Propagande médiatique, politique, idéologique

LA PROPAGANDE ISRAÉLIENNE ET LA 'DÉFENSE DES FEMMES'



Mardi 28 Août 2007

LA PROPAGANDE ISRAÉLIENNE ET LA 'DÉFENSE DES FEMMES'
Dans leur entreprise permanente de diaboliser "les Arabes" et de montrer qu’un fossé "nous" spérare de "ces barbares", la propagande israélienne ne mégote pas, et "la condition de la femme" reste l’argument censé nous convaincre, si besoin était, de la supériorité de la "grande démocratie israélienne", fer de lance de la résistance judéo-chrétienne face à un Orient rétrograde et menaçant. InfoLive.tv, télé en direct de Jérusalem, propose ainsi une vidéo intitulée "La sexualité dans le monde arabe", qui mérite le détour.

Intemporelle, vulgaire et ridicule par le nombre de poncifs débités à la minute, elle informe le public que les "Arabes cherchent à humilier les femmes, les traitent comme des bonnes, les obligent à porter le voile, les répriment...", mais surtout --clou de l’émission-- sont dotés d’une libido surnaturelle qui les amène à avoir des relations sexuelles incessantes et à épouser de nombreuses femmes. A l’appui de cette affirmation impressionnante, l’"interview" d’un homme d’une soixantaine d’années, dénommé "Samson" présenté comme ayant 28 femmes, 35 enfants et des relations sexuelles 15 fois par jour.

Voilà, nous explique-t-on, ce qui attand les femmes de Gaza sous la houlette du Hamas (sic). Quant aux jeunes femmes iraniennes, ils faut vite faire quelque chose en leur faveur, car elles sont en revanche privée de liberté sexuelle et obligées d’avoir des rencontres dans des voitures à Téhéran, selon un "reportage" édifiant.

Et le sexe en Israël ?

La traite des adolescentes et femmes de l’Est livrées à l’industrie du sexe en Israël ? Achetées et vendues en Israël pour d’importantes sommes d’argent (cf Amnesty International, Londres, mai 2000), souvent sequestrées par leurs propritéaires, maintenues en servitude pour dettes, victimes de sévices sexuels, privées de passeport pour ne pouvoir quitter le pays, ou envoyées contre leur gré dans certains pays, elles ne bénéficient d’aucune protection de la part des autorités israéliennes.

Ces dernières ont en effet signé des conventions pour la forme, mais la traite des femmes vers Israël n’est pas illégale et, comme l’explique Amnesty International, "les femmes victimes de la traite et d’atteintes à leurs droits fondamentaux, sont généralement traitées comme des délinquantes par les différents organismes gouvernementaux israéliens avec lesquels elles sont en contact, plutôt que comme des victimes de ces pratiques".

Quant à la situation de la femme en général dans l’Etat hébreu, on ne peut pas dire qu’elle soit optimale, et l’on comprend que les hommes qui y font leur prière matinale continuent à dire "Béni soit l’Eternel qui ne m’a pas fait femme". N’oublions pas que la religion juive soumet les femmes à de nombreuses épreuves contraignantes du fait de leur "nature" et de leur "impureté", et que les religieux sont de plus en plus nombreux et influents en Israël. La halakhah (ensemble des régles devant être observées par les pratiquants) leur interdit par exemple de porter des habits laissant découverte une partie du corps autre que le visage, le cou et les mains, ou encore de choisir leur mari. (Le film "Kadosh" d’Amos Gitaï, montre bien le sort peu enviable des femmes mariées à des juifs pieux en Israël).

Et ceci sans parler des discriminations ordinaires dans la société israélienne, en ce qui concerne notamment les différences de traitement existant entre les hommes et les femmes en matière de salaires et de droit au travail.

La propagande israélienne ne parle pas non plus de ces comités pour le développement de la natalité qui se sont mis en place en Israël, exclusivement à destination des femmes juives, traitées comme des utérus plus ou moins performants en fonction des besoins de l’Etat --Etat qui en revanche imposerait bien volontiers un contrôle des naissances obligatoire aux citoyennes israéliennes non juives !

En un mot, les propagandistes israéliens soucieux de l’émancipation des femmes arabes feraient bien de commencer par balayer devant leur porte.

Source : InfoLive.TV du 23/8/07 - http://www.infolive.tv

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/article.php3?id_article=2749 http://www.europalestine.com/article.php3?id_article=2749



Mardi 28 Août 2007


Commentaires

1.Posté par m'çammi le 30/08/2007 03:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Méfions-nous des campagnes " la violence faite femmes !

Les sionistes complotent partout c'est dans leur idéologie ils le disent et
ils le font en plein jour s'il le faut. En France c'est un fait le campagne de
propagande sous couverture de "violence contre la femme" avec Fadela
"la soumise" (de celui qui offre plus, gauche /droite sionistes ou sionistes)
mais derièrre se préparent des attaques "d'assistantes" "sociales" bien
informées percutantes et agréssives partent à la chasse aux divorces
FORCéE des familles Maghrébines...et musulmanes :
les plus éfficaces récompensées, (devenir ministre possible...) ...
Les tapages méRdiatique TV, RADIO, Mag et philossouf auront préparer
le terrain avec des stigmatisations :
Le Mari arabe et maghrébin est toujours violent !et mêm extrêmiste ou bien
un potentiel ou dormant ou en sommeil ou futur terroriste....Prévention...
Pour le musulman africain c'est le polygame...ou futur rebel...ou...
Avec parait-il un commissaire sur 2 francmaçon...
Nous connaissons ces dispositifs nés pour casser la famille et rendre la
communauté Vulnérables avec un David Boubeker et la complicité de
l'UOIF chef des marionnettes...Des livreurs de HALAL à 5 %...
Soyons Vigilants et vive la RESISTANCE A PARIS ET A GHAZA
RESISTANCE Palestine avec HAMAS sans les shtroumphes ...
Nous vaincrons ici et ailleurs !
Aujourd'hui et demain.
M'çammi.


2.Posté par Pierre le 30/08/2007 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sionistes défendent les femmes?
Ah bon, imaginer si chez les musulmans une femme qui veut se convertir à l'Islam, doit être déshabiller et être analiser par trois imams, le monde occidental aurait crié à l'esclavage de la femme et qu'ils sont des barbares, mais dans la religion juive 3 rabbins qui exmaninent la femme qui veut se convertir toute nue, là ça choque personne.
2 poids 2 mesures.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires