Propagande médiatique, politique, idéologique

LE RÉSEAU NÉO-NAZI DERRIÈRE « THE PATH TO 9/11 »



Mercredi 20 Septembre 2006

 LE RÉSEAU NÉO-NAZI DERRIÈRE « THE PATH TO 9/11 »

Les 10 et 11 septembre, la chaîne ABC a diffusé un « docudrame » en deux parties, suggérant que l’ancien président Bill Clinton aurait refusé de combattre Ben Laden et le terrorisme. Cette émission a été produite pour le même groupe de gens qui ont transformé la chaîne publique PBS en instrument de la faction des « conservateurs fondamentalistes », ou « théo-cons ». Ce courant représente la continuation moderne des fanatiques chrétiens qui, dans les années 1930, croyaient que Hitler et Mussolini pouvaient devenir des « instruments de Dieu ». L’auteur de l’émission, David Cunningham, est le fils du fondateur de la secte « Jeunes avec une mission » (YWAM, « Youth With A Mission »), un mouvement fondamentaliste créé dans les années 1960 et 1970 pour prendre la relève idéologique des diverses organisations fondées avant et après la Deuxième Guerre mondiale par Frank Buchman. Ce dernier a exprimé ouvertement ses sympathies nazies dans une interview avec le journal new-yorkais World Telegram, publiée le 26 août 1936 : « Je remercie le Ciel pour un homme comme Adolf Hitler qui a bâti un front de défense contre l’antéchrist du communisme. » A partir donc des organisations fondées par Buchman, comme le « Réarmement moral » et « National Prayer Breakfast » (Petit-déjeuner de prières), sera créée la YWAM, à l’initiative de David Loren Cunningham. Son fils David allait diriger une branche de l’organisation (The Film Institute) chargée d’effectuer une « révolution » à Hollywood, avant de réaliser le film de fiction pour ABC.

Suite à la vague de protestations soulevée avant la sortie même du film, la chaîne fut obligée de modérer considérablement les passages calomnieux visant l’ancien président Clinton, mais l’offensive des « théo-cons » contre les médias continue. L’une de leurs principales opérations est dirigée par un groupe financé par un ennemi de longue date de Lyndon LaRouche, le banquier John Train, par l’intermédiaire du Fonds Northcote Parkinson Fund (NPF). Ce dernier a réuni l’argent nécessaire pour produire toute une gamme de documentaires pour Public Broadcasting System. Le PDG adjoint de la Corporation for Public Broadcasting, qui alloue les fonds fédéraux de la chaîne, est Michael Pack, qui bénéficie des largesses de Train, tout en étant un ami intime de Lynne Cheney, l’épouse du vice-Président. Pack dirige aussi la programmation télévisée de la CPB. Pack a commencé sa carrière dans les années 80 sur PBS, en tant que producteur de documentaires sur l’homosexualité destinés aux écoles publiques, et a été le bénéficiaire d’innombrables subventions du NPF de Train, dont les montants pouvaient dépasser 750 000 dollars par an.

http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2399 http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2399



Mercredi 20 Septembre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires