ALTER INFO

LES TRAVAILLEURS IRAKIENS DU PETROLE S'ENGAGENT DANS LA LUTTE CONTRE ' LA LOI DU PETROLE ET DU GAZ' ET CONTRE L'OCCUPATION/ PREMIERS ELEMENTS D'UN DOSSIER DE PRESSE


Dans la même rubrique:
< >


tunisielibre@yahoo.fr
Lundi 24 Septembre 2007

Dossier de presse du Front Irakien contre la loi du pétrole et du gaz

La position des syndicats et des conseils ouvriers en Irak

Les syndicats ouvriers Irakiens mènent un combat acharné contre l’occupation et ses créatures et pour l’abrogation de la loi sur le pétrole et le gaz, entériné par le gouvernement Maliki, en attente d’être voté par le parlement de la zone verte.

Nous vous adressons ce dossier de presse, comportant des documents, des informations, des appels et des messages de soutien, en espérant que notre combat trouve auprès de vous et de la classe ouvrière internationale l’écho que nous sommes en droit d’attendre de vous tous dans notre lutte contre l’occupation.

Nous vous rappelons que le 22 septembre 2007, se tiendra à Bagdad, à la place de la Libération et à l’ombre de la statue de la liberté, un grand rassemblement dont les participants risquent d’être réprimés et arrêtés, ce qui exige de tous de mobiliser tous les médias pour faire parvenir la voix des travailleurs irakiens à l’opinion publique irakienne, arabe et internationale.

Avec nos salutations et nos espoirs d’engager avec tous une action solidaire.
-----------------------------

Déclaration d’appui et de soutien au mouvement des travailleurs irakiens dans leur combat contre la loi du pétrole et du gaz et contre l’occupation.

Les syndicats et les conseils ouvriers irakiens, toutes tendances politiques et spécialités professionnelles confondues, se préparent à entrer en grève générale, conduisant à l’arrêt des exportations de pétrole, au cas où le « parlement irakien » voterait la loi du pétrole et du gaz, pour satisfaire les intérêts américains et sous la pression de l’administration et des forces d’occupation américaine.
Il s’agirait là d’une concrétisation de fait des objectifs de la guerre, de l’occupation de l’Irak et de la destruction totale de son Etat, de sa société, de son avenir et de ses richesses.
Les Irakiens libres et avec eux les citoyens arabes, les ouvriers libres, leurs syndicats et l’ensemble de l’opinion publique internationale qui ont soutenu le peuple irakien à tous les stades de son combat, sont appelés aujourd’hui à redoubler d’effort et à accentuer leur soutien à ce peuple meurtri mais qui résiste courageusement pour chasser les occupants et leurs pions locaux. Ils doivent le faire aussi pour empêcher l’institutionnalisation du pillage des richesses pétrolières irakiennes par les grands trusts américains et autres pays occidentaux qui ont participé à la guerre et à l’occupation de l’Irak.

Le mouvement syndical irakien, soutenu massivement par toutes les forces sociales irakiennes et le mouvement national de la résistance avec toutes ses composantes, salue l’action des travailleurs irakiens et leur détermination à affronter l’occupation étrangère, sa répression et son pillage systématique et destructeur de l’Irak.
Les hommes libres, en Irak et de par le monde, suivent avec intérêt les débats houleux relatifs à « la loi du pétrole et du gaz », passée en catimini par le gouvernement Maliki, et prennent acte de son refus unanime par tous les patriotes sincères, suite aux manifestations, aux rassemblements et aux protestations qui l’ont accompagnée et pour dénoncer la décision de Chahrestani, troisième ministre du pétrole dans le gouvernement de l’occupation, interdisant les activités syndicales dans le secteur pétrolier.
Actuellement, la position unanime des irakiens est de soutenir sans ambiguïté les ouvriers du pétrole dans leur combat pour aller de l’avant et jusqu’au bout dans cette confrontation nationale et générale contre l’occupant, y compris par le recours légitime à la grève pacifique et à l’interruption des exportations de pétrole. C’est là le moyen radical et efficace pour venir à bout des projets de l’occupant et de ses pions dans le gouvernement de la « zone verte » américaine et pour les empêcher de cueillir les fruits de l’occupation de l’Irak.
Nous sommes tous invités à apporter sans retard notre soutien réel et notre solidarité effective avec les travailleurs irakiens du pétrole et avec l’ensemble du peuple irakien dans cette bataille qui déterminera le sort du pays et de la nation.
Nous invitons tout particulièrement l’Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA) et l’ensemble des syndicats arabes et dans le monde à concrétiser leur soutien aux travailleurs irakiens dans leur combat pour libérer leur richesse pétrolière et mettre fin au pillage et à la destruction de l’Irak, d’autant que l’Algérie a réussi à écarter les visées des mêmes groupes d’intérêt internationaux qui ont ambitionné de faire passer une loi similaire. Ce faisant, l’Algérie a donné le meilleur exemple d’une volonté nationale soucieuse de libérer les richesses nationales, de les conserver et de les protéger en legs pour les générations futures.

Nous déclarons notre soutien inconditionnel au « Front contre la loi du pétrole et du gaz » en Irak ainsi qu’à la classe ouvrière irakienne dans son combat pour libérer ses richesses nationales et son pays.

Nous donnons à tous ceux qui veulent communiquer avec nous, les informations et les contacts dont nous disposons sur ce combat pour agir en conséquence.


Professeur Abdel Kadhem Al Aboudi
Membre du Comité Algérien de Soutien aux Peuples Irakien et Palestinien et Coordonnateur Général du Rassemblement des Irakiens Libres à l’étranger.
Téléphone : 00 213 71 61 24 05
Email : aboudika@yahoo.fr

Sobhi Al Badry : Président du Front Irakien contre la loi du pétrole et du gaz.
Téléphone : 00 964 79 01 30 72 55
Email : albadry2005@yahoo.fr
Site Internet du Front: http://www.basraoilunion.org/
Email : info@basraoilunion.org

------------------------------------


Déclaration à l’opinion publique et aux syndicats des travaileurs arabes

C’est la troisième fois que nous manifestons pour protester contre “la loi du pétrole et du gaz” que l’administration américaine essaie d’imposer à notre peuple irakien, soumis aux pires conditions sécuritaires, économiques et politiques qu’il n’ait jamais connues. Des dizaines de nos compatriotes sont assassinés chaque jour et des millions d’entre eux ont été contraints à l’exode intérieure et à l’exil, étant donné que le seul langage en vogue, depuis que l’Amérique nous a importé sa démocratie de la peur pour en finir avec les irakiens, est celui de la terreur et de l’assassinat.
Deux autres manifestations ont eu lieu cette année, à la place El Ferdous à Bagdad en date du 31/03/2007 et du 07/07/2007. Aujourd’hui nous manifestons à Babel (Babylone), haut lieu de la civilisation, de même qu’au centre de notre chère Bagdad, à la place de la Libération et à l’ombre de la statue de la liberté, symbole des aspirations de notre peuple, sans aucune crainte des multiples dangers qui nous guettent.
A cette nouvelle étape de notre lutte, nous voulons exprimer notre refus des plans concoctés contre les masses du peuple irakien par les forces d’occupation et les gouvernements fantoches successifs, qui croient avoir domestiqué définitivement la volonté de notre peuple et pouvoir faire ainsi ce qu’elles veulent, tant que l’occasion les y autorise.
Notre réponse se fera entendre progressivement pour culminer dans une Intifada générale que l’action quotidienne des masses populaires rend de plus en plus proche, étant donné que ces dernières ne peuvent subir indéfiniment la répression des despotes d’hier et d’aujourd’hui.
Nous avons connu récemment la grève des ouvriers des pipes lines à Bassora dont l’action a surpris les américains et leur gouvernement Maliki, qui ont tenté de faire arrêter les chefs syndicaux et poussé Hussein Chahrastani, ministre du pétrole dans le 3ème gouvernement de l’occupation, à faire appel aux lois réactionnaires des régimes antérieures pour faire interdire l’action syndicale dans la société du pétrole du sud.

Aujourd’hui, nous voiçi dans notre rassemblement à Bagdad, capitale de l’Irak Uni, pour assurer notre peuple et le monde, que les masses populaires irakiennes ne peuvent avoir d’autre position que de s’opposer et de résister à tout ce qui vise à dilapider leurs intérêts, leurs richesses nationales et l’avenir de leurs générations futures.

L’administration américaine a réussi, moyennant de fortes pressions sur le gouvernement actuel, à lui soutirer un accord sur le scélérat projet “de loi du pétrole et du gaz” et à le soumettre au prétendu parlement irakien en vue de l’adopter, pour qu’elle dispose pleinement des richesses de notre peuple.

Tout le monde sait pertinemment que cette loi, qui touche à la vie de millions de citoyens, fera l’objet de décisions prises dans les arrières cours sans que les irakiens n’aient à se prononcer sur son contenu. C’est pour cette raison que le gouvernement fantoche et ses acolytes essaient par tous les moyens de justifier cette loi américaine, dans les conditions dramatiques que connait notre pays. Ils essaient tous de convaincre le monde que leur loi sera au service de l’Irak alors qu’ils font tout pour exclure les voix irakiennes contestataires et hostiles à ces plans douteux.
En fait, ni l’administration américaine, ni le gouvernement irakien n’ont de lien avec les intérêts des masses populaires irakiennes, ce que confirment les événements des cinq dernières années. La preuve en est que jamais ils n’ont pas réussi au cours de cette période à rétablir les services de base tel que l’électricité et l’eau qui sont devenus un rêve impossible à réaliser. En plus de l’absence des autres services humanitaires pour lesquels des milliards ont été alloués et qu’ils ont promis dans leur budget de 2007 appelé explosif.

Les « révolutionnaires de la zone verte » ne s’intéressent en fait qu’à ce qu’ils peuvent gagner de leur gestion de l’Irak, qu’ils quitteront un jour avec un visa américain accordé une fois qu’ils auront accompli ce pour lequel ils sont arrivés en Irak.

Chers frères

En organisant ces multiples manifestations et rassemblements, dans les divers coins du pays, l’action du Front contre la loi du pétrole et du gaz, qui s’est engagé à combattre cette loi, ne se limitera pas à cette action. Nous projetons de continuer le combat sous diverses formes et par tous les moyens, en mobilisant les masses populaires en Irak et en appelant à la solidarité, effective et tangible, de nos frères arabes et de tous nos amis libres à travers le monde, pour qu’ils pressent le régime en place et l’administration de l’occupation, à répondre à nos revendications et à l’abrogation immédiate de cette loi. Nous revendiquons aussi, pour le Front ainsi que pour l’ensemble des syndicats ouvriers, une participation effective à l’élaboration de toute autre loi future qui concernerait l’intérêt du peuple irakien et les richesses de son pays.
Permettez-moi enfin, au nom du « Front Contre la loi du pétrole et du gaz », de vous remercier tous pour votre soutien et votre solidarité en espérant que vous demeuriez à nos côtés jusqu’à la réalisation de nos justes combats nationaux
Sobhi Al Badry
Président du Front Contre la loi du pétrole et du gaz
12 septembre 2007

Téléphone : 00 964 79 01 30 72 55
Email : albadry2005@yahoo.fr
Site Internet du Front: http://www.basraoilunion.org/
Email : info@basraoilunion.org

--------------------------------------------

Déclaration de Sobhi Al Badry, Président du Front Contre la loi du pétrole et du gaz, à l’opinion publique arabe et internationale, sur la solidarité avec les travailleurs irakiens dans leur combat contre la loi « du pétrole et du gaz », au cours du Rassemblement de la place de la Libération le 22/09/2007.

Travailleurs et Hommes libres

Nous voiçi aujourd’hui à la place de la Libération que nous voulons transformer en place de la libération de tout l’Irak, des troupes d’occupation et de leurs agents, réunis dans ce rassemblement qui sera le début de la libération de l’Irak. Cette libération ne peut être le fait que des forces progressistes et non pas des milices confessionnelles et des groupes terroristes.
Nous voiçi aujourd’hui, fidèles à notre promesse, de nous rassembler pour protester contre « la loi scélérate du pétrole et du gaz », qu’on veut nous imposer. Cette loi a été concoctée par les trusts monopolistiques américains, qui veulent s’accaparer de nos richesses, propriété de nos masses populaires démunies et de nos générations futures.
Le ministre du pétrole Shahrestani, ennemi de la classe ouvrière irakienne, a demandé à son gouvernement d’engager contre nous une procédure judiciaire, parce que nous avons décidé de nous opposer à ce qu’on fasse don des droits des irakiens, aux occupants, ennemis des peuples, venus nous apporter leur démocratie « du terrorisme, des milices et des traîtres » qui a mis le pays en sang et fait plus d’un million de victimes, en plus de quatre millions de réfugiés à l’intérieur et à l’extérieur de l’Irak.

Camarades et Frères

Tout le monde sait que l’occupant et ses trois gouvernements successifs ont constamment agi contre les intérêts des masses populaires et n’ont rien réalisé des promesses de bien-être dont ils ont bercé le peuple irakien. Ce même peuple irakien qui n’a hérité du régime précédent que misère et drames, reproduits d’ailleurs en ce temps de « démocratie » américaine.
Il ne nous reste ainsi qu’à nous prendre en charge, à défendre nos propres intérêts et à les arracher des occupants et de leurs agents, étant bien sûr que les droits ne s’octroient pas mais s’arrachent de haute lutte.
Nous avons le devoir de ne pas temporiser sinon nous nous ferons voler en plein jour.
Les travailleurs et les forces progressistes du monde entier nous observent. N’ayez pas peur de Shahrestani et de ses acolytes, car ils sont ils ne sont pas éternels, alors que le peuple est éternel malgrè eux!

Vive la classe ouvrière irakienne!
Vive le Front contre la loi du pétrole et du gaz !
---------------------
Traduit de l’arabe par Ahmed Manai : http://www.tunisitri.net/

Email : tunisielibre@yahoo.fr


Lundi 24 Septembre 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires