Palestine occupée

La FINUL au Liban Sud: maintien de la paix ou facteur de confrontation?



Les forces onusiennes au Liban Sud sont-elles de mèche avec les Israéliens? Les faits sur le terrain nous orientent vers la bonne réponse.


Samedi 10 Juillet 2010

La FINUL au Liban Sud: maintien de la paix ou facteur de confrontation?


 Après les manœuvres militaires de la semaine dernière simulant la défense d'"Israël" en cas d'attaque à la roquette, et à la suite de l'entrée des soldats de la FINUL à bord de chars dans des villages du Sud sans aucune coordination avec l'armée libanaise, voilà que le commandant de l'armée Jean Qahwaji met au jour une nouvelle information, non moins dangereuse que les deux précédentes: Il s'agit d'une "mission secrète" exécutée par les forces de la FINUL au profit d'Israël!
 
Dans une interview au quotidien libanais AN Nahar, le général Qahwaji a révélé que les soldats de l'ONU ont reçu des listes israéliennes comprenant des noms et des maisons au Sud Liban pour les fouiller et s'assurer qu'elles ne contiennent ni armes ni munitions. "L'armée libanaise refusait à chaque fois la demande de la FINUL parce que sa mission n'est pas de protéger les Israéliens", indique le numéro 1 de l'armée libanaise.  
   
  Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est, lui, précipité de défendre ses forces et a exigé que la liberté de mouvement des Casques bleus de la Finul soit respectée . Les quinze membres du Conseil "déplorent vivement les récents incidents visant des soldats de la Finul, qui se sont déroulés dans le sud du Liban les 29 juin, 3 et 4 juillet dans la zone d'opération" de cette force .
 
 
  "Ils appellent toutes les parties à veiller à ce que la liberté de mouvement de la Finul soit respectée, conformément à son mandat et à ses règles d'engagement ".  Les membres du Conseil appellent aussi "au renforcement continu de la coopération entre les Forces armées libanaises et la Finul" et "soulignent l'importance d'augmenter les effectifs des Forces armées libanaises déployées au Liban-sud, conformément à la résolution 1701 ."
  
 
Les quinze "réitèrent leur plein soutien à la Finul et appellent toutes les parties à coopérer avec la mission afin de mettre pleinement en œuvre la résolution 1701 ." Enfin, ils "accueillent favorablement le fait que, dans sa déclaration du 8 juillet, le gouvernement du Liban a déploré les incidents, réaffirmé son engagement envers la Finul et envers la mise en œuvre intégrale de la résolution 1701 ".
 
  La déclaration, lue à la presse par l'ambassadrice du Nigeria Joy Ogwu présidente du Conseil en juillet, a été rédigée par la France .
 
 Lundi, Paris avait appelé "fermement" au respect de la liberté de mouvement pour ses Casques bleus, un appel rejeté par le ministre libanais à la Défense Elyas Murr. "La FINUL ne doit pas se déplacer au Sud sans la coordination avec l'armée libanaise", a-t-il souligné.  
 
Le Hezbollah est allé dans le même sens, son numéro deux, cheikh Naïm Kassem, a affirmé que la Finul devait "faire attention" à ce qu'elle faisait, accusant la France de vouloir soumettre la résolution 1701 au septième chapitre.
 
L'ambassadeur de France à l'ONU, Gérard Araud, s'est contenté de saluer l'adoption de la déclaration "claire qui démontre le soutien du Conseil de sécurité aux autorités libanaises dans la mise en œuvre de la 1701 et à la Finul ".
 
Rappelant qu'aux termes de la 1701, la liberté de mouvement de la Finul "n'est limitée en aucune façon", Araud a déclaré à la presse: "Nous ne voulons pas laisser s'instaurer une tendance à la limitation de cette liberté de mouvement ".
 
A savoir que les forces de la FINUL n'ont pas le droit de se déplacer seules au Sud, à la base de l'accord conclu avec les autorités libanaises juste après la fin de la guerre de Juillet 2006.


http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=145708&language=fr http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=145708&language=fr



Samedi 10 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par Byblos le maronite le 12/07/2010 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si j'ai bien compris ce qui se passe en ce moment avec la FINUL au sud Liban, c'est que cette «Force des Nations Unies» reçoit maintenant ses ordres d'Israël. Et c'est le contingent français qui est chargé de les mettre à exécution.

On peut en conclure :

1- Que la FINUL s'est transformée en armée d'occupation du Sud Liban.
2- Que c'est la France qui est à l'origine de cette «mutation» de mandat.
3- Que la France est à la botte d'Israël.

Quelles que soient leurs souffrances, les Libanais sauront avant longtemps se débarrasser des forces malfaisantes qui les occupent.

Mais on ne voit pas comment la France pourra se débarrasser de la férule sioniste...


2.Posté par Râleur le 12/07/2010 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA FORCE «ISRAELIENNE» DES NATIONS UNIES AU LIBAN (F.I.N.U.L) VERITABLE FACTEUR DE CONFRONTATION, PAR LA PERFIDIE ET LA PROVOCATION.
OUI les F.O. au Liban Sud sont de mèche avec l'ES et exécutent une mission à son profit uniquement. OUI la Sarkozie supplétif de l'ES est à l'origine des résolutions prises contre le Liban (SUD), (1559, 1701). OUI elle veut pousser la 1701 au chapitre 7 pour provoquer un conflit qui permette aux US sionistes barbares d'intervenir. OUI la Sarkozie est l'ennemie n°1 du Liban (SUD) et ce malgré qu'elle soit la "mère" d'une partie des libanais spécialistes de la collaboration. OUI les sionistes Sarkoclown et Koucherpala peuvent s'arracher les cheveux de rage. NON, les FO n'ont pas une liberté de mouvement illimitée. NON elles ne peuvent pas se déplacer sans l'armée libanaise. NON la Sarkozie avec ou sans conseil de sécurité, ne peut rien y imposer fermement. OUI les sarkoziens peuvent rentrer! Ils ne sont pas bien vus. Tout le monde a à l'esprit ces 1500 sarkoziens qui étaient dans Tsahal lors de son attaque sur Gaza. Ils sont devenus plus sionistes et islamophobes que l'entité sioniste elle-même?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires