Conflits et guerres actuelles

La Fédération Internationale des Journalistes : l’assassinat de Terry Lloyd par les américains est un crime de guerre


La Fédération Internationale des Journalistes a condamné l’assassinat du journaliste de la chaîne privée britannique ITV Terry Lloyd, par les forces militaires américaines en 2003 en Irak et par la voix de son secrétaire général, Aidan White, a qualifié cet acte de crime de guerre.


irna
Samedi 14 Octobre 2006





Andrew Walker, le coroner (juge spécialisé) siégeant à Oxford (Angleterre), a précisé qu'il demanderait au parquet britannique de déférer devant un tribunal les auteurs des tirs.


Un collègue de Terry Lloyd ayant mené sa propre enquête avait affirmé la semaine dernière que le journaliste avait été tué par des tirs américains alors qu'il tentait de gagner un abri.


Terry Lloyd travaillait pour ITN, le journal télévisé d'ITV. Il a été tué d'une balle dans la tête le 22 mars 2003, au début de l'invasion de l'Irak, alors qu'il couvrait, de manière indépendante, l'avancée des troupes de la coalition menée par les Etats-Unis près de Bassorah. Il était accompagné d'uninterprète libanais Hussein Othman, également tué, du cameraman belge Daniel Demoustier, qui avait été blessé, et du caméraman français Fred Nérac, officiellement porté disparu.


La Fédération Internationale des Journalistes, le plus grand groupe de journalistes au monde, a publié aujourd’hui un rapport détaillé sur la guerre en Irak et a appelé à “une campagne mondiale pour dénoncer l’obscurantisme, la malhonnêteté et l’arrogance des autorités des Etats-Unis ” autour de la mort d’au moins sept journalistes pendant et après la guerre.


Le rapport de la FIJ, intitulé “Déni de Justice sur la Route de Bagdad”, examine les conditions de sécurité des journalistes durant le conflit et se concentre sur quatre incidents dans lesquels des journalistes ont été tués ou ont disparu, présumés morts.


“Ces incidents ont causé une vague d’indignation dans le journalisme à l’échelle mondiale”, a déclaré le Président de la FIJ Christopher Warren. “Il est choquant de constater qu’après six mois, les familles, les amis et les collègues des victimes attendent toujours des informations crédibles sur les conditions et les raisons de leur disparition. ”

Le rapport, préparé par le Secrétaire Général de la FIJ, Aidan White, accuse les Etats-Unis “d’irresponsabilité flagrante” quant au respect de la sécurité personnelle des journalistes, face à l’absence d’instructions pour les commandants militaires et les soldats sur le terrain leur ordonnant d’éviter de prendre les médias pour cibles.


“Dans tous ces cas, les Etats Unis n’ont pas été en mesure de produire un rapport, ou n’ont pas publié les résultats de leurs propres enquêtes”, a déclaré Aidan White. “Ils se sont déchargés de toute responsabilité et ont passé l’éponge sur les mensonges et la malhonnêteté de leurs troupes en réponse à des témoignages visuels qui vont à l’encontre de la version officielle des évènements. Il s’agit d’un profond déni de justice.”

“Dans la plupart des cas, nous connaissons les individus qui ont ouvert le feu. Mais nous devons défier ceux qui sont responsables de cette culture de négligence et d’arrogance qui mettent en danger les employés des médias qui travaillent en zone de guerre.”a déclaré Aidan White.




“On ne peut pas accepter l’injustice en Irak,” a déclaré Aidan White. “Une guerre menée au nom de la démocratie ne devrait pas faire fi des droits des personnes à connaître la vérité.”


Samedi 14 Octobre 2006


Commentaires

1.Posté par merzzako le 14/10/2006 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


le robert MENARD de reporters sans frontieres devrait avoir une idee sur les nombreux
crimes de journalistes par l'US army en afganistan et en Irak ???????

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires