ça témoigne de la "culture de l'ignorance", et surtout de la politique de l'intérêt à très court terme, où la rigueur intellectuelle n'est plus de mise!

Il paraît que c'est dans l'ère du temps! (J'ai un sérieux doute sur l'orthographe^^)

Amicalement

3.Posté par BoudjemaaA le 04/02/2009 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gouvernements occidentaux ne sont que des bureaux de recrutement au terrorisme armé qui va leurs faire perdre la tête, la raison et ensuite les peuples occidentaux et faire tomber leurs valets, les gouvernements du tiers monde, comme des dominos.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires