Economie et pouvoir financier

LEAP 2020: Crise systémique globale - Avril 2007 : Point d'inflexion de la phase d'impact / Entrée en récession de l'économie US


- Communiqué public du GlobalEurope Anticipation Bulletin N°12 (15 février 2007) -

Comme annoncé dans le GEAB N°11 en Janvier dernier, le brouillard statistique se dissipe et l'évolution de l'économie US apparaît désormais clairement (vente de détails au point mort en Janvier 2007, déficit commercial record en 2006, révision à la baisse de la croissance US pour 2006, confirmation du ralentissement économique par la Fed, faillites en série des organismes de prêts hypothécaires, poursuite de l'effondrement de l'immobilier US,...). Ainsi, en fonction des évolutions propres à chaque composante de l'économie US, c'est le mois d'Avril 2007 qui va constituer selon LEAP/E2020 le point d'inflexion de la phase d'impact de la crise systémique globale, c'est-à-dire le moment où les conséquences négatives de la crise s'accroissent de manière exponentielle. Plus précisément, il va marquer le moment où toutes les tendances négatives vont converger, transformant de multiples « crises sectorielles » en une crise généralisée, une « très grande dépression », affectant l'ensemble des acteurs économiques, financiers, commerciaux et politiques.


danyquirion@videotron.ca
Jeudi 15 Février 2007

LEAP 2020: Crise systémique globale - Avril 2007 : Point d'inflexion de la phase d'impact / Entrée en récession de l'économie US
C'est donc en Avril 2007 que neuf conséquences directes de cette crise vont converger, à savoir :
1. accélération du rythme et de l'importance des faillites de sociétés financières aux Etats-Unis : de une par semaine aujourd'hui à une par jour en Avril
2. hausse spectaculaire des saisies immobilières américaines : 5 millions d'Américains jetés à la rue
3. effondrement accéléré des prix de l'immobilier US : - 25%
4. entrée en récession de l'économie US en Avril 2007
5. baisse précipitée des taux de la Réserve fédérale US
6. montée en puissance du conflit commercial Chine-USA
7. vente chinoise de Dollar US / retournement du Yen carry-trade
8. chute brutale du Dollar US par rapport à l'Euro, au Yuan et au Yen
9. chute de la Livre Sterling.

Dans le numéro de février de GEAB (sur abonnement), l'équipe LEAP/E2020 détaille la nature et l'enchaînement de ces évolutions pour permettre aux acteurs concernés d'anticiper les conséquences de cette accélération des évènements, qu'ils soient opérateurs sur les marchés monétaires ou financiers, investisseurs, opérateurs commerciaux internationaux, décideurs politiques ou économiques, ou analystes. La stratégie c'est d'abord la maîtrise du temps ! Et dans ce numéro du GEAB, c'est un instrument d'aide à la maîtrise des évolutions du trimestre à venir que nos équipes se sont efforcées de construire.

L'équipe LEAP/E2020 présente dans ce communiqué public une de ces neuf conséquences directes qui sont par ailleurs développées dans le GEAB N°12 (sur abonnement), à savoir :

Hausse spectaculaire des saisies immobilières américaines dès le Printemps 2007: dix millions de citoyens US jetés à la rue dans l'année en cours

En effet, après une hausse de 42%, les saisies immobilières en 2006 aux Etats-Unis touchent désormais en moyenne 1 foyer américain sur 92. Des régions entières comme le Colorado, la Californie, l'Ohio, le Texas atteignent des taux d'un foyer sur 35 ou 40, victime de saisie immobilière. Dans l'Ohio, entre Octobre et Décembre 2006, ce sont 3,3% des maisons et appartements qui ont été saisis (1). On assiste a une accélération du processus de saisie du fait de l'insolvabilité d'un nombre croissant de ménages US (cf. GEAB N°10 sur cette question de l'insolvabilité) : en 2006, ce sont plus de 1,2 millions de saisies immobilières qui ont été effectuées (2) touchant directement entre 4 à 5 millions de citoyens américains (en comptant entre 3 et 4 personnes par foyer).

Dans le tableau: Taux de saisies immobilières aux Etats-Unis en Décembre 2006 (ordre croissant du gris au rouge)

Pour LEAP/E2020, l'année 2007 va connaître au moins un doublement du nombre de saisies immobilières (3) puisque c'est cette année qu'arrive sur le marché le plus grand nombre de prêts immobiliers à refinancer (près de 2.000 milliards USD). On s'oriente donc vers deux à trois millions de domiciles saisis et environ 10 millions de citoyens américains jetés à la rue pour l'année en cours. Si certains doutent encore que les Etats-Unis sont bien entrés dans une « très grande dépression », qu'ils aillent sur le terrain constater l'impact dévastateur de la crise immobilière et financière sur des millions d'Américains (4). Une multitude de blogs est apparue qui essaye de retracer la catastrophe immobilière en cours et son cortège de drames humains (5). En comptant les trois mois d'intervalle entre le premier non-paiement des intérêts et la saisie du bien immobilier, pour LEAP/E2020 c'est bien en Avril que la seconde grande vague de saisies va frapper le marché US.

_________
Notes:

(1) “Home foreclosures are highest in Ohio”, Beacon Journal, 11/01/2007

(2) “More than 1,2 million foreclosures reported in 2006”, Yahoo Finance, 25/01/2007

(3) “Foreclosures increase 19% in January”, United Business Media, 12/02/2007

(4) “Texas riddled by foreclosures”, Austin Business Journal, 26/01/2007

(5) Comme par exemple, My Real Estate Money ou Foreclosure Pulse.


Vendredi 16 Février 2007


Commentaires

1.Posté par Jean-Charles Duboc le 07/07/2009 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Les travaux du LEAP sont absolument remarquables et méritent d’être repris.
Il n’y a rien d’équivalent en analyse économique et en anticipation politique.
D’ailleurs, je viens de reprendre ces travaux sur le site EUROCLIPPERS dans note une intitulée « Crise systémique globale et soutien à la construction navale » :
http://euroclippers.typepad.fr/
Jean-Charles Duboc


Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires