ALTER INFO

LES BOLIVIENS DÉCIDENT DE LEUR AVENIR


Dans la même rubrique:
< >

UNE LEÇON DE GRANDE DÉMOCRATIE DE LA PART D'ÉVO MORALES ET DU PEUPLE BOLIVIEN. DE QUOI INSPIRER BON NOMBRE DES PAYS QUI SE DISENT DÉMOCRATIQUES. IL FAUT MAINTENANT ESPÉRER QUE LES PAYS D'EUROPE ET CEUX DU NORD DE L'AMÉRIQUE APPORTENT TOUT LEUR SUPPORT À CETTE DÉMOCRATIE QUI CONTINUE D'AVOIR SUR SON CHEMIN BIEN DES ENNEMIS. LE PEUPLE S'EST EXPRIMER SUR CE QU'IL VOULAIT À NOUS TOUS D'EN RESPECTER LA VOLONTÉ.


oscarfortin@hotmail.com
Lundi 11 Août 2008

LES BOLIVIENS DÉCIDENT DE LEUR AVENIR
UNE DÉMOCRATIE BIEN VIVANTE

Quel gouvernement, après deux ans de pouvoir prendrait l’initiative d’un Référendum sur son propre avenir. En général, les premières années sont des années où sont prises des mesures plutôt impopulaires et où la cote de popularité des gouvernants chute de beaucoup. Je ne pense pas que le Premier ministre de l’Angleterre ou même celui de la France se risquerait à une telle consultation. La liste pourrait facilement s’étendre à l’ensemble des gouvernements « dits » démocratiques. C’est pourtant ce que vient de faire Évo Morales, l’actuel Président de la Bolivie. Les résultats de ce Référendum émis, en cette fin de journée du 10 août, par la COMMISSION NATIONALE ÉLECTORALE (CNE) lui donne 60% des suffrages, 7% de plus que ceux obtenus lors des élections générales.

Souhaitons maintenant que cette voix du peuple sera entendue et respecter par ceux qui n’ont eu de cesse à déstabiliser son gouvernement et à chercher par tous les moyens à rendre inopérante ses décisions. La suite nous dira où se trouvent les vrais démocrates et les gouvernements à travers le monde qui en font la promotion.

Évo Morales a un mandat clair de son peuple pour aller de l’avant avec les réformes amorcées. S’opposer à ce mandat serait s’opposer au peuple lui-même.

J’espère que le CANADA n’attendra pas l’autorisation de son voisin du sud pour reconnaître cette victoire éclatante de la démocratie et qu’il assurera les autorités légitimes de son appui. Nos soldats ne sont-ils pas en Afghanistan pour défendre cette démocratie?

Une histoire à suivre.

Oscar Fortin

Québec, le 10 août 2008


Lundi 11 Août 2008


Commentaires

1.Posté par Legrand le 11/08/2008 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que le peuple français prennent exemple de ce pays, qui a choisi la voie de la raison , face à la voie du pognon,au profit des multinationales.
Ils sont sur la bonne voie.
En espèrant que d'autre suive ce chemin .
LA LIBERTE DE PENSER ET D'AGIR PAR SOI MEME

2.Posté par Népios le 11/08/2008 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Viva Evo ! Un exemple, effectivement. Cela fait un certain temps que je me dis que notre autisme politique occidental actuel pourrait bien être revivifié par l'Amérique latine et ses vraies expériences démocratiques... On verra, mais ça met un peu de baume au cœur...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires