Coup de gueule

LES ALGERIENS NE MARCHENT PAS A QUATRE PATTES - PAS ENCORE ;;;


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!


La LDDH roule pour qui ? "Dans un communiqué, la LADDH, « tout en dénonçant la répression, l’interpellation des manifestants pacifiques et la fermeture de la capitale à la face des Algérien-ne-s, dénonce avec force cette dangereuse dérive, et tient le système à sa tête le pouvoir réel comme seul responsable quant à toute évolution fâcheuse de la situation : https://www.tsa-algerie.com/arrestations-de-manifestnts-a-alger-pour-port-du-drapeau-amazigh-marche-nocturne-a-naciria/


saidab
Dimanche 23 Juin 2019

Qui est derrière la levée de boucliers contre l'armée ?

"« Nous sommes unis, pas de divisions entre Algériens », « Kabyles et arabes (ou arabophones) sont frères, pas de discorde entre nous », « Les Algériens khawa khawa! (frères) » ont été les mots d’ordre, repris, à l’unanimité à travers tout le territoire national lors des marches de cette journée que beaucoup ont baptisé « vendredi de l’unité nationale » et « vendredi de la fraternité

Cette mobilisation intervient après le discours prononcé mercredi par le chef de l’état-major de l’ANP Ahmed Gaid Salah et dans lequel il a affirmé qu’une « faible minorité » tente « d’infiltrer » les marches en brandissant « des drapeaux autres que l’emblème national ».
" https://www.tsa-algerie.com/18e-vendredi-de-mobilisation-nous-sommes-unis-tetnehaw-gaa/

Les Algériens marchent-ils à quatre pattes en définitive ? Ou bien le Hirak est-il l'affaire de quelqu'un d'autre que les Algériens ?

Comment peut-on être sot au point d'attribuer au chef de l’état-major de l’ANP l'intention de viser la population kabyle en tant qu’ethnie ? Comment peut-on être naïf au point de consacrer la marche d'un vendredi entier à un appel à la « fraternité » ? Les marches précédentes ne l’étaient pas ?

Le militaire ne peut pas avoir voulu « descendre » LES kabyles en tant que kabyles ; c'est une pensée imbécile. Et criminelle. Il a parlé d'une « minorité » non dans le sens minorité « nationale » mais minorité parmi les Kabyles ! La velléité autonomiste de cette minorité n'est plus un secret pour personne. Pourquoi jouer les vierges ?

Posons-nous quelques questions et remarques simples.
- "des manifestants pacifiques" ne sèment pas la zizanie durant des manifs fraternelles en agitant des symboles dont tout le monde connaît le message extra-hirak.

- Qu'est-ce que c'est que cette salade : "et tient le système à sa tête le pouvoir réel ... " ? De quoi parle-t-on ?
- Autre chekchouka : "... comme seul responsable quant à toute évolution fâcheuse de la situation » Super le chantage. A partir de quand ça devient fâcheux ? Veuillez exposez vos doléances en termes clairs , que l’on sache où placer le curseur pour vous convenir. Car en termes clairs, vous dites : ne vous mêlez pas des affaires des Algériens qui ne veulent plus être algériens. Laissez leurs velléités séparatistes s'exprimer librement ; et même aidez-les. D'accord, peut-on naïvement rétorquer, mais ça n'est juste pas le cadre. Attendez ou créez le cadre propice aux revendications spécifiques des berbéristes ; qui ne sont pas celles des Algériens de Kabylie comme vous le faites croire à l'étranger. En particulier en France. Faites cette expérience : présentez-vous comme « berbère » dans ce pays, vous avez de fortes chances de voir s'illuminer les visages de votre interlocuteur : Ah vous êtes kabyle ... Pour eux, l’Algérie se réduit à une enclave en Kabylie ! Ben non ! On n'a pas besoin d'être kabyle pour être berbère en Algérie, il y en a d’autres partout. Mais, Algériens parmi les Algériens, les autres berbères ne revendiquent pas leur autonomie ; ni même leur berbérité. Ils la pratiquent, point. Avec cependant le risque que la scolarité en arabe n'en réduise l'usage. Et ça, il ne faut pas. L’Algérie ne peut pas être sans les berbères. Ils en sont la colonne vertébrale puisqu’ils sont là depuis bien avant les Arabes, ces anciens envahisseurs (c’est comme ça, on n’y peut rien). Mais
tous les Algériens ne sont pas berbères et une majorité sont arabophones. Pour une raison pratique, le berbère ne doit pas être une matière obligatoire sur le territoire, sauf dans les régions majoritairement berbérophones ; si les populations le souhaitent. Mais ce volet doit être l'affaire d'associations et d'initiatives locales, pas un projet d’enseignement général. A mon humble sens, qui n’a pas de valeur de référence.

Ben que, avec le fameux « printemps berbère » promu par les activistes kabyles, les chaouis (je ne sais pas pour les autres berbères) ont failli se laisser prendre aux naseaux (je parle du temps de la décennie noire où, bien entendu, les autonomistes berbères n'avaient pas de sujet de préoccupation plus impératif que la généralisation de leurs revendications « culturelles » spécifiques ; je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui) ... En outre, les kabyles ne sont pas majoritaires en tant que berbères ; et le grand kabyle et le petit kabyle ne se comprend déjà pas toujours de part et d’autre de la … frontière entre les deux zones géographiques ! C'est juste que les têtes pensantes de ce mouvement souterrain ont des amitiés internationales puissantes. En particulier sur le plan idéologique et médiatique.

- Pourquoi n'est-il question QUE de « Kabyles et arabes (ou arabophones) sont frères ..." ? Pourquoi pas "berbères" et "non berbères" ; ou simplement "les Algériens sont frères" ? Pourquoi désigner les Kabyles si on ne tenait pas à les faire percevoir comme des victimes ? Victimes de quoi dans le cadre du Hirak ? De l’interdiction de brandir un emblème qui rivalise avec l'emblème national ? Retournons la question : de quel droit se mettre en surbrillance de la sorte ? Qui est victime de cet amalgame ? Les Algériens et le mouvement pacifique !

- Pour quelle raison les Kabyles ont-ils un drapeau et pas les autres groupes ethniques en Algérie, pourtant nombreux ? S'ils ont des emblèmes, ils les gardent pour eux, dans leurs localités.

- Pourquoi brandir cet emblème dans le cadre de manifestations PACIFIQUES nationales ? Pas régionales; pas culturelles.

- Pourquoi harponner le militaire pour faire de son propos une question de « droits de l'homme » ? Le droit de l'homme concerne les Algériens ; pas les Kabyles ! Et le droit des Algériens est plus sacré que celui d'une minorité … Que fait-on de leur droit à une souveraineté nationale ?

- Le fait de brandir un emblème dont personne ne peut prétendre ignorer qu'il représente une revendication séparratiste n'est-il pas une provocation délibérée ? Qui suce encore son pouce ? Comment le Hirak tout entier peut-il se tromper aussi bêtement dans la compréhension de tous ces symboles ? Le risque étant qu’avec un traitement aussi trompeur de la réalité humaine dans le pays, il devient possible d'entretenir un sentiment de rejet envers les kabyles. Pas en tant qu’ethnie (mais ça peut le devenir si ça ne l’est pas déjà), soyons honnêtes, mais en tant minorité représentant un danger pour la sécurité et la paix en Algérie.

Alors, vont-ils réussir à semer la suspicion et provoquer l'irréparable ? Parce qu’ « ils » le savent que l'armée ne laissera pas faire, « ils » ne reculeront devant aucun affront pour souiller et provoquer et l'ANP et le mouvement populaire. Mais qui sont-ils nom d'un nom ? ...:
Ceci dit, si les Algériens dans leur majorité marchent à quatre pattes, qu'ils continuent à brouter. Leurs maîtres continueront à veiller sur eux. Mais ça n'a rien à voir avec les kabyles, les arabes, la liberté d'expression, l'armée, ou la vache qui rit ...https://www.youtube.com/watch?v=TJTlGmqL4A4


Dimanche 23 Juin 2019


Commentaires

1.Posté par Bledmiki-99 le 24/06/2019 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Saidab,
Je suis vos articles et commentaires, ici et là et, sur le sujet que vous soulevez, vous avez mille fois raison. Et, pour aller dans votre sens, j’ai vu aujourd’hui, une image qui m’à extrêmement bouleversé. On parlait de la ville de Ain-el-Hammam, en Kabylie où, les gens manifestaient avec une banderole sur laquelle ils ont préféré inscrire ‘’ MICHELET ‘’, nom que le colonialisme a laissé, plutôt que Ain-el-Hammam.

2.Posté par saidab le 22/09/2019 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens de découvrir votre commentaire Bledmiki-99 ! Nous n'avons pas fini avec les empruntes persistantes du colonialisme ; et maintenant du néo colonialisme. Mais je crois pouvoir être tranquille : les Algériens restent attachés à leur identité nationale hors sectarisme. Ils ne tomberont pas dans le piège de la discorde. Mais qu'est-ce que c'est harassant et mesquin !

3.Posté par KOCEILAANTALAS le 22/09/2019 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du n'importe quoi! Kabyle par là Kabyle par ci, petite correction l'emblème que vous évoquer ne représente pas l'Algérie, il n'y qu'un seul emblème c'est le drapeau national, néanmoins il représente Tamazgha qui va des Baleares à l'oasis de Siwa, mais qui verse dans la provocation pour semer la zizanie dans l'esprit du peuple en lui désignant une cible pour le détourner de ses revendications légitime, et ce indépendamment du projet ZERO KABYLE concocté par ce même pouvoir criminel. Mais Dieu merci les algériens ne sont pas dupes. Ce pouvoir si justice y a devrai être jugé pour incitation à la haine et à la discorde entre un même peuple. Aw cha3b fak, ils n'ont plus pour longtemps les semeurs de la haine
Yetnahaw Ga3. .

4.Posté par saidab le 22/09/2019 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne sais pas à qui s'adresse votre expression "Du n'importe quoi!". Dans le doute, je précise mes propos : les Kabyles comme les non kabyles (je ne dis pas "berbères" parce que bien d'autres Algériens sont berbères sans être kabyles, ce que les Européens ignorent. Je ne dis pas non plus "amazighs" parce que ce terme ne me parle pas) ont leurs perturbateurs. Il y a autant de fanatiques d'un côté que de l'autre. Les séparatistes kabyles sont juste plus visibles parce que plus ouvertement provocateurs. Qui dit le contraire ? Ou bien je n'ai pas compris ce que vous dites.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires