Néolibéralisme et conséquences

LE DÉCLIN DE L’IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN (GRATUIT)


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 10:31 LA DEDOLLARISATION SE MET EN MARCHE


La plus récente résurgence de la crise économique systémique du capitalisme date de 2008. Depuis, la crise s’approfondit, se généralise, se mondialise, et étend ses métastases dans tous les domaines de la vie économique, politique, idéologique, sociale, culturelle, diplomatique et militaire.


Robert Bibeau
Samedi 5 Août 2017

L’ARTICLE ET LE VOLUME GRATUIT SONT DISPONIBLES SUR http://www.les7duquebec.com/7-au-front/le-declin-de-limperialisme-contemporain-2/


La plus récente résurgence de la crise économique systémique du capitalisme date de 2008. Depuis, la crise s’approfondit, se généralise, se mondialise, et étend ses métastases dans tous les domaines de la vie économique, politique, idéologique, sociale, culturelle, diplomatique et militaire, dans toutes les sphères et sur toute la Terre. Les famines, les guerres génocidaires, les migrations meurtrières, les révoltes populaires, vite réprimées, se succèdent et ravagent les populations innocentes. C’est ce que les analystes, économistes et politiciens, ces thuriféraires à la solde du capital appellent la «mondialisation néolibérale» suivant la "stratégie du chaos" soi-disant menée par des banquiers conspirateurs. Cette crise épisodique du système - du mode de production capitaliste - n’a pourtant rien de « libérale », et elle n'est pas le fruit d'une conspiration mondiale mais le résultat du développement normal de ce mode de production moribond qu'il faudra se décider à terrasser. Ce processus de dégénérescence inéluctable, la classe prolétarienne l'appelle LE DÉCLIN DE L’IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN.

Quelles sont les sources profondes de cette crise systémique ? Quels en sont les protagonistes, les forces dynamiques, les tenants et les aboutissants évidents ? Qui tirent les ficelles en coulisses pour tenter de réchapper ce bateau ivre en perdition ? Quelles sont les rôles respectifs des banquiers, des financiers, des grandes corporations multinationales, des gouvernements, des consommateurs et des travailleurs au milieu de ce salmigondis et de cette anarchie incontrôlable ? Comment les marchés – la concurrence – les monopoles et les lois inexorables de l’économie politique capitaliste agissent-ils au sein de ce cataclysme ? Les capitalistes des pays sous-développés, que l’on disait néo-colonisés et que l’on dit maintenant « émergents » et les populations paupérisées de ces contrées ont-elles l'opportunité d’émerger et de se développer ? Développement pour qui dans ces pays "émergents" au capitalisme décadent ? Développement pour les paysans prolétarisés ou développement pour les bourgeoisies nationalistes compradores stipendiées, s'associant via les conseils d'administration transnationales aux anciens colonisateurs libéralisés-surarmés ?

Enfin, les gouvernements nationaux, ainsi que les organismes de gouvernance mondiale (FMI, BM, OCDE, OMC, ONU, OTAN, AEI, Alliance de Shangaï, etc.) parviendront-ils à réformer les lois de l’économie politique impérialiste afin de remettre le navire amiral mondial sur les rails et lui donner un nouveau souffle de croissance afin de rétablir la confiance et la puissance de l’État des riches dont se gargarisent les petits-bourgeois en voie de paupérisation accélérée ? Voilà quelques-unes des questions qu’aborde le volume LE DÉCLIN DE L’IMPÉRIALISME CONTEMPORAIN.

Gratuit par téléchargement PDF.
CLIQUEZ : Version française gratuite www.robertbibeau.ca/crise2014.pdf
CLIQUEZ : Version anglaise gratuite THE DECLINE OF CONTEMPORARY IMPERIALISM http://www.les7duquebec.com/wp-content/uploads/2017/03/THE-DECLINE-OF-CONTEMPORARY-IMPERIALISM.pdf
CLIQUEZ : Version italienne gratuite www.robertbibeau.ca/declinoimperialismo2014.pdf

BIBEAU.ROBERT@VIDEOTRON.CA
 


Samedi 5 Août 2017


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires