Politique Nationale/Internationale

LES « CARICATURES DE MAHOMET » (SUITE) ET LES LECONS DU PROCES CHARLIE HEBDO.


Le rideau vient de tomber provisoirement sur la parodie de justice qui vient de se dérouler en France, en région parisienne et qui, par une mise en délibéré jusqu’au 15 mars prochain, prépare l’opinion publique à l’idée de relaxe du journal soi-disant satirique « Charlie Hebdo » poursuivi par les associations islamiques et musulmanes pour avoir reproduit en France, en pleine tempête, les caricatures dites de Mahomet made in-Danemark. Que l’on se souvienne !. Il y a plus d’un an, en France, pays judéo-chrétien ou désormais la religion musulmane figure en 2ème position, de soi-disant intellos et soi-disant journalistes ont eu, par bravade, par calcul, par anti-islamisme avéré l’indécence de reproduire en France les caricatures danoises, des caricatures particulièrement provocatrices, particulièrement outrancières, des caricatures qui avaient provoqué un tollé dans le monde arabo-musulmanes et des émeutes dans de nombreux pays. Les gens de Charlie Hebdo ont cherché délibérément à offenser, à blesser et ont effectivement blessé le sentiment religieux des musulmans de la planète. On prétend que, liberté d’expression oblige, ces nouveaux croisés, les inspirateurs et réalisateurs de la grande offense faite à l’Islam ne peuvent être condamnés ni même poursuivis et ce, malgré leurs dérives ostensibles et ostentatoires.


PHENIX512001@YAHOO.FR
Samedi 10 Février 2007

LES « CARICATURES DE MAHOMET » (SUITE) ET LES LECONS DU PROCES CHARLIE HEBDO.


Le rideau vient de tomber provisoirement sur la parodie de justice qui vient de se dérouler en France, en région parisienne et qui, par une mise en délibéré jusqu’au 15 mars prochain, prépare l’opinion publique à l’idée de relaxe du journal soi-disant satirique « Charlie Hebdo » poursuivi par les associations islamiques et musulmanes pour avoir reproduit en France, en pleine tempête, les caricatures dites de Mahomet made in-Danemark. Que l’on se souvienne !. Il y a plus d’un an, en France, pays judéo-chrétien ou désormais la religion musulmane figure en 2ème position, de soi-disant intellos et soi-disant journalistes ont eu, par bravade, par calcul, par anti-islamisme avéré l’indécence de reproduire en France les caricatures danoises, des caricatures particulièrement provocatrices, particulièrement outrancières, des caricatures qui avaient provoqué un tollé dans le monde arabo-musulmanes et des émeutes dans de nombreux pays. Les gens de Charlie Hebdo ont cherché délibérément à offenser, à blesser et ont effectivement blessé le sentiment religieux des musulmans de la planète. On prétend que, liberté d’expression oblige, ces nouveaux croisés, les inspirateurs et réalisateurs de la grande offense faite à l’Islam ne peuvent être condamnés ni même poursuivis et ce, malgré leurs dérives ostensibles et ostentatoires.


Plus d’un an après, sans aucune retenue, sans aucune pudeur, des hommes politiques et non des moindres, des candidats à la prochaine élection présidentielle de France, s’affichent ouvertement du côté des caricaturistes et de leurs supports raciaux et racistes. Ils ont écrits aux juges ou se sont déplacés dans l’enceinte judiciaire pour faire acte d’allégeance à ceux qui pourfendent l’Islam par caricatures interposées. Nicolas SARKOZY, pro-américain, pro-buschien, pro-israélien a, lui aussi, fait acte d’allégeance aux ennemis de l’Islam. Il a oublié qu’il est candidat à l’élection présidentielle et que la force d’appoint que constitue le vote arabo-musulman peut lui manquer. SARKO a aussi oublié qu’il est aussi ministre des cultes et que, en tant que tel, il a le devoir de protéger le culte musulman. Les choses étant ce qu’elles sont et ce qu’elles sont devenues, il ne doit plus mettre les pieds à la Mosquée de Paris. David BOUBEKEUR, c’est bien vous qui avez dit : « Trop, c’est trop ! ». SARKO a aussi oublié qu’il est ministre de l’intérieur et donc de l’ordre public. A ce titre, il doit préserver la paix intérieure, la paix sociale. Ses prises de position inconsidérées risquent de rallumer le feu dans les banlieues. C’est que, le jeune musulman respecte, vénère le prophète Mahomet et sa mère, sa génitrice. Il est capable de tout pour défendre leur honneur.


SARKO, ministre des élections a aussi oublié que la prochaine élection présidentielle sera, dans la foulée, suivie par les élections législatives. La communauté musulmane peut alors, dans un réflexe sain d’auto défense prendre position, contre certains candidats et pour certains autres. Il est grave et scandaleux que, alors que 5 millions de musulmans vivent en France, aucun député musulman ne siège à l’Assemblée Nationale. Il nous souvient que Azzouz BEGAG, ministre (alibi ?) à l’égalité des chances a incité les jeunes des banlieues à s’inscrire sur les listes électorales et à préférer le bulletin de vote au cocktail Molotov.
Dieu fasse que, le 15 mars prochain, alors que le climat électoral sera devenu détestable, le jugement qui sera rendu après un long délibéré, il n’y ait pas de cassure consacrée et officialisée. En effet, il est à craindre que le Parquet qui a requis la relaxe (pas moinsse) ne soit suivi. Les jeunes musulmans de France se sentiront trahis par une justice à deux vitesses et pourront choisir de se faire justice eux-mêmes. Le climat électoral peut-être perturbé. La paix intérieure peut ne pas être celle qu’exige une compétition électorale d’un niveau élevé.


De la part de Charlie Hebdo, nous nous serions attendus à une attitude plus intelligente, plus responsable, plus réaliste, plus juste. Le mal ayant été fait, il ne restait plus à Charlie Hebdo que de s’excuser. Il ne l’a pas fait et c’est dommage !.
Charlie Hebdo a exagéré à outrance. « C’est, dit BERGSON, un art que celui de la caricature ». Il ajoute : « On peut exagérer à outrance sans obtenir un véritable effet de caricature ». Le moins qu’on puisse dire est que les pseudos-caricaturistes de Charlie Hebdo sont loin d’être des artistes.
N’est pas caricaturiste qui veut !.


Minou99
Militant des droits
De l’homme
Le 10 Février 2007


Samedi 10 Février 2007


Commentaires

1.Posté par amine le 10/02/2007 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Force de constater que le fachiste val a mis son journal a la disposition de la nouvelle idéologie extrémiste islamophobe impulsée par des crépuscules franco-sionnistes. Quel que soit la décision du tribunal, la caricature du prophète avec une bombe sur le turban restera une offense a nos valeurs musulmanes.

2.Posté par Aristip le 10/02/2007 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tous les amis d'Israël sont là pour soutenir des caricatures provocatrices pour les musulmans...comment s'en étonner,c'est de la politique et du business,là où Israël s'en sort pas trop mal en ce moment (ouverture de la Conférence de Munich par la ministre des affaires étrangères...d'Israël!).
La religion dans tout ça?
La liberté d'expression dans tout ça?
La foi et les grands principes sont manipulés dans un monde cynique qui sert les intérêts des puissants de la planète,rien de neuf au 21° siècle !

3.Posté par aztek le 12/02/2007 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudrait qu'on nous explique pourquoi Dieudonné est victime de censure quand il fait allusion à l'axe américano-sioniste qui est réel, liberté d'expression, mon oeil oui.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires