Politique Nationale/Internationale

LORSQUE LES LOUPS SE TRANSFORMENT EN AGNEAUX


AU HONDURAS, L'OLIGARCHIE ET LE GRAND FRÈRE USA ONT SOIGNEUSEMENT PLANIFIÉ UNE REPRISE DU POUVOIR DE L'ÉTAT PAR L'ÉLIMINATION D'UN PRÉSIDENT CONSTITUTIONNEL QUI ÉCHAPPAIT DE PLUS EN PLUS À LEUR CONTRÔLE. TOUT NE S'EST PAS PASSÉ COMME PRÉVU... LE LOUP A PERDU SON PELAGE D'AGNEAU...


oscarfortin@hotmail.com
Samedi 21 Novembre 2009

LORSQUE LES LOUPS SE TRANSFORMENT EN AGNEAUX
Je me souviens, alors que j’étais encore enfant, de ces images de loups, revêtus du pelage de l’agneau. Ils s’introduisaient discrètement dans la bergerie et, une fois à l’intérieur, laissaient tomber leur pelage pour se gaver de la chair et du sang des brebis sans défense.

C’est cette image qui me vient à l’esprit lorsque je regarde ce qui se passe au Honduras depuis le 28 juin dernier. Il est vrai qu’à leur premier essai, les putschistes (loups) ont perdu leur pelage d’agneau. Ce qui devait être une transition normale, faisant suite à une lettre de démission du Président constitutionnel, s’est avéré être un Coup d’état militaire, suite à la mise à jour de la fausseté de la lettre. Les « loups » venaient de perdre leur pelage d’agneau. Ils avaient enlevé le Président constitutionnel par la force des armes, l’avaient sorti du pays et s’étaient emparé de tous les pouvoirs de l’État et de l’armée. C’est alors que des voix s’élevèrent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays pour condamner ce Coup d’état et demander aux putschistes de se retirer. Ils n’en firent rien, sachant qu’à l’intérieur ils sauraient contrôler avec l’armée les voix discordantes et qu’à l’extérieur, le grand frère loup trouverait le moyen de les revêtir de nouveau du pelage de l’agneau. Ce sera une question de temps.

Effectivement, à l’intérieur, l’armée a poursuivi, arrêté, emprisonné, torturé et tué bien des voix discordantes. Les médias d’opposition ont été fermés et l’usage d’armes chimiques ont permis de contenir les activités du Président constitutionnel, revenu clandestinement au pays et hébergé à l’Ambassade du Brésil. À l’extérieur, ce fut la mise au point d’une stratégie de négociation qui fera durer dans le temps le gouvernement des putschistes, question de redorer leur image en en faisant « un gouvernement de facto » et de ternir du même coup celle du Président constitutionnel en le ramenant à un Président déchu. Ce même délai permettra de préparer, sous les formes les plus élégantes, des élections prévues pour le 29 novembre. Ces dernières seront la voie non violente pour sortir de la crise. Le retour du Président constitutionnel, comme moyen de sortie honorable de la crise, sera entretenue le temps de redorer l’image des putschistes, mais ne fera pas partie du scénario final.

Les médias et les agences de presse, sous le contrôle du grand loup, ont fait leur travail pour transformer l’image du loup (Michelletti) en celle d’un agneau et celle de l’agneau (le Président constitutionnel) en celle d’un loup. Ils ont su taire les persécutions, les tortures, les morts, enfin tout ce qui pouvaient ternir cette nouvelle image du loup transformé en agneau. Ils ont pris bien garde de ne pas donner la parole au peuple dans les rues, dans les assemblées, dans leur résistance. Les techniciens de l’information ont su diriger les projecteurs de manière à bien servir les objectifs visés.

À une semaine des élections, les loups sont toujours au pouvoir sous leur nouveau pelage d’agneau et sont déterminés à compléter leur transformation par des élections également revêtues de tout ce qui peut y avoir de plus démocratique. Au lendemain de ces élections ils ne seront plus des putschistes, ni un gouvernement de facto, mais un véritable gouvernement élu par le « peuple ». Ils auront alors toute la légitimité d’un gouvernement démocratique. Ils seront des élus. La bergerie sera démocratiquement à leur disposition. Ce sera sans nul doute le message que les médias, soumis au grand loup, diffusera dans tous les pays du monde, au lendemain de ces élections fantoches.

Mais voilà que le Président constitutionnel est toujours bien vivant et le seul à pouvoir assurer le lien constitutionnel dans le transfert des pouvoirs. Dans une lettre envoyée au Président des États-Unis et dans un communiqué adressé aux gouvernements du monde, il déclare que les conditions pour des élections libres et transparentes n’existent pas sous l’actuel régime des putschistes et qu’elles ne pourront être reconnues ni par lui, ni par aucun gouvernement démocratique. Les partis d’opposition et le regroupement contre le gouvernement putschiste ont annoncé, pour leur part, leur non participation à cette mascarade d’élections entièrement contrôlées par les « loups » et visant à faire oublier le Coup d’état militaire et les crimes commis par ces derniers. À l’international, l’Organisation des États Américains (OEA), l’Organisation des Nations Unies (ONU), et la majorité des pays du Continent ne reconnaîtront pas les résultats de ces élections.

QUE FERA LE CANADA, CE GRAND DÉMOCRATE ? Rejoindra-t-il le « grand loup » qui s’est déjà prononcé sur le sujet ou sera-t-il fidèle au peuple canadien pour qui les valeurs démocratiques vont au-delà des mascarades?



Oscar Fortin,

Québec, le 20 novembre 2009

http://humanisme.blogspot.com


Samedi 21 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par brigitte le 21/11/2009 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réponse à la question dans 8 jours

2.Posté par VIRGILE le 21/11/2009 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Amérique latine est depuis les "Lumière", le théâtre de toutes sortes de tribulations. Elle est depuis le XXème siècle, l'espace où des nations comme la France et Israël, les Saxons, etc., forment et/ou envoient des Escadrons de la Mort. Le général Paul Aussaresses nous en a donné quelques détails croustillants. Livre : (Escadrons de la mort, l'école française").

Ce sont de hauts lieux de prostitutions, de trafics divers, d'armes, de drogues et d'assassinats sur simple commande pour une poignée de dollars, à l'image de la Colombie, etc.
Divers courants cryto-religieux comme l'Opus Dei et des fanatiques du type "Pentecôtistes" y sont également bien implantés et contrôle diverses mafias en lien avec les talmudistes sionistes. Les synagogues sont fortement implantées et servent de relais à bien des "coups".

Quant au coup d'état du Honduras, il y a également des précédents comme par exemple le président élu démocratiquement Salvador Allende Gossens, évincé brutalement, suite au coup d'État du 11 septembre 1973 pour instaurer une dictature militaire aux ordres d'Augusto Pinochet, à la solde des US et sous "l'oeil" de l'occulte Henry Kissinger.

Et oui, déjà...le diable est persévérant. Les Saxons/US les harcèlent pour imposer une totale hégémonie. Le Venézuela a demandé l'aide de Moscou et quelques sous-marins se promènent entre l'Alaska et les côtes vénézuéliennes, sans compter les protestations de Castro frère, etc.

Mais finalement, à terme, on récolte ce que l'on sème. Rappelons tout de même que ces "nations" ont été créés suite à des bains de sang et qui furent de réels génocides (90 % de la population Amérindiennes y a été tuée, des Conquistadors aux Saxons post "May Flower" !!! Il n'y a pas eu encore de Nuremberg à ce sujet d'autant plus que les principaux Armateurs qui importèrent des esclaves (d'Europe et d'Afrique) étaient des familles juives. Ceci expliquant cela, Alain COUTTE l'explique très bien, entre autres.

Comment vivre sereinement sur ces dizaine de millions de mort innocentes au nom de cette "Mission civilisatrice", qui nous montre actuellement les pires abominations de part le monde et plus particulièrement en Orient où ces "missionnaires", assoiffés de sang, de cupidité et d'énergie, ravagent l'humanité et la planète, Bible en main, comme les Croisés.

Et que Satan se déguise en "ange de lumière", ce n'est pas nouveau. Ce fut déjà révélé il y a deux mille ans dans la sainte parole de l'Evangile du Christ !!!
2 Corinthiens 11:14 "Et cela n’est pas étonnant, car Satan lui-même se déguise en ange de lumière.15 Il n’est donc pas surprenant que ses ministres se déguisent aussi en ministres de justice; mais leur fin sera selon leurs œuvres".

Triste humanité, ignorante et incrédule. Vivement la FIN.




3.Posté par Alif le 21/11/2009 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après les derniers accords militaires passés entre l’USA,l’empire du diable, et la Colombie,le pire reste à venir pour les populations latino-américaines.

4.Posté par oscar fortin le 22/11/2009 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est vrai que le panorama est bien désolant, mais à tout malheur quelque chose est bon. Au Honduras le peuple s'est organsé comme jamais avant ce coup d'État militaire. Les putschistes, vêtus de leurs plus beaux habits et ayant à la bouche les mots vérités, démocratie, justice, peuple, sont démasqués dans leur hypocrisie et leur absence complète de morale humaine. L'ennemi, une fois démasquédans ses intentions et dans ses valeurs, perd toute crédibilité. Un loup restera toujours un loup, les oligarchies resteront toujours de oligarchies et les empires seront toujours des empires. Il en va de même pour ces représentants d'Église qui marchent main dans la main avec ces loups. Oscar Andres Maradiaga, ce cardinal du Honduras, en est un triste exemple. Il mange à la même table que les loups et ses titres ecclésiaux n'y changent rien.

Mon optimisme vient du fai que les peuples savent de plus en plus et qu'ils ont le courage de se tenir debout devant ces adversaires, maintenant à visages découverts. La désinformation n'arrive plus à tout dissimuler.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires