Palestine occupée

La Charte du Likoud ne reconnaît pas le droit de la Palestine à exister


Dans la même rubrique:
< >


farid Merrad
Mercredi 27 Janvier 2010

La Charte du Likoud ne reconnaît pas le droit de la Palestine à exister
La raison officielle donnée par Israël ainsi que la communauté internationale pour ne pas reconnaître le Hamas était que celui-ci refusait de reconnaître Israël et qu’il avait une Charte appelant à la destruction de l’Etat sioniste. Personne ne s'est posé la bonne question de savoir quel Israël le Hamas devrait-il reconnaître. L'entité sioniste n’a pas jamais fixé ni déclaré ses frontières. Le Hamas devrait-il reconnaître l’Israël de 1948 ? Celui de 1967 ? Ou celui de 2010 avec son mur de l’apartheid, ses colonies et l’annexion de Jérusalem-Est ?

Rappelons que le Hamas (par les voix de Ismael Haniyeh et Khaled Mechâal) a dit à plusieurs reprises qu’il était disposé à accepter Israël comme entité politique à l’intérieur des frontières de 1967, ce qui signifie qu’en acceptant une solution à deux Etats, le Hamas est tout aligné sur la communauté internationale.

Que dit la Charte du Likoud ?

Le chapitre " Paix et Sécurité " de la plateforme du Likoud, commence par déclarer : " La paix est un objectif premier de l’Etat d’Israël. Le Likoud renforcera les accords de paix existants avec les pays arabes et s’efforcera d’aboutir à des accords de paix avec tous les voisins d’Israël, dans le but d’arriver à une solution globale du conflit arabo-israélien ".

A propos des colonies, il poursuit ainsi : " Les communautés juives de Judée, Samarie et Gaza sont la réalisation des valeurs sionistes. La colonisation du pays est l’expression claire du droit irréfutable du peuple juif sur la Terre d’Israël et constitue un atout important dans la défense des intérêts vitaux de l’Etat d’Israël. Le Likoud continuera de renforcer et de développer ces communautés et il empêchera leur déracinement ".
Ce qui anéanti tout espoir d’une solution à deux Etats.

A propos de l’autonomie palestinienne, le texte dit : " Le gouvernement d’Israël rejette catégoriquement l’établissement d’un Etat arabe palestinien à l’ouest du Jourdain. Les Palestiniens peuvent mener leur vie librement dans le cadre d’une autonomie mais pas en tant qu’Etat indépendant et souverain. Ainsi par exemple, en matière d’affaires étrangères, de sécurité, d’immigration et d’écologie, leur activité sera limitée pour se conformer aux impératifs de l’existence d’Israël, de sa sécurité et de ses besoins nationaux ".
Anéanti cette fois aussi tout espoir de voir un Etat palestinien souverain.

Sur Jérusalem : "Jérusalem est la capitale éternelle et unifiée de l’Etat d’Israël et seulement d’Israël. Le gouvernement rejettera catégoriquement les propositions palestiniennes de division de Jérusalem, y compris le plan de partage de la ville". Voilà qui anéantit toute chance de négociations de paix puisque Jérusalem-Est comme capitale d’un futur Etat palestinien est une question non négociable pour tout Palestinien.



La Charte du Likoud de Netanyahu, de ce fait, ne reconnait pas la Palestine et n’acceptera pas un Etat palestinien souverain.


Mercredi 27 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Al damir le 27/01/2010 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il appartient à nos générations actuelles et futures des pays du Moyen Orient, de rejeter et considérer la Résolution du partage de la Palestine comme étant nulle et inacceptable étant donné qu'elle viole les droits élémentaires du peuple palestinien, en le dépossédant d'une partie de son pays. Nous devons tout faire afin de corriger les erreurs et les trahisons commises tant par la Communauté Internationale que par certains dirigeants arabes. Le devoir de mémoire doit subsister éternellement pour demander réparation , restitution des droits, et poursuivre en Justice toutes les personnes qui ont été mêlées de près ou de loin au génocide du peuple palestinien qui perdure depuis plus de 60 ans.

2.Posté par Aigle le 27/01/2010 18:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chuuuuuuuuutttttt !!!!! ....IL NE FAUT PAS RAPPELER CETTE VERITE QUI A ETE EXPRIMEE DEJA DANS LES ANNEES 20 DU SIECLE DERNIER .......C'est de l'anti......sem CRIMINELS !!!!!!!!!

3.Posté par anti dajjal le 28/01/2010 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le batard de beni gourion ne s'est pas gourré en 1947 il avait dit : " si j'étais un leader arabe, jamais je ne négocierai avec nous c'est normal car nous avons volé toutes leurs terres"
oui cest vrai je suis anti sioniste en disant cela, et alors au moins je n'ai pas tué des millions de palestiniens dont le nombre a largement dû dépassé le nombre de la shoah auto organisé par eux - même mais eux sont en tout cas des animaux, des inhumains, des larves visqueuses rampantes laissant drainées leur morves.
----------combattez leur futur maitre dajjal avec les bonnes actions de tous les jours ------


4.Posté par Larguet le 28/01/2010 04:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui est xénophobe, raciste et meurtrier, le Hamas ou ce parti sioniste de merde.

Cette question s'adresse à ces pays Européens que la cécité intellectuelle et morale ne cesse de faire plonger dans ce gouffre de la honte et de la soumission. Sans aucune honte vous avez déclaré le Hamas ennemi public, terroriste, et laissé de côté ce parti qui noir sur blanc reconnait préparer extermination des population, ou êtes vous crétin de Bush.

Admirez le résultat de votre travail en Palestine comme en Irak.

5.Posté par mountaziri le 28/01/2010 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas oublier que la politique israélienne se fait au nom d'un Etat qui se dit juif, qu'elle est fortement soutenue par des organisations qui disent représenter les juifs (à tort plus qu'à raison). Comment espérer éviter, dans ce climat, que bcp de gens ne deviennet anti-juifs ? C'est en demander un peu trop à la psychologie humaine.
Pendant la IIème Guerre mondiale, la plupart des habitants des pays européens occupés étaient anti-allemands (contre les Bochs), pas seulement antinazis. Il est absurde d'espérer que les gens se fassent la guéguerre tout en ne se haïssant pas, en respectant les droits de l'Homme, et étant de bons antiracistes. Et comme le conflit est importé, depuis longtemps (les gouvernements successifs de l'occident y sont pour bcp), dans le discours médiatique et l'action politique, il y a bien ici une guerre théo-idélogique dont les effets prévisibles sont exactement ce que l'on déplore.
Il conviendrait de rappeler, que le Sionisme, au départ, était un projet national ; mais depuis qu'il s'est réalisé, ce n'est plus qu'un objet d'histoire, un leurre...Ce n'est qu'un subterfuge sémantique qui a perdu son sens premier car le sionisme a été d'abord un mouvement nationaliste né dans la foulée de mouvements nationalistes européens dont l'objectif suprême était la fondation de l'Etat d'Israél (concrétisation de l'idéologie sioniste). Or, depuis la fondation du dit Etat en fin des années 40, les penseurs du mal (parce que chaque axe est un mal) sont passés à autre chose tout en laissant leurs détracteurs sur des fausses traces, une fausse piste...
Aujourd'hui, le sionisme est obselète, nous sommes dans une phase où le concept est à rédefinir..peut-on parler d'un "post-sionisme" ? A tout prendre celà est salutaire (pour ceux qui savent s'en servir sans se bruler les doigts) dans la mesure où il faut lier le destin de l'Etat d'Israél à son identité déliquescente.. Ne sont ils pas appeler à se retrouver sur cette terre...mais pour quel dessein ? Nous avons la réponse, ils sont les acteurs mais ne nous réjouissons pas car ça se fera sans nous mais de nous...dans quelques cdécennies.

6.Posté par Larguet le 29/01/2010 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@AVEUGLE OBSERVATEUR AVERTI

A quelqu'un qui vous extermine sans pitié pour divers motifs, vous n'allez pas quand même l'embrasser et lui demander s'il va bien.

Le Hamas a raison œil pou œil et dent pour dent.

Jusqu'à preuve du contraire les palestiniens sont chez eux. Les envahisseurs c'est les sionistes. Les colonisateurs c'est les sionistes. Alors arrêtez d'intervertir les choses.

Tous les sionistes sont à foutre dehors de la Palestine.

7.Posté par ARMAGUEDON le 30/01/2010 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les juifs ont peut être le droit de vivre en Palestine mais n ont aucune légitimité à s accaparer cette terre qui n a de nom que Palestine .D Ailleurs ma carte géographique mentionne pas Israël
Tôt ou tard ils seront contraints de la quitter , "car bien mal acquis ne profite jamais"

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires