MONDE

LE PAPE FRANÇOIS EST-IL UN EX-JUIF ?!


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 7 Décembre 2017 - 12:19 FIASCO, COUARDISE ET LARMES DE CROCODILE…

Dimanche 26 Novembre 2017 - 19:47 AUDACE et ARROGANCE



zeinab abdelaziz
Dimanche 15 Juin 2014

LE PAPE FRANÇOIS EST-IL UN EX-JUIF ?!
LE PAPE FRANÇOIS EST-IL UN EX-JUIF ?!
Zeinab Abdelaziz

Le pape François a battu tous les records de ses prédécesseurs poste-conciliaires en reconnaissant qu’à « l’intérieur de chaque chrétien se trouve un juif », puis a ajouté : « vous ne pouvez pas être un vrai chrétien si vous ne reconnaissez pas vos racines juives » ! Et pour le certifier davantage il dit : « qu’il prie les Psaumes de David, en tant que juif, puis effectue le rite de l’Eucharistie en tant que chrétien ». Il est vrai que le pape a reconnu que le sujet est explosif, mais s’est dit convaincu qu’il est « possible de vivre comme des frères ». Le clou de ces aveux était cette exclamation : « Nier l’Holocauste est une folie » !! Une Foi imposée par le tribunal Nuremberg.

Lâchées avec préméditation ou par mégarde, ces remarques du pape François eurent lieu durant son interview avec La Vanguardia catalane, le jeudi 12 juin, et furent reprises par la Ansa italienne le lendemain, le13 juin 2014.

Passer en revue son attitude à l’égard des juifs depuis son élection, ne serait point une tâche ardue car son pontificat a commencé par une grande révérence à leur égard : du haut du balcon il leur envoya ses fameux hommages ! D’ailleurs son amitié pour le rabbin Skorka est bien connue. Le seul livre signé en tant que Cardinal est la transcription d’une longue conversation entre lui et ce rabbin. Encore Cardinal aussi, Bergolio a été le principal orateur de la commémoration de la Nuit de cristal, organisée à Buenos Aires, par le B’nai Brith, au cours de lasuelle il participa à l’allumage de la Ménorah en portant la kipa !...

Le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, a exprimé cette phrase-clé pour saluer sa nomination : « Nous sommes convaincus que le nouveau pontife poursuivra sur la voie de Jean-Paul II et Benoît XVI, qu’il condamnera toutes les formes d’antisémitisme à l’intérieur et en dehors de l’Eglise catholique, qu’il agira contre les ecclésiastes qui nient ou minimisent la Shoah et qu’il consolidera les liens entre le Vatican et Israël » !

Dans une lettre adressée au chef de la communauté hébraïque de Rome le pape précise : « j’espère vivement pouvoir contribuer au progrès que les relations entre juifs et catholiques ont connu à partir du concile Vatican II, dans un esprit de collaboration rénovée et au service d’un monde qui puisse être toujours plus en harmonie avec la volonté du Créateur ».

Déjà Benoît avait porté les relations entre juifs et catholiques à un niveau sans précédent en écrivant dans un de ses livres publié en 2011, précisant que « L’aristocratie du temple et les masses, et non le peuple juif dans son ensemble, étaient responsable de la crucifixion de Jésus », se plaçant dans le droit fil de Vatican II qui fit table rase des Textes et réhabilita les juifs du meurtre déicide. C’est pourquoi on accuse depuis longtemps ce Concile d’avoir été infiltré…

Lors de son voyage en Terre sainte (24-26 mai 2014), le pape François a déposé une gerbe de fleurs, aux couleurs du Vatican, sur la tombe de Théodore Herzl, auteur de l’Etat juif et fondateur du sionisme ; voyage que j’ai déjà commenté sous un titre significatif : Honte à vous, Bergolio ! Si les media traitèrent ou développèrent avec minutie les gestes de ce voyage multi-faces, ils furent étrangement discrets sur le compte de cet hommage rendu au fondateur du sionisme politique, à celui qui avait déjà déclaré que « la terre de Palestine appartient seulement aux juifs » ! Et pourtant, le pape, le Vatican, et leurs liges médiatiques n’ont cessé de répéter que c’est un voyage religieux, pour ne rien dire du fait qu’ils savent parfaitement que les juifs n’ont aucun droit religieux sur la Terre de Palestine, que c’est un problème politique pur et simple !

Cette extrême marque de reconnaissance à l’égard de celui qui conçut l’implantation d’un Etat juif en Palestine, moyennant un nettoyage ethnique prémédité, dont les effets se poursuivent avec un embargo rapacement imposé à un million et demi de Palestiniens, à Gaza, ne révèle qu’une arrogance outrancière des sionistes et du mutisme déshonorant des dirigeants de la société internationale.

Aller à contre-courant des Textes évangéliques et papaux n’est point une nouveauté pour cette Institution ecclésiastique, mais aller jusqu’à reconnaitre le judaïsme comme voie de Salut pour les juifs, cela non seulement porte atteinte à la prétendue universalité du catholicisme, et le fameux slogan d’évangéliser le monde, mais donne un coup de poignard dans le cœur même de la Foi catholique ! Il est vrai que depuis Vatican II surtout, cardinaux et papes ne cessent de répéter, au mépris de l’enseignement de cette Foi, que l’Eglise se refusait à convertir les juifs. De même, il est choquant de lire le texte du pape François, affirmant ce déraillement : « En tant que chrétiens, nous ne pouvons considérer le judaïsme comme une religion étrangère, ni classer les juifs parmi ceux qui sont appelés à laisser les idoles pour se convertir au vrai Dieu » ! Ce qui désigne, en un sens, que Jésus n’est que facultatif pour les juifs et que les musulmans sont les seuls visés par cette évangélisation !!

Est-il besoin d’ajouter que Jésus n’a été envoyé que pour les brebis égarées de la maison d’Israël, ou que l’Apôtre Paul, le vrai fondateur de ce christianisme, se rendait dans les synagogues pour convertir la race hébraïque et l’arracher de ses errements ? La Bible n’enseigne-t-elle pas que les juifs sont un peuple maudit ? D’ailleurs jusqu’à présent les juifs n’ont point changé leurs Textes, face à toutes ces concessions, pour supprimer toutes les insultes qu’ils renferment contre Jésus, contre sa mère, ou contre les chrétiens en général.

Excellent ami des sionistes, puisqu’il se garde de les incriminer au sujet de la Palestine, au sujet de cette Terre usurpée, arrachée à ses propres Enfants, à ses vrais propriétaires, avec une criminalité sans pareille, les gestes et les paroles du pape incitent le commun bon sens à se demander s’il n’était pas lui-même un juif, un vrai juif converti au christianisme pour le déraciner et aider à la formation du Nouvel Ordre Mondial, sous l’égide du lobby Sioniste ?

D’ailleurs l’Eglise a déjà connu un exemple assez récent avec le Cardinal Lustiger, ce vrai juif converti au christianisme pour préparer le terrain, même si beaucoup l’ignorent. Son corps ne fut-il pas béni par des juifs devant la Cathédrale Notre-Dame, selon sa demande ? Et il fut enterré avec les siens, selon sa demande aussi, ce grand Evêque de l’Eglise catholique de France…

C’est peut-être la raison pour laquelle le pape François commence à parler de démission et de retraite, avant qu’il ne soit trop tard ou qu’il ne soit obligé à le faire. N’a-t-il pas chanté ou loué plus d’une fois, récemment, le geste de Benoît XVI, disant qu’il a créé une première en formant le poste du pape émérite, ou qu’il demandera à Dieu s’il devait faire le choix ?!
Le 15 juin 2014

http://www.ansa.it/sito/notizie/mondo/2014/06/13/papa-pazzo-chi-nega-lolocausto_17ee0a8e-5394-42bf-bb24-0250af7e74c6.html

http://www.alterinfo.net/HONTE-a-VOUS-BERGOLIO-_a102964.html



Dimanche 15 Juin 2014


Commentaires

1.Posté par Abdelkader Dehbi le 15/06/2014 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chère sœur, Dr Zeinab Abdelaziz,

Je ne trouve pas assez de mots pour saluer ta persévérance de grande dame intellectuelle musulmane, consacrant une grande partie de son énergie et de son temps, à la dénonciation inlassable des forfaitures morales de l'Eglise Catholique Romaine et de ses reniements coupables des Valeurs Chrétiennes depuis le Concile de Vatican II, largement infiltré par le Mouvement sioniste mondial, qui a exonéré les juifs du déicide et de la crucifixion de Jésus, qui constituent pourtant l'un des Dogmes fondateurs et essentiels sur lesquels repose la Foi chrétienne. Un Concile de Vatican II qui a résolument et ouvertement pris parti pour l'Etat sioniste, contre les peuples musulmans en général et le peuple palestinien en particulier. Quand on connait tes peines de mère, quand on connait la fragilité de ton état de santé, quand on connait le triste environnement socio politique dans lequel tu travailles au Caire, on ne peut que s'incliner avec admiration et respect devant tant d'abnégation.
Ton travail académique et brillamment documenté fait plus de dégâts contre les Croisés du sionisme les Papes au service d'Israël, que 100 "Ligues Arabes" mises bout à bout, avec leurs méprisables "Excellences" et autres "Enflures diplomatiques".
Dieu Seul saura t'en récompenser.

2.Posté par Aldamir le 15/06/2014 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n’est pas un phénomène nouveau, le cas de Mgr Lustinger est révélateur à cet égard. Le pardon au nom de la chrétienté au juifs faite par Jean Paul II reste pour certains un mystère voire une interrogation très suspecte. Ce qui a conduit certains croyants à se demander si la canonisation de ce pape ne constitue pas une récompense ou une prime pour service rendu. L’attitude du pape François lors de sa visite en Terre Sainte occupée confirme cette contradiction et anomalie apportée à l’histoire des hommes et des religions.

3.Posté par malika le 16/06/2014 05:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pape François ce jésuite est certainement juif. Ces liens et son attachement aux juifs d''Argentine est étrange sans parler de son premier discours où il s''est adressé aux juifs avant les chrétiens.

4.Posté par malika le 16/06/2014 06:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi il y a toujours des juifs ou des jesuites qui s''infiltrent dans les différentes religions du monde?

5.Posté par zeinab abdelaziz le 16/06/2014 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Abdelkader Dehbi
Salam, cher frère
Je viens de voir le commentaire et te remercie de tout cœur.
Cela fait un grand soulagement de se sentir moralement soutenu, de voir que ce que j’écris a une résonnance humaine dans cet immense silence qui m’entoure …

@ Aldamir,
Le vrai problème réside ailleurs, ce n’est ni Lustiger ni Jean-Paul II, ce ne sont que des comparses qui jouent leur rôles. Le concile Vatican II représente le point d’orgue : la mise en application et la déclaration officielle de l’intronisation des Sionistes et leur nouvel ordre mondial ; le bafouage du christianisme en faisant table rase de sa Foi et ses textes, même sous le titre de l’évangélisation du monde ; le déracinement de l’Islam et des musulmans, qui représente le gros boulot...

6.Posté par njama le 17/06/2014 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très chère Zeinad Abdelaziz

Vous nous offrez encore une fois de plus, le plaisir de vous lire... merci.

Le problème n'est pas tant je pense que le catholique Bergolio respecte la foi des juifs, rien de très original là-dedans, cela obéit d'ailleurs aux préceptes du Coran, et après tout, les chrétiens ne sont pas tenus de suivre les 623 Commandements que les rabbins ont fabriqué avec la Torah et qu'ils imposent à leurs ouailles.
Le Coran ne dit-il pas (sourate 3/65) :
b[
Ô gens du Livre, pourquoi disputez-vous au sujet d'Abraham, alors que la Thora et l'Évangile ne sont descendus qu'après lui? Ne raisonnez-vous donc pas ?
]b

Saluons donc dans cet épisode médiatique, le geste de conciliation, mais par contre, comme vous et d'autres, je suis assez outré par l'hypocrisie de ce pape François qui a déposé une gerbe de fleurs aux couleurs du Vatican, sur la tombe de Théodore Herzl, car il prétendait que ce voyage n'était qu'un pèlerinage religieux en Terre Sainte !
S'est-il mis à douter et penser que Théodore Herzl serait un prophète ? un peu comme Esdras ce prêtre et scribe juif qui rapatria environ 5000 exilés Judéens de Babylone à Jérusalem en 459 av. J.-C. ?
La signification de ce geste ne peut qu'être politique ... je ne vois pas d'autre alternative.

Vous me donnez ici l'occasion de vous offrir cette petite et très simple conclusion tirée d'un texte de Paul, le vrai fondateur de ce christianisme, comme vous dites, dont l’œuvre apostolique est vénérée de tous les chrétiens, et plus particulièrement des catholiques. Elle pourra vous resservir à l'occasion contre les mécréants ou les tièdes œcuméniques qui minimisent la portée prophétique de Mouhamad, ou qui ne le reconnaissent pas en tant que Prophète d'Allah.

b[« Si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, elle se détruira ;
mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d’avoir combattu contre Dieu. »
]b [1] disait Gamaliel.

Ces paroles ont deux mille ans ! cette "sagesse" a deux mille ans !

Cette prédiction ne s’est-elle pas vérifiée ? l’enseignement de cet admirable galiléen nommé Jésus n’a-t-il pas survécu depuis ?
Cette évidence crève les yeux, depuis longtemps, mais on pardonnera les quelques poignées de Juifs du Sanhédrin qui en doutaient à l'époque, et qui le condamnèrent à mort.

Connaitriez-vous quelques autres courants d’idées religieuses ou philosophiques, ou quelques idéologies (corpus de pensées) antiques qui auraient perduré aussi longtemps dans le temps et qui continueraient d'influencer encore l'humanité aujourd’hui ?
La démocratie (athénienne) ... peut-être (?), mais elle n'était qu'un pis-aller contre la tyrannie !

Sur plus de six milliards de terriens, il reste aujourd'hui seulement quelques 17 millions de juifs dit-on dont une petite moitié en Israël, et il y aurait dit-on aussi plus d’un milliard de chrétiens, et après près de 1400 ans, plus d’un milliards de musulmans.
Les juifs et chrétiens, seraient-ils donc si myopes qu'ils ne les verraient pas ?

Faut-il en ajouter encore un milliard, ou deux pour qu'ils les voient enfin ?

Donc, en vertu de cette sagesse inspirée de Gamaliel docteur de la loi, estimé de tout le peuple, citée en Actes 5/ 34 à 40 [1], les Juifs devraient admettre une fois pour toutes que Jésus fut un Prophète ...
et les Juifs & les Chrétiens devraient admettre que Mouhamad fut un Prophète (Messager) (ce qu'ils n'ont jamais admis au fond de leurs tripes).

Et par conséquent, entre croyants, en tirer toutes les conséquences fraternelles appropriées !

Si on sort de cette logique, si l'on ne respecte pas l'esprit de la lettre, il est préférable alors de jeter Bible, et Évangiles au fond d’un puits.
Si ces expressions du Verbe au travers des différents Prophètes successifs d'importance variable depuis Abraham furent relatifs aux circonstances, et adaptés aux époques où les hommes les ont reçues, et à leurs possibilités de compréhensions du moment, si le postulat fondamental est que Dieu est Unique, alors Dieu ne peut s’être contredit, et, les contradictions ne peuvent être survenues que du fait des hommes.

Que celui (juif, chrétien, musulman) qui prétendrait que les hommes depuis ces temps prophétiques n’auraient pas fait d’erreurs d’interprétations sur les Paroles reçues, n’auraient pas commis quelques manquements ou exagérations, qu’il n’y aurait jamais eu la moindre erreur de copies ou de retranscriptions, que les traductions n'auraient pas engendré ici ou là des équivoques, etc. ... et que tout ce fatras d’approximations, de déformations n’auraient pas été véhiculé à travers les siècles, me jette la première pierre.


64. - Dis : "Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah".

C'est d'ailleurs ce à quoi invite la récente Révélation d'Arès (consultable en ligne : http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-menu.html )
Evangile d'Arès 2/ 8 à 11 :

Je suis Celui Qui a parlé par Abraham et par Moïse dont les os reposent, comme fils d’Adam, ayant accompli leurs exploits et laissé Ma Promesse à leur descendance, l’un dans l’antre de Makpéla, l’autre à Rabba, attendant Mon Jour.

Je suis Celui Qui a parlé par Mouhamad, le briseur d’idoles, le plus écouté de Mes Messagers, le plus sage, qui n’a pas fait ployer son peuple sous les observances et ne l’a pas fait fléchir sous les ordonnances des princes du culte, et qui pour cela a connu une descendance vaste comme le sable des rivages où ils échouent leurs boutres pour la prière, comme le sable des déserts dont J’ai fait jaillir pour eux la richesse et la puissance, le fils d’Adam qui repose à Yatreb, attendant Mon Jour.

Je suis Celui Qui a parlé par Élie, ...

i[Je suis Celui Qui a parlé par Jésus [...]]i


Même sans religion(s), le cœur de l’homme a la capacité de retrouver le Chemin [2], c’est le propre de la philosophie Humaniste, et l’immense défaut (à mon sens) des religions de croire qu’on ne pourrait se passer d’elles, alors qu’elles ne sont que des portulans (anciennes cartes marines, imprécises http://fr.wikipedia.org/wiki/Portulan ), des vieux parchemins ... qui gardent chacun leurs valeurs indicatives, et précieuses, il va s’en dire, mais toujours approximatives.

Mouhamad n'invitait-il pas déjà à ce dialogue, à cette entente fraternelle ... autour d'un fond spirituel commun à cet héritage abrahamique, celui de la poursuite du Bien. C'est une évidence qu'il faut que nous en soyons acteurs, sinon nous ne serions que des robots.

Après pour les questions de rites, ou de prières, là n'est pas l'Essentiel de mon point de vue; pour ma part, j'ai adopté la pensée d'Abd el-Kader :
i[Pour qui le veut le Coran [...]
Pour qui le veut la Torah
Pour tel autre l’Évangile
Pour qui le veut mosquée où prier son Seigneur
Pour qui le veut synagogue
Pour qui le veut cloche ou crucifix
Pour qui le veut Kaaba dont on baise pieusement la pierre
Pour qui le veut images
Pour qui le veut idoles
Pour qui le veut retraite ou vie solitaire
Pour qui le veut guinguette où lutiner la biche. ]i

Et puis, comme me dit souvent un bon ami, si les humains s’améliorent, le monde s’améliore.

Bien fraternellement
njama

------------------
[1] Actes 5/ 34 à 40 :
i[
Mais un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, estimé de tout le peuple, se leva dans le sanhédrin, et ordonna de faire sortir un instant les apôtres.

Puis il leur dit: Hommes Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à l'égard de ces gens.

Car, il n'y a pas longtemps que parut Theudas, qui se donnait pour quelque chose, et auquel se rallièrent environ quatre cents hommes: il fut tué, et tous ceux qui l'avaient suivi furent mis en déroute et réduits à rien.

Après lui, parut Judas le Galiléen, à l'époque du recensement, et il attira du monde à son parti: il périt aussi, et tous ceux qui l'avaient suivi furent dispersés.

Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira;

mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d'avoir combattu contre Dieu.

Ils se rangèrent à son avis.
]i

[2] (Jérémie 31 /33- 34 ): "Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Eternel: Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Celui-ci n'enseignera plus son prochain, Ni celui-là son frère, en disant: Connaissez l'Eternel ! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l'Eternel; ..."

7.Posté par ROGSIM le 17/06/2014 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça vous gêne, mais les Juifs ont l'antériorité et avant 600 vos ancêtres étaient peut-être juifs ! ! c'est vraiment embêtant, mais c'est comme ça

8.Posté par njama le 18/06/2014 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ROGSIM

Vers qui au iuste dirigez-vous votre commentaire ?
Essayez de vous exprimer plus clairement si vous auriez quelques griefs à nous communiquer.

Nul ici je crois ne conteste des questions d'antériorité par rapport à un prophète ou un autre...
Jésus ne dit-il pas :

Matthieu 5/ 17-20

Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.
Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.



9.Posté par zeinab abdelaziz le 18/06/2014 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ njama

Merci cher frère pour votre commentaire.

Je relève deux points pour clarifier mon point de vue : le voyage du pape en Terre sainte ; et les Textes évangéliques et judaïques.

1 – Ce voyage ne peut être placé sous le titre d’un « geste de réconciliation » : pourquoi le Vatican et le Saint-Siège ont-ils accepté de reconnaitre l’usurpation de la Terre de Palestine alors qu’un autre pape refusa carrément de le faire, sachant que c’est tout à fait contre la Foi catholique, et dit son fameux « Non, nous le pouvons point » à Hertzl ? Pourquoi avoir attendu jusqu’à présent, après que les juifs et les sionistes se sont emparés de 98 % de la Palestine, pour parler de paix ?! Pourquoi le pape n’a-t-il rien dit contre cette nouvelle arrogance de vouloir imposer cette usurpation comme « Etat Juif », comme condition pour reprendre les pourparlers, ce qui permettra à ces usurpateurs de barrer la route au retour des Palestiniens expatriés, et à se débarrasser de ceux qui sont sous l’embargo ?! Il est difficile de s’attendre à un quelconque geste de probité de la part du Vatican, lorsque lui-même et sa Cité se tiennent sur une terre usurpée grâce aux accords de Latran.

2 – Les Textes actuels du judaïsme et du christianisme ont été largement manipulés, maniés et remaniés, ou même rédigés, de sortes que les contradictions et les contrefaçons dépassent en nombres les textes originaux. Se baser sur des textes pareils pour former des décisions et prendre des attitudes est plus que frauduleux.

@ ROGSIM

La formation de l’Etat juif ne me gêne pas : elle me révolte, car elle est basée sur de la fraude ancienne et moderne. Les menus détails de cette usurpation sont bien connus, c’est de l’histoire vécue. Usurper un pays, expatrier quelque millions de ses habitants, imposer un embargo meurtrier ou plutôt un génocide sur un million et demi de Palestiniens, devrait vous révolter vous-même au lieu de commenter un crime pareil d’une façon laconique et à la légère .

10.Posté par Miki le 18/06/2014 16:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour comprendre, Il faudrait peut-être regarder du côté de Jacob Frank pour les catholiques et de Sabataï Tsevi pour les musulmans. De plus les Jésuites ont été fondés par Ignacio de Loyola, qui lui aussi vient d'une famille de juifs convertis.

11.Posté par juju le 19/06/2014 01:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pape François n'est pas plus un "juif" qu'il n'est un catholique. Il est en fait un représentant de la nouvelle religion qui veut faire entrer dans les mêmes cases les 3 religions monothéistes. C'est un hérétique, anti-pape, anti catholique. Comme l'étaient ses prédécesseurs de vatican 2. Sauf que celui-ci le fait ouvertement puisque toléré par tous ces prêtres qui n'ont aucun courage de dénoncer l'imposture

12.Posté par Abdelkader Dehbi le 19/06/2014 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ --- juju :

Quote : """ Il est en fait un représentant de la nouvelle religion qui veut faire entrer dans les mêmes cases les 3 religions monothéistes."""

Tout musulman a le DEVOIR de dénoncer et de rejeter cette IMPOSTURE spirituelle et intellectuelle qui cherche à faire accroire qu'il y aurait TROIS religions monothéistes. La SEULE religion monothéiste c'est l'Islam qui exclut toute forme d'Association au DIEU UNIQUE - que nous appelons nous, musulmans : ALLAH - الله --- Les Chrétiens papistes ont un Dieu trinitaire - Père-Fils-Saint Esprit - et parlent de Jésus-Dieu de Fils-de-Dieu ou de Fils-de-l'Homme, dans un jargon totalement abscons. Quant aux Juifs, ils maintiennent la "divinité" de 3'Uzaïr. --- Alors comment osent-ils parler de "monothéisme" ?

13.Posté par zeinab abdelaziz le 20/06/2014 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Abdelkader Dehbi,

Salam cher frère,

Vous avez parfaitement raison dans ce que vous dites, à quoi je me permets d’ajouter :

Les juifs non seulement maintiennent l’adoration de 3'Uzaïr, mais l’Ancien Testament est bel et bien polythéiste en parlant de Yahvé, de El et d’Elohim. Bien plus, dans le troisième chapitre de la Genèse, passage de la Chute, on a l’incontestable preuve de ce polythéisme : « Yahvé Dieu fit à l’homme et à la femme des tuniques de peau et les en vêtit. Puis Yahvé Dieu dit : « Voilà que l’homme est devenu comme L’UN DE NOUS pour connaître le bien et le mal ! » (3 : 21-22).

Lorsque celui qui est supposé être Dieu dit « comme l’un de nous », il n’est pas question qu’il se trompe ou qu’il dise des blagues ! Il s’agit en fait d’un groupe de déités.

Voyez-vous, ce n’est pas leur faute, les textes sont là, bien manipulés, mais la vérité éclate. Peu nombreux sont ceux qui lisent ou prennent part dans cette infernale et diabolique situation où nous sommes pour prendre la défense de l’Islam. Le Nouvel Ordre Mondial est en marche grâce à la traitrise des uns et l’ignorance des autres, il ne leur reste que de fondre ensemble les trois monothéismes en une seule religion pour diriger le monde comme ils veulent. C’est à nous d’agir, de faire au moins circuler les connaissances, de tenir ferme à notre Foi et de refuser fermement toute concession.

14.Posté par njama le 20/06/2014 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Abdelkader Dehbi

Salam à tous

Tous les chrétiens ne croient pas dans le dogme de la trinité. Cette conception trinitaire a été entérinée au Concile de Nicée en 325. Ni le mot Trinité, ni la doctrine explicite de la Trinité n'apparaissent dans le Nouveau Testament. Parmi les autres conceptions qui dérivent peut-être de l'épisode de la Transfiguration (?)
| "Et il se transfigura devant eux : son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voilà que Moïse et Elie leur apparurent, conversant avec lui." Mt 17/ 2-3 ]:

le monophysisme > consubstantialité père-fils
le docétisme > l'aspect humain du Christ est une pure illusion, d'où la crucifixion une illusion aussi
le nestorianisme > deux personnes, l'une divine, l'autre humaine, coexistaient en Jésus-Christ
l'arianisme > défend que la position du Père est supérieure à la position du Fils dans la Trinité.


Al Ghazâlî (1058-1111), a illustré les dangers du ghulluw (exagération) par cette magnifique métaphore :

« les chrétiens furent si éblouis par la lumière divine réfléchie sur le cœur-miroir de Jésus, qu’ils prirent le miroir pour la lumière elle-même et se mirent à adorer le miroir. »

pour plus de détails, voir cet article : La trinité, une perspective musulmane ... par Abd Ul Hakîm Murâd
http://www.at-tawhid.net/article-la-trinite-une-perspective-musulmane-abd-ul-hakim-murad-60226463.html

Les Christophanies d'Arès en 1974 (consultable en ligne : http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-menu.html ) confirment le Coran :

(32 / 01 >> 07):
Mouhamad, Mon Messager venu avant toi a enseigné que Jésus n’est pas Dieu, que ceux qui croient cela sont impies.

Ma Main a oint les lèvres de Mon Messager ; son enseignement est vrai : l’homme Jésus n’est pas Dieu ; c’est le Christ Qui est Dieu, c’est Moi né de Jésus né de Marie.

Un espace plus long qu’un rayon de soleil va de Jésus au Christ ; la distance infinie qui sépare la terre du Ciel il l’a parcourue, parce qu’il a mis ses pas dans Mes Pas, il ne s’En est jamais écarté, il s’est embrasé de Mon Amour pour l’homme, son frère, et comme une fumée pure il s’est élevé vers Moi ;

il a accompli en un an, le temps d’un battement d’ailes, ce que le monde pour son salut accomplit dans les siècles des siècles.

Je l’ai fondu en Moi ; J’en ai fait un Dieu ; il est devenu Moi. Quelle intelligence d’homme, faible lumignon, peut comprendre cela ?

Mais Je lui est donné assez de force pour qu’elle comprenne en paraboles qu’il est vain de discourir sur Mes Œuvres, impie d’entendre les docteurs qui bavardent !

Ils repaissent de vent Mon Peuple, multiplient vanités et tromperies ; ils font alliance avec la science ; ils sont en procès incessants avec leurs contradicteurs, aussi vains qu’eux ; de leurs pépiements ils louent les princes, et les chefs de leurs rebelles, sachant comment tromper les uns, comment complimenter les autres, ils ont réponse à tout, ils sont le mensonge du mensonge.
-----------------
(2 / 01 >> 15):
i[Je suis Celui Qui a parlé par Adam, Mon Premier Fils, qui a choisi d’être maître de la terre et de M’en payer tribut en passant par les plaies de Job et par la fosse, qui a choisi d’être maître des arbres et de leurs fruits, décidant souverainement lequel sera planté, lequel sera abattu, quels fruits seront récoltés, lesquels seront mangés par ses enfants, lesquels seront mangés par ses troupeaux, [...]]i

Je suis Celui Qui a parlé par Azor, qui M’a fait connaître au-delà de l’immense mer, portant Mon Message pendant quarante jours comme à travers un désert, passant par les peines de la soif, les tourments de la solitude et du léviathan, et dont les os reposent, comme fils d’Adam, au pied des grands pics, en attendant Mon Jour.

Je suis Celui Qui a parlé par Noé, couché en terre au Kerak, comme fils d’Adam, avant même que ses propres fils l’aient écouté, qu’il sauva de Ma Colère mais qui finirent noyés.

Je suis Celui Qui a parlé par Abraham et par Moïse dont les os reposent, comme fils d’Adam, ayant accompli leurs exploits et laissé Ma Promesse à leur descendance, l’un dans l’antre de Makpéla, l’autre à Rabba, attendant Mon Jour.

i[Je suis Celui Qui a parlé par Mouhamad, le briseur d’idoles, le plus écouté de Mes Messagers, le plus sage, [...]]i

i[Je suis Celui Qui a parlé par Élie, le premier échappé au vœu d’Adam, son père, de M’attendre en terre, [...]]i

Je suis Celui Qui a parlé par Jésus, Mon Second Fils, celui qui, après Élie, déjà glorifié, a renoncé au vœu d’Adam de dominer la terre et les nations pour le prix d’un tombeau glacé où M’attendre,
et qui fut plus glorifié encore. Celui que J’ai oint Moi-même. Celui dont J’ai effacé la tare à cause de ses exploits pour mettre ses pas dans Mes Pas, pour aimer Mon Peuple, en effaçant des registres de César son nom et le nom de sa mère des registres du temple, pour qu’il n’ait plus de génération, pour que sa mère restât une jeune fille, qu’aucune inscription de fiançailles ne demeurât,
pour l’enlever à tout ascendant et le faire entrer dans Ma Maison Royale, en faire un Dieu en le fondant en Moi sans retour
comme l’argent s’allie à l’or,
pour former un miroir qui serait plus éblouissant que mille soleils si Je n’y faisais passer Mon Souffle pour en ternir l’éclat et le rendre supportable aux anges et aux élus, Mon Souffle Que J’exhale pour Me rendre visible.

J’ai parlé par Jésus et Je parle encore par lui à toi aujourd’hui.

---------------------------
(5 / 06 - 07):
Vois, Je trace la lisière du Champ où Je t’envoie : du côté du soleil à midi jusqu’où descendent les frimas en hiver ; du côté opposé jusqu’où flottent les glaces en été ; au levant jusqu’où se dresse l’étendard de Mouhamad ; au couchant jusqu’aux îles de corail.
Comme J’avais envoyé Mes Disciples aux nations d’Israël Je t’envoie aux nations que borne la lisière que tu as vue, pas au-delà.

15.Posté par njama le 20/06/2014 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinad Abdelaziz

merci chère soeur pour votre réponse

Lorsque celui qui est supposé être Dieu dit « comme l’un de nous », il n’est pas question qu’il se trompe ou qu’il dise des blagues ! Il s’agit en fait d’un groupe de déités.

Je ne partage pas tout à fait votre lecture. Ne retrouve-t-on pas d'une certaine manière ces formes de dialogues dans le Coran, comme par exemple:
« Pourquoi n'obéis-tu pas à ma voix ? Lui dit le Seigneur. Pourquoi n'adores-tu pas Adam ? Je suis d'une nature supérieure à la sienne, répondit Iblis. Tu m'as créé de feu et tu l'as formé d'un vil limon. » Coran VII/12

Dans Job, Dieu et Satan [1] conversent ensemble, et l’Eternel lui accorde le droit d’infliger à Job des épreuves.
Le "NOUS" peut désigner la "population" Céleste, Dieu et toute une cohorte d'anges et autres créatures(?). Croyez-vous qu'ils conversent tels que nous le faisons ? Les hommes ont bien du mal à s'accorder sur la notion de bien et de mal, et je crois personnellement que dans le monde Céleste il n'y a pas de contradiction, et qu'ils percevaient d'avance que là était un danger périlleux pour l'homme de connaître le bien et le mal ! et que les chances qu'ils s'égarent été élevées.
Le récit, comme les paraboles, comme l'Épopée mythique inspirée à l'aède (la magnifique Odysée d'Homère par ex) servent surtout à mon sens de support pour la compréhension, et d'édification spirituelle. Une compréhension relative aux représentations mentales et cosmogoniques des hommes d'une époque. Dieu s'adapte à l'homme.
" L'Éternel dit à Moïse: Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide." Exode 32/9 ( avoir la nuque raide » refuser de baisser la tête, c’est-à-dire, de se soumettre).

[1] Le mot « haschatan » est un nom commun de la langue hébraïque, proche du Chaytan de la religion musulmane, signifiant « celui qui s'oppose; celui qui fait obstacle », et, par suite, « l'adversaire » ou plus tardivement « l'accusateur » «Or, le satan se tenait à sa droite pour l'accuser. » (Zac 3 : 1). Cet être n’est pas encore assimilé à l’Esprit du mal. Nommé Ange de Dieu, le satan n’est par ailleurs cité que trois fois dans l’A. T. et n’apparaît que dans les récits postérieurs à l’exil babylonien.


Voyez-vous, ce n’est pas leur faute, les textes sont là, bien manipulés, mais la vérité éclate.

Ils ne sont pas nécessairement manipulés sciemment. Le sens de certains mots évoluent, se déforment et se transforment avec le temps, les siècles. Regardez toutes les controverses aujourd'hui qu'amènent le mot "voile" par exemple:
"Le terme « voile » en français, celui que l’on porte sur la tête, est utilisé comme traduction du mot arabe « hijab ». Et du point de vue du linguiste, cette traduction est un glissement de sens. Le thème du hijab est abordé huit fois dans le Coran. Et pas une seule fois pour désigner l’habit dont la femme devrait se couvrir la tête." Mahmoud Azab (après des études à l’université d’Al Azhar au Caire, il obtient en France un Doctorat en études sémitiques (Sorbonne 1978). Il a été professeur de langues sémitiques à l’université d’Al Azhar au Caire.)
S'il a un doute entre Coran et traditions, à l'évidence le Coran - expression du Verbe divin - doit l'emporter. Il me semble aberrant de mettre la Sunna sur la même échelle de valeur.

Au Paradis musulman, il n’y a ni « vierges aux regards modestes d’égale jeunesse », ni « épouses purifiées », ni « mariage à des houris aux grands yeux ».
(étude sémantique intéressante et très précise d’une internaute sur ce sujet « islam, 72 vierges, et les traductions du coran » ICI http://forum.doctissimo.fr/psychologie/dieu-religions/vierges-traductions-coran-sujet_1496_1.htm )

Quand certaines traductions du Coran ajoutent des mots [entre crochets], cela ne vise-t-il pas à influencer le lecteur dans une certaine direction ?
La lapidation n’existe pas dans le Texte arabe du Coran, donc le hadîth a été [intégré] fallacieusement au Texte.
"i[Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation] si elle atteste...]i " Sourate 24 verset 8
le mot [lapidation] ne fait partie de cette Sourate, c’est un [ajout], repris hélas dans un certain nombre d’Éditions, comme celle arabe-français dont je dispose, imprimée sur les Presses du Roi Fahd d’Arabie Saoudite en l’an 1410 de l’Hégire (1989), une Édition récente donc ! (venant de wahhabites, ces coupeurs de mains, ce n'est peut- être pas très surprenant)
Cette traduction se retrouve également sur certains sites Web - comme celui-ci : http://islamfrance.free.fr/doc/coran/sourate/24.html - , ou dans la traduction assez réputée de Mouhammad Hamidullah.

mais la vérité éclate.

elle finit toujours par éclater
oui elle s'ouvre doucement comme s'ouvrent les fleurs. Le Coran n'est plus caché derrière une grande digue entretenu avec une ardeur insolente pendant des siècles. La première traduction en françois est L’Alcoran de Mahomet par le sieur Du Ryer en1647 !
Il aura fallu attendre mille ans ...
Aujourd'hui par les facilités logistiques, par les immenses facilités de communication, l'espace musulman est à nos portes, n'importe qui peut prendre connaissance du Texte du Coran (pas besoin de madrassa), plus aucune barrière ne peut l'enfermer ...
sauf le discrédit,la calomnie (islamophobie), les dogmatismes de certaines sectes radicales (frères musulmans, al qaeda, takfirisme, wahhabisme, ...). Le danger peut aussi venir de l'intérieur, ceux qui mènent le djîhad en Irak ou en Syrie croyant bien faire (ou étant manipulés comme mercenaires par les monarques et princes du Golfe) sont à mon sens un très grand danger pour l'islam, car ils lui donnent une figure hideuse de violence, ce que l'islam n'est pas dans l'esprit. Comme vous chère soeur je crois qu'il faut tenir ferme à cet esprit pacifique, refuser fermement toute concession déviante de cet état d'esprit.

16.Posté par njama le 20/06/2014 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinab

petite contribution à votre article « l’autre et l’Islam »

conférence: «Lausanne 1», Suisse, en 1974 :

3. LE CHRIST UNIQUE ET UNIVERSEL :
"Nous affirmons qu'il n'y a qu'un seul Sauveur et un seul Évangile, ..."

http://www.lausanne.org/fr/tous-les-documents/la-declaration-de-lausanne.html

C'est cette affirmation qui conditionne tout le prosélytisme chrétien (d'Occident), or, elle ne repose que sur une interprétation de l'Évangile de Jean, bien que le verset 2 contredise clairement l'idéologie universaliste du Christianisme : "Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit." (Jn 14/2)

« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jn 14/6)

Dans ce chapitre 14 de Jean, c’est la réponse faite à Thomas après que Jésus leur eût dit : « Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin ».(Jn 14/4)

Sur ce, bien que le verset 6 était clair, Philippe en redemande :« Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. » (Jn 14/8)

et en bon pédagogue patient qu’il était, Jésus, comme d’habitude, pas avare d’explications, leur répond autrement, vu que Philippe ne comprenait pas et semblait attendre quelque devoir précis d’adoration dévote, ou une vision ...
Jésus va même jusqu'à se resservir de l'expression de Philippe, de montrer le Père, et il lui dit :
« Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père, . Comment peux-tu dire : « Montre-nous le Père ? »
Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis
[= le Verbe que je prononce], je ne les dis pas de moi-même; et le Père [= le Verbe] qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres. »

Exactement comme il ne pouvait faire aucun doute pour des proches d'autres prophètes qu'ils furent MESSAGERS de Dieu, leur charisme irradiaient et leurs œuvres en témoignaient.

Ces versets 8 à 10 sont à mon sens, avec ce « nul ne vient au Père que par moi » du verset 6 (dogme que l'on nous jette à la figure) , la source même de l’idolâtrie et de l'iconodulie extravagante faite autour de la personne de Jésus, alors que ce "Fils de l’homme" - expression qui apparaît plus de 70 fois dans les Évangiles -. (et non pas Fils de Dieu) n’en demandait pas tant, ainsi que la racine profonde du sectarisme chrétien.
Ainsi il fut possible par l'artifice de cette interprétation de Jean de représenter et d'adorer Dieu en la personne de son Fils incarné en Jésus-Christ !

Le Christ, incontournable !!! « nul ne vient au Père que par moi » ! ite missa est, Jean l’a dit !

pas d’autres chemins ? toutes les autres croyances et religions seraient recalées d'office ?
Nous sommes face à un dogme !

On pourrait ce souvenir qu'il y a quelques doutes sur l'authenticité que cet Évangile fût de la main de l'apôtre Jean lui-même et l'on constate qu'il ne contient étrangement aucune parabole, mais cela ne saurait servir d'argument.
Cette interprétation sans raisonnement est à l’évidence absurde, mais elle traverse hélas un certain nombre d’esprits chrétiens. Ces phrases prises « hors contexte » détournent complétement le sens de ce chapitre 14 de Jean qu’il faut considérer dans son entier.
http://www.info-bible.org/lsg/43.Jean.html#14

Si on décortique un peu le verste 14/6 dont l’architecture est très simple, on obtient :
[Je] (sujet) - suis - [le chemin, la vérité, et la vie] (groupe attribut du sujet). Nul ne vient au Père que par [moi] (le « moi » qui renvoie à l’équivalence énoncée dans la phrase précédente par la relation sujet-attribut par le biais du verbe « être » .)

[Je]_[le chemin, la vérité, et la vie]_[moi]
Nul ne vient au Père que par [le chemin, la vérité, et la vie]

Dans le groupe attribut [le chemin, la vérité, et la vie], il y a de toute ÉVIDENCE D'UN ORDRE LOGIQUE, le chemin implique d’expérimenter, implique un déroulement dans le temps, une mise à l’épreuve, une connaissance puisque Jésus a dit (14/4) « vous en savez le chemin », et un discernement qui ne peut conduire (en conséquence de la fidélité dans la Foi et de tout l’Enseignement qui précède) qu’à se diriger vers le « Vrai », et par suite aller vers la « Vie » (vers le Père, Dieu)

Les versets 21 et 23 sont particulièrement explicites pour corroborer cette hypothèse, la condition est que, « si ... »

Jésus lui répondit (à Jude) : « SI quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. » (Jn 14/23)

Garder sa parole, c’est l’accomplir ... accomplir la loi, c’est choisir de se mettre dans le vrai ... etc. le principe est le même dans la Torah, et le Coran.

Pour rassurer ses bons élèves face aux difficultés qui les attendent, et leur donner courage dans leur mission, Jésus leur annonce pour les rassurer un bonus, l’aide d’un Paraclet, le concours de "Grâces" si besoins étaient : « Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » (Jn 14/26)

17.Posté par njama le 20/06/2014 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très chère Zeinab
J'enfonce encore un peu le clou

A Noël cet hiver j'étais chez mon beau-frère à Lyon. Dans la belle et imposante cathédrale de la vieille ville (ex capitale des Gaules jusqu'au XII° siècle), très fréquentée pour la messe de Noël, comme bien d'autres églises, il y avait à l'entrée de ce lieu de culte, écrit en grand sur un panneau d'affichage, cette lapidaire citation posée comme un slogan ou un mantra :
« Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Jn 14/6)

Qu'en pensent exactement les croyants catholiques (et chrétiens en général) qui n'ont pas le temps d'approfondir ce texte de Jean, ou, qui, surfant sur la confiance qu'ils ont dans leurs prélats (prêtres ou pasteurs si peu indépendants d'esprit), pas l'envie de le faire là où ils pensent que d'autres ont débroussaillé le chemin pour eux ?
Comment cela peut-il être compris par des personnes ayant peu de culture, un peu tièdes, endormies, ... et par des enfants ?
C'est par ces biais (sans intentions malveillantes peut-être ?) que s'affirme subrepticement par un effet mécanique inconscient les dogmes.
Nulle religion n'est à l'abri de ce genre de dérives.

Et il dit aussi aux foules : Quand vous voyez une nuée se lever de l'occident, aussitôt vous dites : Une ondée vient ; et cela arrive ainsi.
Et quand vous voyez souffler le vent du midi, vous dites : Il fera chaud ; et cela arrive.
Hypocrites ! vous savez discerner les apparences de la terre et du ciel, et comment ne discernez-vous pas ce temps-ci ?
Et pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes de ce qui est juste ?
(Lc 12/54-57)

L'Enseignement est valable quelle que soit la religion.

Bien à vous, très fraternellement
Merci pour tout ce que vous nous offrez, au plaisir de vous lire encore, et merci pour votre présence spirituelle.
njama

18.Posté par malika le 22/06/2014 03:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@rogsim: un peu de savoir islamique vous aurez montre que c''est Adam(le premier etre-humain) qui a transmis le monothéisme a l''humanité et non les juifs. Histoire des prophètes ibn kathir. Les juifs ne sont pas la "race" supérieur de l''humanité.

19.Posté par malika le 22/06/2014 03:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@mini: l''''''''islam a été infiltre dès la gouvernance des 4 califes biens guidés avec l''''''''émergence des chiites secte créée par le juif sayf ibn Omar. Il faut rester viligant et toujours demande la guidance a ALLAH dans ces temps de tromperie.

20.Posté par njama le 22/06/2014 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelle signification donner au geste du pape François se recueillant sur la tombe de Théodore Herzl ... autre que celle de la reconnaissance du sionisme !

telle est la question !
de plus, ce n'est pas conforme aux textes bibliques (ex: 1 Rois 11/ 9 - 14), et c'est pourquoi certains Juifs eux-mêmes (orthodoxes ou non) ne reconnaissent pas du point de vue du judaïsme le sionisme.

publié ici sur ce site par Raja, Arabe-Libanais-Chrétien par naissance, Musulman par culture, et démocrate par nature
sujet : AL MASSIEH QAAM !! (Jésus est ressuscité)
http://www.alterinfo.net/AL-MASSIEH-QAAM--Jesus-est-ressusite_a31944.html

S’il y avait une “terre promise”
cette terre a déjà été livrée une fois
et puis perdue …
de sorte que la « promesse » a été consommée !!


Quel chrétien pourrait se réjouir de la politique d'annexion et de colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. menée sans répit par Israël depuis des décennies ... ?
Qui est donc le spolié, qui est donc le spoliateur dans cette histoire ?
Ariel Sharon, Benyamin Netanyahou ont-il la sagesse de Salomon ?

Autre possibilité, une pression (chantage) aurait été exercée sur un Vatican très fragilisé, éclaboussé par différentes affaires financières, ou de mœurs (?) et quelques assassinats suspects.
Vatileaks : http://www.atlantico.fr/decryptage/vatileaks-au-coeur-secrets-vatican-benoit-xvi-370611.html

Buenos Aires étant si loin de l'Orient, l'inculte jésuite " latino" Bergolio ... ? mais à ce degré de responsabilité, il est difficile de prendre la naïveté comme paravent

Le Vatican ferait bien de clarifier la volonté de ce geste assurément prémédité dans ce voyage officiel, Herzl n'est ni béatifié, ni saint et encore moins prophète.

21.Posté par njama le 23/06/2014 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très chère soeur Zeinab

Par ces temps si troublés, votre indignation face à l'injustice est si louable ...
Vous êtes un pont précieux entre l'Orient et l'Occident.
Je ne doute pas un seul instant que votre sensibilité ne saurait être indifférente à l'immense Souffle qui traverse cette inattendue et récente Révélation, et qu'Il saura apaiser vos inquiétudes, réchauffer vos espoirs, éclairer votre horizon.

Mouhamad (est) la voix face à l’Aurore.
L’œil de Mouhamad (est) plein d’Eau (Céleste).
Le Bon pousse la nuit ; Mouhamad tient le soleil sur la tête de Yëchou. (XIII / 15 - 17)

Le Retour (de Dieu) fend la tête (jusqu’)à la gorge.
Je suis l’Eau Forte. (VIII / 6 -7)

Le Bon [Yëchou / Jésus] dit : « Ferme le livre (de) l’homme ! Tu ouvres (le) bon Livre devant les frères. »
Ferme (dans) le Livre les siècles ! Ferme, sauf Mouhamad ! Ses frères sont (des) droits changeurs ; (ils) donnent contre fidélité bon change.
Moché, ses frères ; Yëchou, ses frères, le(ur)s bras (pèsent) sur le(ur)s frères,
(et) la nuit couche sur les frères. (I / 5 - 8)

Mon Pas, Ma Tête ne (le) voit pas. Mon Épaule ne voit pas Mon (autre) Épaule. (De) Ma Main à la Main Je cours mille ans d’homme.
De Yëchou à Mouhamad mille ans petits ; de Mouhamad à toi mille ans grands.
(Mais toi,) tu entends la Parole (comme Moché l’)entend(it). La terre roule sous ton pied. (IV / 1 - 3)

J’ai les Bras pour le(s) frère(s) de Mouhamad. Un (Bras) donne la furie, un (Bras) donne le pain, un (Bras af)file la lame, un (Bras) couvre l’enfant.
Je vois les rois assis sur le(ur)s mains ; (ils) querellent.
(Parce que) tes frères appellent le Nom, les rois laissent la fumée (de la guerre) cui(re) les briques pour la pile.
(J’en fais) serment, (je mets) le(s) frère(s) de Mouhamad (à) Ma Droite. (Où qu’)il(s) boi(ven)t, le torrent n’est pas sec.
Le mur tombe ; il(s) relève(nt) le mas’ji. (XV / 3 - 7)

Le Livre (s’)ouvre en face (des frères).
Dans tes côtes (respirent) Mouhamad, Yëchou, quatre bras étalés (comme) Ma Voix étalée, la Laine (que Je) file sans nœuds.
Le Livre de (la) Voix ; Iyëchayë [le prophète Isaïe] pile sur les nœuds,
Iyëchayë tranche le jour (de) la nuit.
Crieur, le chameau (d’Iyëchayë est) le soleil (tournant) autour (de Yëchou, Mouhamad et Mikal).(XVII / 12 - 16)

etc. (je ne vais pas tout citer)
Révélation d'Arès, Théophanies (1977) (Voir dans MENU, la partie i[
Le LIVRE
]i http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-menu.html) (1977), ou en librairie.

Bien à vous. Que tout cela vous inspire ...
njama

22.Posté par zeinab abdelaziz le 23/06/2014 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@njama

Désolée pour ce long silence, ce n’est point par négligence, mais, vu l’état fragile de ma santé en général, et tout ce qu’une longue et désespérante réhabilitation absorbe de ma journée, je trouve plus logique de consacrer le temps limité qui me reste au travail au lieu de répondre aux commentaires qui nécessitent parfois des dizaines de pages !

L’article que je prépare et suis sur le point de terminer me donnera peut-être raison à vos yeux !

Merci pour votre compréhension

23.Posté par Pharaon le 13/08/2016 16:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le premier pape Pierre était Juif ainsi que Paul de tarse. Rien de nouveau

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires