Histoire et repères

LE PEUPLE FRANÇAIS VIT DEPUIS PRES DE DEUX CENTS ANS SUR UN MATELAS EPAIS DE MENSONGES


MENSONGES CONFECTIONNE PAR LEURS GOUVERNANTS


Abdelkrim Badjadja
Samedi 9 Mai 2020

LE PEUPLE FRANÇAIS VIT DEPUIS PRES DE DEUX CENTS ANS SUR UN MATELAS EPAIS DE MENSONGES
1827 = Le blocus d’Alger est dû au « coup d’éventail » du Dey d’Alger sur le visage du consul Deval, représentant la France. FAUX. La vraie raison c’est le refus de la France de payer ses dettes envers la Régence d’Alger qui lui avait évité la famine en lui vendant à crédit les cargaisons de blé nécessaires durant la crise économique de la Révolution française.
Le but ultime des gouvernants français était de conquérir l’Algérie, et un plan de colonisation avait été dressé dès 1827 par le marquis De Clermont Tonnerre, ministre de la guerre. A cette époque déjà une expédition sur Constantine avait été élaborée considérant qu’aucune colonisation ne pourrait s’établir sans le Beylik de Constantine qui couvrait tout l’Est Algérien jusqu’à la vallée de La Soummam.
Autre mensonge grossier des gouvernants français : C’est la France qui a créé l’Algérie ! Si bien que la majorité des pieds noirs crient jusqu’à ce jour « Nous avons perdu notre pays créé par nos ancêtres », à commencer par un juif sioniste originaire de Constantine : Gaston Ghenassia, dont je refuse d’évoquer son nom factice de scène.


LES TRAITES INTERNATIONAUX SIGNES PAR LA REGENCE D’ALGER

Si cela était vrai, pourquoi la France a-t-elle signé 59 traités de paix et de commerce avec ce pays qui n’existait pas ? Et pourquoi ce pays inexistant avant l’invasion coloniale a-t-il signé des traités similaires avec 15 nations occidentales, dont les Etats Unis, et la Grande Bretagne ? Tous ces traités internationaux étaient conservés aux Archives de la Régence d’Alger, avant la colonisation française. J’avais fait voilà près de vingt ans une étude approfondie sur ce thème : « TABLEAUX DES TRAITES DE PAIX ET DE COMMERCE SIGNES PAR LES ETATS DU MAGHREB AVEC LES NATIONS OCCIDENTALES DU XVIème AU XIXème SIECLE”.
http://badjadja99.e-monsite.com/…/les-traites-de-paix-signe…

*Commentaire : 239 Traités signés, dont 102 uniquement pour la Régence d’Alger ; le Royaume du Maroc vient en deuxième position (54 Traités), Tunis en troisième position avec 49 Traités, et enfin Tripoli avec 34 Traités. Des lacunes subsistant certainement à ce niveau, comme nous l’avons expliqué plus haut, ces chiffres pourraient être revus à la hausse ultérieurement, après accès à d’autres sources.

LE TRESOR DE LA REGENCE D’ALGER SAISI PAR LA FRANCE

Le 17 juillet 1830, le général de Bourmont écrivait au ministre :
« L'inventaire du trésor est à peu près terminé. Une somme en or de 13.200.000 francs a été chargée sur « le Marengo » ; « le Duquesne » va porter en France 11.500.000 francs en monnaie du même métal. Tout le reste est en lingots ou en monnaie d'argent, dont la valeur est de 27.000.000 francs environ. Ainsi, une somme de 52.000.000 francs aura été trouvée dans le Trésor.
Péant mentionne également les écrits des consuls en poste à Alger : le 9 juillet 1830, le consul anglais Saint-John estimait le trésor à « au moins 300 millions », le consul américain Shaler faisait la même estimation et le 13 août 1830, celui des Pays-Bas parlait de 230 millions. En 1828, le consul Deval, certainement le mieux informé en raison de ses « amitiés » dans la ville, parlait de 150 millions de francs.
Source : Alain LARDILLIER, Extrait du Mémoire Vive n°59
http://www.cdha.fr/un-mystere-reste-entier-le-tresor-de-la-…

CONCLUSION : TRAITES INTERNATIONAUX ET TRESOR DE LA REGENCE AVAIENT ETE TRANSFERES EN FRANCE DES LES DEBUTS DE L’OCCUPATION COLONIALE

Donc l’Algérie existe en tant qu’Etat depuis au moins 2500 ans. En 202 avant JC, le pays fut réunifié sous la bannière du roi Massinissa après sa victoire sur Syphax lors de la bataille de Zama en 202 av. JC qui vit s’affronter les deux empires de la méditerranée : Carthage et Rome. Chacun de ces deux empires avait été obligé de solliciter l’alliance de l’un des deux rois berbères, Syphax ou Massinissa. Les romains choisirent Massinissa qui disposait de la cavalerie la plus intrépide et la plus redoutable d’Afrique du nord. Massinissa vainqueur avec Rome, fusionna les deux royaumes berbères et créa un nouvel Etat : La Numidie avec pour capitale Cirta (Constantine depuis l’an 303 de notre ère). La Numidie avait pour frontières à l’Est l’Oued Mellègue (Tunisie actuelle), et à l’Ouest le fleuve Moulouya (Maroc actuel), soit à peu près les frontières de l’Algérie actuelle. J’avais déclaré en direct à la télévision algérienne à 8h du matin de l’hôtel Aurassi où se déroulait le colloque international sur les archives concernant l’Histoire de l’Algérie et conservées à l’Etranger : « En cette année 1998, nous célébrons le 2200ème anniversaire de la création de l’Etat sous le nom de Numidie ». Et après cela les nostalgiques de « l’Algérie française » pleurent sur la perte du pays créé par leurs ancêtres, oubliant que ce pays existe depuis trois millénaires.

Et la Gaule ? C’était un grand boulevard au sud duquel passait le général carthaginois Hannibal avec ses éléphants pour attaquer Rome par le nord. Quant aux gaulois, c’était un peuple rustre qui vivait dans des cabanes au moment où Cirta rivalisait de splendeur avec Rome et Carthage.
Voir sur mon site photo 1 de Cirta, et photo 2 d’un village gaulois.

Abdelkrim Badjadja




Samedi 9 Mai 2020


Commentaires

1.Posté par Nadir le 14/05/2020 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Monsieur BADJADJA,

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires