Conflits et guerres actuelles

LA MENACE D’ATTAQUE CONTRE L’IRAN RESTE RÉELLE



Mardi 13 Juin 2006

LA MENACE D’ATTAQUE CONTRE L’IRAN RESTE RÉELLE


Le 5 juin, Javier Solana a présenté aux autorités iraniennes l’offre diplomatique des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, plus l’Allemagne. Elle ouvre une perspective intéressante en reconnaissant que l’Iran doit avoir le droit, à l’avenir, d’effectuer certaines opérations d’enrichissement de l’uranium sur son sol. Les premières réponses iraniennes, communiquées à l’EIR, ont été plutôt positives. On croit savoir que le gouvernement prendra le temps d’étudier à fond le texte avant de donner une réponse officielle d’ici la fin juin, ou du moins au moment de la réunion du G-8 à la mi-juillet.

Cependant, Lyndon LaRouche a mis en garde contre un excès d’optimisme : dans l’immédiat, cette proposition ne signifie en rien que la menace de guerre soit écartée. L’offre peut aussi s’avérer un piège, si l’Iran ne l’accepte pas relativement vite.

Lors de la réunion du Büso à Berlin le 8 juin, Helga Zepp-LaRouche a rappelé de son côté que, malgré cette ouverture récente, un attentat terroriste de grande ampleur, de type « incendie du Reichstag », pourrait servir de prétexte à une attaque militaire. « N’ayons pas d’illusions. Une attaque terroriste, en particulier pendant la Coupe du monde en Allemagne, n’est pas exclue. » En 1938, le Premier ministre anglais Neville Chamberlain évoquait « la paix à notre époque » et un an plus tard, la Deuxième Guerre mondiale éclatait.

http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2266 http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2266



Mardi 13 Juin 2006


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires