Propagande médiatique, politique, idéologique

LAVAGE DE CERVEAU


LE LAVAGE DE CERVEAU DONT ON NOUS RACONTAIT LES HORREURS SOUS LE RÉGIME COMMUNISTE DES PAYS DE L'EUROPE DE L'EST S'EST TRANSFORMÉ EN QUELQUE CHOSE DE PLUS SUBTILE DANS NOS SOCIÉTÉS DITES LIBÉRALES. LES INGRÉDIENTS NÉCESSAIRES À TOUTE ÉVALUATION OBJECTIVE DES RÉALITÉS QUI NOUS INTERPELLENT SONT SÉLECTIONNÉS DE MANIÈRE À NOUS ENTRAÎNER DANS LE SENS VOULU PAR CEUX QUI EN ONT LE CONTRÔLE.


os.fortin@sympatico.ca
Samedi 13 Janvier 2007

LAVAGE DE CERVEAU

Aujourd’hui on ne parle évidemment plus de LAVAGE DE CERVEAU, mais plutôt d’endoctrinement, de conscientisation, de manipulation, de civilisation, de barbarie, de bons et de mauvais, de Dieu et de Diable. Les outils développés, en dehors des centres de tortures, sont plus subtils, moins menaçants et reposent en grande partie sur le maniement des moyens de communication. Un des avantages de ce dernier outil, c’est qu’il permet le LAVAGE DE CERVEAU de masses, de populations entières. Il a cette capacité de prendre l’esprit des personnes pour le conduire là où le veut son auteur.

De nombreux ouvrages ont été écrits ces dernières années sur l’art de manipuler en donnant à l’information les approches appropriées. Voici une référence particulière qui vous guidera sur le sujet : (http://www.michelcollon.info/biographie.php#films). On saura taire, passer sous silence, des évènements, des propos, des initiatives qui risqueraient de fausser l’objec tif visé. Par contre on trouvera le moyen d’amplifier et de colorier plus grand que nature et, parfois même, d’inventer et de créer des situations qui permettront de discréditer complètement l’ennemi. Les photos de morts ensanglantés seront celles laissées sur le pavé par les terroristes, alors que celles qui sont le produit des alliés seront ignorées autant que faire se peut. IL en va de même pour les personnes rencontrées, questionnées. Elles seront choisies pour le discours qu’elles tiendront.

Cette nouvelle approche visant à assurer en douceur un bon lavage de cerveau repose en grande partie sur les moyens de communication, source principale à laquelle s’alimente l’opinion publique. D’où l’importance d’en avoir le contrôle le plus complet. J’ai pris du temps à comprendre l’intérêt qu’avaient hommes d’affaires, entreprises multinationales à acquérir des medias, des revues, des canaux de télévision, des postes de radio. Au-delà du simple fait commercial, il y a celui de l’influence. Les journalistes, choisis sur la base du profil idéologique de l’entreprise, pourront évidemment écrire, en toute liberté, leur pensée rejoignant celle de leur employeur.

Dans la même lignée, il ne faudrait pas minimiser le rôle joué par le s universités dans pareil projet. La porte d’entrée à une telle influence demeure le pouvoir de l’argent : les subventions généreuses aux facultés, aux chercheurs, aux projets de recherche sont autant de voies qui permettent d’orienter et de contenir tout à la fois les professeurs et les sujets de recherche. IL en va de même pour les Églises qui feront l’objet de beaucoup d’attention, surtout ceux qui en assument les principales fonctions. Ils seront introduits dans le cercle des dirigeants et, grâce à ces derniers, trouveront les accommodements à certains de leurs problèmes. Leur reconnaissance n’en sera que plus grande et ils sauront ajuster leurs messages de manière à ne pas blesser ou indisposer ces « amis ».

Le résultat sera l’immunisation du CERVEAU des citoyens contre toute approche visant à faire apparaître une compréhension différente de la réalité et à redonner un visage humain à ceux qui auront été présentés comme les ennemis de l’humanité. Ce type d’endoctrinement, auquel nous sommes tous soumis en toute douceur, demeure aussi tragique que celui qui s’imposait par des méthodes fortes : il soustrait l’être humain à sa capacité de voir, de juger et d’agir à partir de lui-même. Il en fait une marionnette qu’il leurre de démocratie, de liberté, de respect et même de vérité…. Alors que toute une partie de l’humanité lui est cachée ou présentée sous un visage qui n’a rien à voir avec la VÉRITÉ.

Dans le livre de l’Apocalypse, il y a un verset dont la compréhension m’a échappé pendant longtemps, mais qui prend tout un sens présentement :

« Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs, les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l'étang brûlant de feu et de soufre : c'est la seconde mort. » (Apocalypse, 21,8)

Oscar Fortin




Samedi 13 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par Martin Fleury le 13/01/2007 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En éffet, j'aprouve à 100% cette article,mais combien de personne peuvent réaliser qu'ils sont sous cette dominance?A mon avis très peu helas,les gens sont trop préocupés par leur petit train train quotidien,par leurs consommations extrèmes du matérialisme encouragés par la masse médias afin de détourner leur attention sur les vrais valeurs.Juste à donner comme exemple le fameux Iphone qui vient d'entrer sur le marché,cet apareil prendera tellement de place qu'il sera le centre d'intérêt pour plusieurs je le craint.
Mais le plus à crainde sera la puce RFID, elle aura la capacité d'un controle total d'un individu.
Nochip merci.

2.Posté par André Tremblay le 14/01/2007 07:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Fortin,

Je suis entièrement d'accord avec le contenu de votre article: voilà une réflexion qui mériterait d'être lue dans toutes les écoles d'ici ( Canada ) et d'ailleurs à travers le monde. J'ai moi-même publié un article sur « Ces bandits qui dirigent le monde...»: je crois fermement qu'il y a des limites à se taire !

Enfin, j'endosse aussi les propos qu'a tenus monsieur Martin Fleury dans un commentaire précédant le mien.

André Tremblay, Québec.

3.Posté par Gilles COUTURIER le 03/06/2007 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au cours d'une émission de "ciel mon mardi," de christophe Dechavanne, un journaliste a un jour, lu une page d'un livre écrit sur le thème de la publicité.
Tout y était, c'était parfait...quand il révèla qu'il était en train de lire une page de "Mein Kamph" (ma vérité) signée Hitler.
Il avait juste remplacé le mot "propagande"... par publicité !
Tout y était, ça collait impécablement à notre réalité.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires