Politique Nationale/Internationale

LES MAGOUILLES DU CAMP CLINTON DANS LA COURSE À L’INVESTITURE



Vendredi 18 Janvier 2008

Après les démonstrations de Greg Palast sur les méthodes des Républicains pour traffiquer les résultats des élections, voici celles des Démocrates pour faire gagner Hillary Clinton… installer des bureaux de vote dans des endroits situés à une heure de route des quartiers où habitent ceux susceptibles de “mal voter” est une vieille astuce qui a fait merveille en Floride en 2000.

Encore une fois, le but n’est plus de bourrer les urnes (trop visible, trop risqué) mais tout simplement d’empécher un maximum d’électeurs de votre adversaire de mettre leur bulletin dans l’urne…

[Gregor Seither - IES News Service - 14/01/2008]

Interrogée dans le cadre de l’émission “Meet the Press”, ce dimanche 13 janvier, Hillary Clinton a vigoureusement nié être liée à une action en justice qui pourrait empécher des milliers d’ouvriers faisant les trois-huit de voter dans les élections primaires Démocrates du Nevada, samedi prochain. Et ce malgré le fait que son mari, l’ancien président Clinton, fait partie des soutiens de cette action.

En mars dernier, le Parti Démocrate du Nevada avait accepté d’installer un bureau de vote dans le quartier des hôtels de Las Vegas afin de permettre aux employés travaillant dans la restauration et les services, de participer au “caucus” pour la désignation du candidat Démocrate aux élections présidentielles 2008. En effet, les horaires alternés de ces travailleurs - dont une grande partie est affiliée à la puissante “Culinary Union” du Nevada - ne leur permettent pas de rentrer dans leurs banlieues lointaines pour y voter.

Tout le monde au Parti Démocrate trouvait que c’était une bonne idée de permettre à ces gens de voter à proximité de leur lieu de travail… jusqu’à ce que la direction de la “Culinary Union” annonce son soutien à Barack Obama et appelle ses membres à voter pour lui.

Tout d’un coup le leadership Démocrate du Nevada - qui soutient Hillary Clinton - a trouvé que cette idée de “bureau de vote décentralisé” était carrément illégale. Le syndicat enseignant “Nevada State Education Association”, dont les cadres font tous partie de l’équipe de campagne de Mme Clinton, a introduit un recours en justice pour faire fermer ces bureaux de votes, interdisant de fait à des milliers de supporters du Parti Démocrate de participer à la désignation de leur candidat aux élections.

L’ancien président Bill Clinton a soutenu l’action en justice intentée par le syndicat enseignant. Sans surprise… il avait déjà usé de cette méthode pour éliminer des électeurs “susceptibles de mal voter” quand il était gouverneur de l’Arkansas, dans les années 1980.

Mais heureusement il s’est trouvé un juge intelligent au Nevada qui a vu clair dans la manoeuvre et rejeté la plainte, jeudi 17 janvier. “Les membres du Parti Démocrate de cet Etat ont le droit, garanti par le premier Amendement, de s’associer, de se réunir et de définir leur propre mode de fonctionnement interne“, a déclaré le Juge Mahan.

Source : http://www.onelocalnews.com/prescottherald/stories1/index.php?action=fullnews&id=121338

http://libertesinternets.wordpress.com/ http://libertesinternets.wordpress.com/



Vendredi 18 Janvier 2008

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires