Politique Nationale/Internationale

LA MAISON BLANCHE MET AU POINT SES PLANS D’ATTAQUE CONTRE L’IRAN



Mercredi 27 Septembre 2006

  LA MAISON BLANCHE MET AU POINT SES PLANS D’ATTAQUE CONTRE L’IRAN


Voilà l’avertissement lancé ces derniers jours par des adversaires de la politique de guerre permanente, au sein des forces armées et du renseignement. Certaines déclarations et mesures militaires indiquent qu’une attaque se prépare à brève échéance, comme nous l’ont confirmé des experts militaires de haut niveau à Washington. Lyndon LaRouche estime qu’à défaut d’en être empêchée par une action politique décisive, l’administration Bush s’en prendra à l’Iran « sans crier gare », sans en parler au Congrès ni aux alliés des Etats-Unis. Le scénario le plus probable est qu’elle donne l’ordre de frapper l’Iran à partir de la base aérienne d’Offutt dans le Nebraska.

Parmi ces avertissements :

* Dans un rapport de vingt-cinq pages intitulé La fin de l’"été de la diplomatie", le colonel de l’armée de l’Air Sam Gardiner (cr) affirme que certains dans le gouvernement Bush font fi des réserves des chefs militaires et préparent quand même des frappes aériennes contre l’Iran, visant non seulement son programme nucléaire mais aussi son gouvernement, afin de « décapiter » le régime.

* Dans son numéro du 21 septembre, The Nation affirme que Bush et le Pentagone ont donné l’ordre de déployer des navires « en formation de combat » dans le golfe Persique, au large des côtes occidentales de l’Iran. Cette flotte comprend le porte-avions Eisenhower et une escorte sous-marine. The Nation cite le colonel Gardiner et d’autres officiers de haut rang, dont Ray McGovern, analyste de la CIA pendant vingt-sept ans, qui considèrent cette manœuvre comme « très sérieuse ».

* Dans l’American Conservative, l’ancien responsable de la CIA Phil Giraldi cite nombre de sources militaires et politiques qui mettent en garde contre la fuite en avant de la Maison Blanche.

Ce n’est un hasard si la campagne renouvelée en faveur de la guerre coïncide avec la visite du président iranien Ahmadinejad aux Etats-Unis et aux Nations unies, où il a fait des ouvertures pour la paix. LaRouche s’en est félicité, ajoutant que ceux qui le critiquent pour cela sont des ennemis de la paix.

http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2405 http://www.solidariteetprogres.org/spip/sp_article.php3?id_article=2405



Mercredi 27 Septembre 2006


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 27/09/2006 02:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE PEUPLE AMERICAIN DOIT STOPPER BUCH AVANT QU IL NE SOIT TROP TARD. DESTROY THE WAR MACHINE BEFORE IS TO LATE

2.Posté par mahmoud le 27/09/2006 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L'amerique est dirigé par des malades mentaux. Son economie frole la catastrophe. Seul le
complexe militaro-industriel fonctionne . Donc, tout les trois a quatre ans , il faut aller faire la
guerre quelques parts. Pour les strateges US , tant que le gaz et le petrole Iranien ne sont
encore entre les mains de TEXACCO , il faut aller le prendre. En plus ces criminels ne
s'arreterons tant que la democratie a la " Colombienne" ou a " l'Irakienne" ne soit pas installer.

3.Posté par rome le 28/09/2006 07:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ne sont point fou.Pour une bonnne comprehension des evenements qui se deroulent sous nos yeux, il faut faut garder a l'esprit que le pouvoir US a été confisqué par un groupe de sionistes messianiques.

Ils se fixent comme mission de mettre israel a l'abris de tout rival present et futur.

Pour ce-faire ,ils utilisent leur bras armé,un gros balaise au cerveau retreci: les USA et son
cretin de president.

La tache leur est d'autant plus facile,que non seulement les sionistes ont fait main basse sur le gouvernement,mais sur la plus grande partie de la presse et des médias (cinema compris)au USA.

C'est un fait bien connu, mais la lacheté des hommes politiques et des journaliste, entretient l'omerta.

Les occidentaux etant dans les grande majorité soit complices,soit lachement passifs, voire soummis, acquiecent la politique sauvage des usa-israel.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires