Politique Nationale/Internationale

La France, va-t-elle équiper le Brésil en sous-marins nucléaires ?



Jeudi 14 Février 2008

La France, va-t-elle équiper le Brésil en sous-marins nucléaires ?
Dans le cadre de la rencontre entre le président français Sarkozy et le président brésilien Lula da Silva en Guyane, il semble que la France aidera le Brésil à s’équiper d’une flotte de sous-marins nucléaires d’attaque (SNA).

Premier indice : dès juin 2007, le directeur de Thales-Brésil, Laurent Mourre, cité dans Libération d’aujourd’hui, propose à « une équipe du Brésil d’accompagner la construction de la nouvelle classe du sous-marin nucléaire français Barracuda. Le Brésil gagnerait ainsi des années d’avance en connaissances, quand il se décidera à faire un sous-marin nucléaire », dont la mission sera de protéger « les grandes richesses nationales de l’océan Atlantique » comme le pétrole et de préempter « l’invasion d’un autre pays ou les actes de terrorisme ».

Une lettre d’intention qui prévoit « la transmission progressive des technologies destinées à la construction d’un sous-marin nucléaire » aurait d’ores et déjà été signé bien que le ministère de la Défense dément son existence.

Pourtant, tout indique que l’on s’oriente sur cette voie : le ministre brésilien de la Défense Nelson Jobim s’est rendu à Toulon en janvier pour visiter un SNA et s’est entretenu avec son homologue Hervé Morin et Nicolas Sarkozy. De retour dans son pays, Jobim a confié au quotidien OGlobo que le Brésil et la France entendent « dessiner une alliance stratégique pour la construction de sous-marins nucléaires d’attaque », un objectif sur lequel ce pays travaille depuis des années. La France participerai à la construction des sous-marins nucléaires en transférant des technologies extrêmement sensibles, en particulier dans le domaine des aciers spéciaux et de l’électronique.

Sur le plan militaire, « ses capacités d’actions sont impressionnantes (destruction de navires, frappes contre terre, transport de commandos, renseignements). A lui seul, il peut déterminer le sort d’un conflit (Malouines, Kosovo) », écrit dans Libération Jean-Marie Collin, chercheur à l’Observatoire des armements.

Cependant, ajoute-t-il, « Le fonctionnement des chaufferies nucléaires nécessite (...) de l’uranium hautement enrichi dit de qualité militaire. Ainsi, qui possède un système de propulsion nucléaire possède la matière fissile pour se constituer un arsenal nucléaire. »

Cette coopération franco-brésilienne, si elle se concrétise, mettra fin au tabou établi par les tenants de l’utopie d’un gouvernement mondial imaginé par Bertrand Russell au service de la géopolitique anglo-hollandaise, où les cinq puissances possédant l’arme atomique empêchent d’une main de fer tout transfert de technologie relatif à ce domaine.

D’autres pays attendent pour entrer dans « le club des marines atomiques », en particulier l’Inde, l’Argentine et la Corée du Sud, mais aussi le Canada et Taïwan.

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Jeudi 14 Février 2008


Commentaires

1.Posté par Zorro le 15/02/2008 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca c est une tres bonne nouvelle, on aurait bien aimé savoir ce que le Bresil offre en echange mais bon.
Une fois que le Bresil aura sa marine nucleaire, il ne leur restera plus qu a bouter les Americains hors du continent...vivement!

2.Posté par Jordan le 15/02/2008 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'expansion du nucléaire augmente les dangers et possibles dégâts en cas de guerre, mais je trouve que si c'est exact c'est une bonne chose dans le fond. L'Amérique du sud tente vraiment de se développer, de faire partie de la politique internationale (cf : Chavez ces derniers temps) c'est vraiment bien. Le futur ne se jouera pas sans l'Amérique sud sud je le crois vraiment, mais ça mettra du temps. Puis comme ça, elle permettra aussi de réduire la puissance unique Américaine en ayant à ses portes d'autres pays ayant une capacité nucléaire et aussi d'avoir une indépendance politique vis a vis des USA. Hier ils avaient une impunité dans le contient du sud, c'est sur la bonne voie de changer.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires