MONDE

La France intervient à partir du sud algerien, une délégation militaire française de haut niveau se rend au Sahel


L’Algérie a dénoncé, via les voies diplomatiques, ce qu’elle a qualifié de tentative de la France à prendre le monopole dans la lutte antiterroriste dans les pays du Sahel et de profiter du besoin de ces pays en équipements militaires, afin de parvenir à des fins politiques.


faridM@alterinfo.net
Mercredi 7 Octobre 2009

La dernière crise entre l’Algérie et la France a eu lieu en pleines manœuvres militaires algériennes, dans la région du Sahel, où l’aviation militaire algérienne effectue des raids permanents dans les hauteurs des frontières entre l’Algérie et le Mali.

Des sources bien informées ont indiqué que l’Algérie étudie sérieusement la décision du gèle d’approvisionnement d’un des pays du Sahel en armement, après que ce dernier ait décidé, d’une manière unilatérale, de renforcer ses efforts avec la France, dans le cadre de la lutte antiterroriste, ignorant ainsi son accord qu’il a signé avec l’Algérie, lors de la dernière réunion de Tamanrasset. Une délégation militaire française de haut niveau s’est rendue ensuite aux trois pays du Sahel, le Mali, la Mauritanie et le Niger, pour constater la situation dans ces trois pays.

Une source bien informée a indiqué que cette délégation militaire, composée d’officiers dans les renseignements français veut préparer l’exportation de quantités importantes d’armes à ces trois pays. Elle a ajouté que la France est entrain d’étudier la possibilité de former des officiers de ces pays sur les techniques sécuritaires et de lutte antiterroriste.

La délégation française a commencé sa visite par la Mauritanie et prévoit de se rendre à Bamako, la capitale du Mali, puis au Niger. Cette visite est la première que la France ait programmée sans aucune coordination avec son partenaire le plus important dans la lutte antiterroriste au Sahel, à savoir l’Algérie. Elle a notamment décidé de vendre différentes sortes d’équipements militaires à la Mauritanie à des conditions très simples afin de l’assister dans sa lutte antiterroriste. Les mêmes sources ont ajouté que la France tente d’ignorer l’Algérie dans son plan de soutien militaire qu’elle a prévu d’entamer portant l’équipement des armées des pays du Sahel par des équipements militaires et l’entraînement de certains de leurs officiers. Des responsables sécuritaires et politiques algériens ont été surpris par cette mesure qu’ils ont qualifiée de tentative de la France d’exercer une pression politique sur l’Algérie en se positionnant militairement au Sud de ses frontières.

El Khabar/Algerie


Mercredi 7 Octobre 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires