MONDE

La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles


L'Agence de presse britannique Reuters rapporte que l'Ambassadeur de Chine en Afrique du Sud Zhong Jianhua a déclaré récemment que le gouvernement chinois s'inquiète de ce que les entreprises chinoises qui ont un comportement quelque peu puéril et naïf sur le plan culturel pourraient peut-être porter atteinte à l'image de la Chine en Afrique, mais il a affirmé formellement que la soi-disant idée occidentale qui dit que la Chine ne pense qu'à exploiter le pétrole et les minerais bon marché de l'Afrique est complètement injuste et irrationnelle.


faridM@alterinfo.net
Vendredi 25 Septembre 2009

La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
Zhong Jianhua a indiqué que les pays africains s'engageront certainement dans une voie de réforme économique semblable à celle poursuivie par la Chine et que les investissements de cette dernière ainsi que les expériences qu'elle a accumulées durant les trente années passées pourront aider le continent le plus pauvre du monde à réaliser son objectif.
 
 L'Ambassadeur chinois, qui a accepté de donner une interview à Reuters, a dit : « Tout le monde peut constater lui-même les changements qui se sont produits en Chine au cours des trois décennies écoulées …… et peut-être que le continent africain connaîtra, tôt ou tard, ce genre de changements.
Nous espérons que la Chine pourra l'aider quant à cela. »
 
 Le volume du commerce sino-africain a décuplé ces dix dernières années et la Chine a dépassé l'année dernière les Etats-Unis pour devenir le plus grand partenaire commercial de l'Afrique et le volume global du commerce bilatéral a atteint 107 milliards de dollars US.
 
 Parallèlement, la Chine a accru ses investissements en continent africain, lesquels, qui couvraient principalement autrefois les domaines des matières premières et de l'énergie, se sont étendus maintenant aux secteurs de la banque, de la télécommunication, de la construction de routes et de la construction de chemins de fer.
 
 Zhong Jianhua a reconnu qu'il existe effectivement des problèmes quant au développement en Afrique des entreprises chinoises. Mais, a-t-il indiqué, la plupart de ces problèmes et de ces difficultés sont dus principalement à l'inexpérience des responsables et des gestionnaires de celles-ci qui sont sortis pour la première fois du pays pour gérer et exploiter leurs entreprises à l'étranger et leur plus grand défaut c'est leur méconnaissance et leur inexpérience sur le plan culturel de l'investissement et de l'exploitation outre-mer.
 
 Il a dit : « Lorsque les entreprises chinoises commencent à sortir des frontières du pays, le monde extérieur leur paraît complètement étranger et inconnu. C'est pourquoi elles ont beaucoup de choses à apprendre. »
 
 Il a cité deux exemples : en 2005, des troubles ont éclaté dans une mine appartenant à une entreprise chinoise en raison des réclamations des travailleurs locaux insatisfaits de leur salaire, la police zambienne a intervenu en tirant des coups sur les manifestants dont trois ont été blessés. Un an plus tard, une terrible explosion s'est produite dans une entreprise chinoise de fabrication d'explosifs utilisés dans l'exploitation minière et le grave accident a fait de nombreuses victimes dont 52 morts.
 
 Zhong Jianhua a poursuivi en disant : « Nous avons constaté que les entreprises chinoises font de très bonnes choses dans certains domaines, mais que dans d'autres, les choses vont mal. Quant au gouvernement chinois, il s'intéresse et se préoccupe de tout ce qui se passe ici. »
 
 Exportation des capitaux.
 
 La partie chinoise estime que durant les cinq années allant de 2004 à 2008, l'économie africaine s'est développée à un rythme rapide de 5% et l'investissement chinois a contribué de façon importante et positive à ce développement. Au contraire, certains organismes d'aide occidentaux pensent que la Chine agit seulement dans ses intérêts personnels tout en négligeant et en ignorant les problèmes locaux de despotisme et de corruption.
 
 Mais pour Zhong Jianhua, il est tout à fait injuste de dire que la Chine s'empare des ressources naturelles africaines pour les mettre au service de son propre développement. Cette idée contraire à la réalité est même contestée par les gouvernements africains.
 
 Ce qui est heureux pour la Chine, a précisé Zhong, c'est que ces derniers refusent d'être influencés par les idées toutes faites des médias occidentaux qui décrivent tout en noir les investissements chinois.
 
 Les principaux cas d'investissement chinois en Afrique comprennent entre autres le financement de 5,6 milliards de dollars US par la Banque d'Industrie et de Commerce de Chine dans le but de racheter 20% des actions de la Banque sud-africaine Standard Bank Group.
 
 Des responsables des deux banques intéressées ont indiqué qu'après leur coopération, elles ont financé des fonds à hauteur de 825 millions de dollars US un projet de construction d'une centrale électrique en Botswana, tandis que soixante autres accords d'investissement sont en cours d'études ou de réalisation.
 
 Zhong Jianhua a indiqué que le changement de mode d'investissement de la Chine en Afrique ne vise aucunement à chercher à gagner la faveur de l'opinion publique locale ni à s'assurer l'élévation de l'influence de la Chine en Afrique, car cela reflète seulement la situation réelle de l'économie de la Chine, qui d'un pays exportateur de produits finis, est devenu un pays exportateur de capitaux.
 
 Source: le Quotidien du Peuple
 Chine



Vendredi 25 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Koha le 25/09/2009 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle connerie, Alter info, the site où on lutte contre la propagande gouvernementale s'abaisse à publier ce genre de conneries (après rappelons-le, avoir publié la propagande du gouvernement gabonais comme quoi Bongo était en Europe pour un controle de routine, deux semaines avant sa mort...)

Franchement, je sais pas qui choisit ce genre d'article mais un peu de logique bon sang. La Chine est à moitié en train de coloniser l'Afrique et on nous dit que c'est bien ?

Lisez ça par exemple, ah ça à l'air joyeux en effet...

http://www.afrik.com/article8335.html

Enfin, ce genre de manque de logique et d'objectivité ne m'inspire que le mépris...

PS: le quotidien du peuple est un journal officiel du parti communiste... On aime ou on aime pas, mais ça reste un journal gouvernemental d'un pays à parti unique...

2.Posté par romain le 25/09/2009 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ah oui c'est merveilleux ce que fait la chine en afrique ..
tant que c'est pas les occidentaux c'est toujours merveilleux on dirait sur ce site ^^
pour ce qui est du manichéisme le plus primaire je crois que ce site doit être bien classer dans le top 5 :)

faudrait se remettre en question de temps en temps .. développer des informations alternatives c'est une chose mais mettre en avant tout ceux qui "s'opposent " à l'occident ( alors que quand on voit la chine leur systeme est plus proche du capitalisme plus qu'autre chose ..) de quelque maniere que ce soit sans pour autant s'occuper de ce qu'ils proposent comme alternatives à ce systeme c'est faire preuve d'une puérile manque de sérieux de la part de ceux qui se disent lutter contre la pensée unique ..

vous fabriquer votre propre pensée unique où il serait permis de ne pas dire du mal de l'iran par exemple sous peine d'être taxé de pro occidental ..

3.Posté par Gugusse le 26/09/2009 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour réagir aux commentaires précédents, c'est vrai que les colons chinois en Afrique n'y vont pas de main morte avec le dos de la cuillère... Mais avons nous quelque chose à leur apprendre dans ce domaine ?

Cependant, la position de la Chine vis à vis de l'Afrique est différente de celle du colonialisme occidental : la Chine entend inclure l'Afrique dans sa sphère d'influence économique, et pas seulement exploiter les matières première d'une friche commerciale. En échange de ces matières premières, qu'elle paye au prix du marché, elle escompte l'ouverture de l'Afrique à ses produits. Ce en quoi elle réussit largement. Plus les africains pourront acheter de produits chinois, plus les chinois pourront s'enrichir.

La Chine espère une Afrique solvable. Nous sommes bien loin de l'approche occidentale.



En cela, elle applique une politique radicalement opposé à la pratique occidentale.

4.Posté par Jugurta le 26/09/2009 01:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Chine n'est pas l'amie de l'Afrique, la chine est l'amie de ses propres intérêts et l'Afrique ne peut compter sur personne pour se sortir du sous développement mais seulement sur son propre travail et génie, ses ressources devraient enrichir ses enfants et non des européens ou des chinois

5.Posté par donfe le 26/09/2009 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre le colonialisme européen qui n'a rien fait pour les africains en terme de création d'emplois nets, bonne gouvernance. Même si la chine n'est pas parfaite , elle est un créateur de richesse pour ses propres intérêts et le continent. Pour gagner il faut être 2 !
Donc l'analyse est erronée . Qu'a fait la france en Afrique ? Favoriser l'émigration massive par sa corruption et son incompétence !

La Chine offre enfin un emploi pour les africains en respectant le droit local du travail, si les salaires sont bas , c'est au gouvernement de chaque pays africains de revoir les salaires, mais pas aux investisseurs qui n'ont pour obligation de respecter la loi ...

La Chine n'est pas parfaite, mais comparez ce qui est comparable avant de porter un jugement infondé !


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires