Politique Nationale/Internationale

La Chine et la Russie s'opposent à toute option militaire contre l'Iran



IRIB
Mardi 27 Mars 2007

Les dirigeants russes et chinois sont contre toute option militaire contre la RII, sous prétexte des activités nucléaires iraniennes, selon le journal israélien, Haaretz.

Dans un communiqué de lundi, le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue chinois, Hu Jiantao, ont dit "non" aux actes militaires contre l'Iran, insistant sur la nécessité du règlement diplomatique du nucléaire iranien.

" L'accord entre la Russie et la Chine sur les questions internationales revêt une importance toute particulière, car cet accord prépare le terrain approprié et démocratique aux relations internationales, accord qui garantie la paix mondiale.", selon le président chinois.

De son côté, le Chef du Kremlin a déclaré que Moscou et Pékin avaient toujours des positions conjointes.

Sous pression des Etats-Unis et leurs alliés, le Conseil de Sécurité des Nations Unies, prétextant le refus par l'Iran de suspendre son enrichissement d'uranium, a ratifié une nouvelle résolution contre l'Iran.

Dans son dernier rapport, le Directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique, AIEA, Mohammad El-Baradeï, a annoncé que lors de leurs inspections sans précédent des installations nucléaires iraniennes, les agents de l'AIEA ne sont pas arrivés à trouver tout dérive du nucléaire iranien.


Mardi 27 Mars 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires