Politique Nationale/Internationale

La France, la Syrie : on joue à quoi ?



Lundi 16 Juin 2008

La France, la Syrie : on joue à quoi ?
Le président syrien Bachar Al-Assad est invité par son homologue français Nicolas Sarkozy pour la fête nationale du 14 juillet. Dès qu’elle a vu la lumière du jour, cette invitation a fait couler beaucoup d’encre. Tout le monde ne cache pas son étonnement devant une telle décision, ou même son indignation. Comment Sarkozy, l’ami incontestable d’"Israël", invite l’ennemi numéro deux de l’Etat hébreu – beaucoup loin derrière son ennemi incontestable, à détruire : la république islamique d’Iran ? Impossible de croire que le président français tourne le dos à "Israël". Pourquoi alors cet honneur ? Il ne vient certainement pas de rien. Beaucoup de questions se posent d’elles-mêmes.

Les Israéliens avaient récemment levé le voile sur des pourparlers engagés depuis des mois avec la Syrie. Nicolas Sarkozy, lui qui affiche la volonté de s’imposer sur la scène internationale, a-t-il voulu prendre de l’avant et se montrer capable de faire quelque chose au Moyen-Orient ? Ou tout simplement, il a eu cela au moment de la distribution des rôles pour les pièces à jouer sur la scène de la région, bientôt ?

Les Français ne sont pas si naïfs qu’on le laisse croire. Ils possèdent tout de même leurs propres moyens, de renseignements du moins. Si on croit Brian Harring, ils possèdent des informations des plus détaillées sur la guerre menée par "Israël" en été 2006, contre le Liban et surtout contre le Hezbollah qui a réussi à infliger une défaite des plus amère à "Israël" ; et ce n’est qu’un seul exemple. 300 pages qui mettent en doute tous les chiffres avancés par l’Entité sioniste. Elle avançait la perte de 116 à 120 hommes, au moment où le rapport, résumé par Harring et publié par le centre américain Axis of Logic, annonce un nombre de 2300 hommes. L’information significative que révèle le rapport concerne l’assassinat du Rafiq Al-Hariri. C’était les Israéliens, via leur Mossad, qui l’avaient tué, et non les Syriens comme le criaient haut et fort et sur tous les toits les Israéliens, les Américains, et les Européens avec leur cour internationale. C’était un prétexte pour chasser les Syriens du Liban, ou du moins pour y enchaîner leurs mains. Alors après la publication dudit rapport, Nicolas Sarkozy voudrait-il se racheter auprès des Syriens en particulier et des Arabes en général ?

Il y a aussi l’Iran, l’ami quasi-stratégique de la Syrie et du Hezbollah, mais considérée comme la vraie ennemie d’"Israël". On pratique de plus en plus de pression sur elle pour stopper son programme nucléaire, même civil. Dans la région, personne en dehors de l’Etat hébreu n’a le droit d’en posséder un. Le président français veut-t-il attirer le président syrien vers lui pour l’éloigner de l’Iran ? Une étape supplémentaire pour isoler les Iraniens, un nouveau message : nous pouvons aller beaucoup plus loin, si vous ne cédez pas !

Il y a aussi la cause palestinienne, chère au cœur des Syriens. A Damas se trouvent les sièges de plusieurs factions palestiniennes, dont certains qui refusent cette mascarade de processus de paix. C’est de Damas que Khaled Michaal, chef du mouvement de la résistance islamique Hamas, appelle à une résistance forte et dure contre l’occupation israélienne de leurs territoires, aussi élevé en soit le prix à payer. Alors Nicolas Sarkozy ira-t-il demander à son homologue de les chasser ? Ou du moins de calmer le jeu ?

En somme, les questions sont trop nombreuses pour que l’on puisse toutes les énumérer. Aussi nombreuses soient-elles, personne n’est dupe pour croire une seule seconde que la France, encore moins son jeune président, fasse quelque chose qui contrera les intérêts d’"Israël", l’amie de toujours. Tout au contraire, on fait tout pour les servir, ces intérêts, même si cet Etat est accusé d’avoir commis les plus affreuses discriminations et les plus affreux crimes. Les rapports du Quai d’Orsay en sont les premiers témoins !

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Lundi 16 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Babin le 16/06/2008 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rien de surprenant ça fait partis des préparatif de la guerre en iran,faut des alliés voisin, les américains ne sont pas resté en irak pour rien,il vont faire un saut en iran puis ce débarrasserons des Siriens qui se serons fais entubé par les franco-américain.la boucle est bouclé, le triangle de l'or noir sera entre les mains des néo-conservateurs qui tiendrons le monde par les couille jusqu'en 2050. résumé assez pessimiste mais réaliste

2.Posté par ZIGOMAR le 16/06/2008 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si le président Syrien assiste au défilé sur les Champs, il ne sera pas déçu, il verra défiler des Israeliens, invités eux aussi par le 6eme président de la cinquième République

3.Posté par edouard le 16/06/2008 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réalité c'est que Bush et sa clique n'ont plus le pouvoir c'est la vieille garde de papa Bush qui tient la boutique..., les states sont en train de s'effondrer... économie, finances,militaire... tout se plante.
Les israéliens et leurs alliés(français entre autres) essaient d'occuper le vide, ils vendent des trucs qu'ils ont piqué aux Syriens (Golan..) aux Syriens, gros foutage de gueule, plus des breloques genre défilé du 14 Juillet... pour que les avions israéliens puissent survoler la Syrie, bombarder l'Iran, histoire de faire monter le prix du baril et de s'en foutre plein les fouilles sur le NYMEX... c'est con à pleurer! sauf que ça risque de tuer et contaminer plein de gens, dont nous

4.Posté par Zorro m.d.s le 16/06/2008 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Etrange en effet cette attitude de Sarkozy l obscène, commence t il à comprendre que la seule voie pour la France c est l indépendance ? J en doute hélas, seule le temps nous donnera la signification diplomatique de ce message.Israéliens et syriens au 14 juillet, comme c est amusant...

5.Posté par Ambre le 17/06/2008 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au lieu de voir un acte de force, dans l'agresion subie par l'IRAK, et dont l'IRAN est menacé, c'est surtout un acte de lâcheté qui apparait:
- Lacheté, car l'armement est déséquilibré.
-Pouvoir de manipulation par le chantage de la coallision, sur les autres. Car ces tueries sont surtout exécutées pour conserver l'avantage atomique. Il n'en faut pourtant pas tant pour éliminer la vie.
-Quelle pitié!

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires