Politique Nationale/Internationale

La France accusée de complicité de génocide au Rwanda



Mercredi 6 Août 2008

La France accusée de complicité de génocide au Rwanda
La France sera publiquement mise en accusation, à Kigali, ‎capitale du Rwanda, ce mardi, pour son implication dans la ‎préparation et l'exécution du génocide perpétré, en 1994, au ‎Rwanda. En effet, les principales conclusions du rapport de la ‎Commission rwandaise chargée d'enquêter sur le rôle de la France ‎dans ce génocide accusent, sérieusement, le gouvernement ‎français, de complicité de génocide. Le document de plus de 500 ‎pages, fruit des travaux de la "Commission Mucyo", du nom de ‎son Président, l'ancien ministre de la Justice, sera remis, ce mardi, ‎à la justice rwandaise. Selon ce document, la France a participé à la ‎préparation du génocide. Le texte affirme que la France connaissait ‎les préparatifs du génocide, qu'elle a participé à cette préparation ‎et pris part à l'exécution du crime. Les accusations portant sur ‎l' «Opération Turquoise », menée, de juin à août 1994, et présentée ‎comme une action humanitaire, sont "particulièrement ‎troublantes", selon la Commission. Le document ajoute que les ‎militaires français auraient "collaboré avec les Hutus radicaux dans ‎la poursuite des assassinats de Tutsis", jusqu'à être, directement, ‎impliqués dans des assassinats. Le rapport confirme, aussi, que des ‎militaires français ont encouragé l'exode des Hutus vers les pays ‎voisins. Par ailleurs, les forces militaires françaises sont accusées ‎d'avoir tenté de réarmer et de réorganiser les forces rebelles. ‎ En conclusion, la Commission demande au gouvernement ‎rwandais de se réserver le droit de porter plainte contre l'Etat ‎français devant les instances judiciaires internationales. Le ‎génocide rwandais a fait, selon les Nations-unies, environ, 800.000 ‎morts parmi la minorité tutsie et les Hutus modérés. Kigali a ‎rompu, fin novembre 2006, ses relations diplomatiques avec Paris, ‎après que le juge français, Jean-Louis Bruguière, ait réclamé des ‎poursuites contre le Président Kagamé, pour sa "participation ‎présumée" à l'attentat contre l'avion de l'ex-Président rwandais, ‎Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994, qui a précédé le ‎déclenchement du génocide. A noter que les relations entre Paris et ‎Kigali ont toujours été tendues depuis le génocide. La France est, ‎notamment, accusée, par l'actuel gouvernement rwandais, dirigé ‎par les Tutsis, d'avoir entraîné et armé les responsables, avant les ‎massacres, ce que la France nie.‎

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mercredi 6 Août 2008


Commentaires

1.Posté par djeha le 06/08/2008 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

depuis plus de 10 ans les révélations de certains Hutus ayant participés à ce génocide declaraient l'implications des miltaires français sur le terrain .
La réponse politique des français "Nomination d'un juge pour accuser le président Rwandais et campagne de presse injurieuse et calomnieuse ".
Malheureusement les pouvoirs publics Rwandais n'ont ni la puissance de feu ni la peuissance des médias français .Alors encore une fois "Vive le néocolonialisme " et la bierté de presse qui est là pour faire écho a la propagande du pouvoir français .
Comme l'affaires des enfants du Tchad

2.Posté par biloute le 06/08/2008 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup de pays ont fait des excuses pour leur "inpuissance" lors du génocide, sauf la France, malgré ses liens très étroits et sont soutien ou gouvernement Outou de Juvenal Habyarimana, et suite aux nombreux témoignages des réscapé Tutsi, la moindre des choses c'est que les résponsables français de l'époque prennent leur résponsabilités, au lieu de ça ils nient en bloc les faits ...
Il ne reste plus au Rwanda d'envoyer son enquête au TPI, espérons que la justice n'est pas à géométrie variable selon qu'on soit du tiers monde ou du quart monde !

3.Posté par perrin le 06/08/2008 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai lu le livre de St Exupery ''L'inavouable''
je n'ai pas pu m'arrêter dans la lecture ... j'en suis ressorti ébranlé ... par ma lâcheté j'ai aussi participé d'une certaine manière ...
le livre sans citer le nom des ministres décrit et témoigne très bien de la situation et du rôle des Français, particulièrement dans la prétendue opération de secours Turquoise...
Daniel Mermet a aussi laissé des archives lourdes dans leur contenu ( oppressantes de vérité et de souffrance) quant à la responsabilité des troupes Françaises et du gouvernement. Peut être y a t-il un lien plus ou moins claire quant aux tentatives de faire disparaître son émission qui a reçu un soutien important des auditeurs.
Comme Biloute je ne me fais guère d'illusions avec le gouvernement en place quant à la possibilité de voir cette affaire jugée par le TPI. Comme je ne me fais aucune illusion quant aux mesonges qui viendront de nos politiques (qui les croit encore?) Mais il est heureux qu'un état puisse porter sur la place publique internationale son droit à la justice et au dédommagement pour un génocide. Rien que cela en dit long sur la particularité de notre époque où de moins en moins d'affaires sordides restent sous le boisseau. Certes le fichier Eldvige ne nous annonce pas de beaux jours pour la démocratie, mais faisons confiance au plan des Etres de lumière ,qui nous amène à la nouvelle énergie, prévue pour 2012.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires