Politique Nationale/Internationale

LA CHANCE DE VILLEPIN : LES DOM-TOM !



Gabriel Enkiri
Samedi 7 Novembre 2009

LA CHANCE DE VILLEPIN : LES DOM-TOM !
Le seul moyen de sortir du marécage "sarkozyste" où Pasqua tente d'entraîner ses adversaires, c'est d'en sortir par le haut ! Dominique de Villepin n'aura pas d'avenir s'il ne propose pas aux Français un projet ambitieux capable de susciter l'adhésion enthousiaste de la jeunesse. Nous sommes au seuil d'un Nouveau Monde qui ne correspond nullement à celui que la génération des années 50 (que j'appelle delorienne, Jacques Delors ayant été son gourou, tout comme André Maginot, le "génial" inventeur de la ligne qui porte son nom, fut celui des années 30) imaginait, si je puis dire, coincée entre l'URSS et les USA, les deux Super-Grands du moment s'entendant comme larrons en foire pour dépouiller l'Europe de ses colonies ! Un Nouveau Monde donc apparaît, dont on discerne mal les contours, sauf qu'il sera planétaire, et qu'il sera plein jusqu'à ras bord de peuples multiples, à coup sûr de "couleur", naguère colonisés par les Blancs, et probablement animés par le ressentiment, celui dont parle Marc Ferro dans un essai clairvoyant et perspicace ("Le ressentiment dans l'Histoire" - éditions Odile Jacob). Il est grand temps pour nous, Français et francophones, de faire le point pour prendre notre place parmi les autres dans ce monde-là qui ne sera pas forcément un "monde de paix". Je propose de fonder les Nouveaux États-Unis Francophones (les NEUF) qui auront pour mission de façonner la première citoyenneté mondiale (francophone) ! Laquelle évidemment fera entendre un discours pacifique, prônant un monde convivial faisant la guerre... à la misère et aux injustices les plus criantes. Cet avenir-là est possible, je le répète, grâce aux DOM-TOM, aux Québécois, aux Wallons(et aux Corses, oui aux Corses, n'en déplaise à Charles Pasqua !) qui sont tous, avec nous, embarqués sur le même bateau ! Par son célèbre discours anti-bushien prononcé à l'ONU, devant les représentants du monde rassemblé, Dominique de Villepin nous a ouvert les portes de l'avenir. A lui, maintenant, de ne pas nous laisser en rade !

http://wwwkerlegan.blogspot.com http://wwwkerlegan.blogspot.com



Samedi 7 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Nathaniel le 07/11/2009 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oué Villepin, ça rappelle les gens de la grande France, capable de jouer avec des citations de Colette entre gens cultivés, pas pour rien que Chirac l'a mis 1er ministre, j'admire l'homme de ce coté là.
Mais ton article me semble bien pathétique, car tu souhaites réitérer l'aventure Obama version Gaullienne?
Il est navrant de penser encore que le pouvoir pyramidal a encore sa place et que c'est la solution de sortir du pétrin. NON! La solution est d'avoir nous même une nouvelle conscience, oui, le Peuple! C'est de par le bas que nous pouvons changer les choses d'une manière pacifique, pas encore d'un messie politique avide de pouvoir!
Il est temps, non pas que cela change de président, mais d'évoluer dans la conscience collective pour changer le style "nouveau" de président versus Sarko/capitalisme bling bling l'idiot, ou le style "ancien" de président versus Villepin/Paternalisme/capitalisme.
AUSSI, Il est navrant encore de parler de nationS, de peupleS, ou de religionS!
Comme si l'humain devait se mettre dans un compartiment!
Il y a un peuple, c'est l'humanité! Pourquoi entendons nous qu'intel est noir ou arabe dans notre pays, ou blanc ou gringo dans un autre?
Il y a une nation, c'est le monde! A quoi servent des frontières?
Il y a une religion, c'est l'amour et l'expansion de conscience! Comme l'univers et chacun a sa manière de la vivre
En séparant le peuple en plusieurs morceaux (corps de métier ou pays), on crée le RACISME (allez chercher d'où vient le mot racisme, au départ c'était interne à l'Italie et il n'y avait pas d'immigration)
En séparant la nation en plusieurs morceaux, on crée la GUERRE par le nationalisme et le populisme.
En se séparant réellement du divin et de la source, on invente des cultes et du FANATISME, quelle que soit la religion.
Alors nous commençons quand à penser différemment????

2.Posté par Gabriel Enkiri le 07/11/2009 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@nathaniel
Le "monde" dont tu parles n'existe pas... Mais ce tu préconises, c'est pire que de l'élitisme ! Je ne me vois pas dire au SDF qui est en bas de chez moi, aux gens qui font la queue tous les jours aux "restos du coeur", aux petits vieux qui viennent au marché ramasser les restes, aux jeunes qui cherchent désespérément un emploi :" Alors, quand est-ce qu'on commence à penser différemment ?"

3.Posté par Brigitte le 07/11/2009 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De Villepin sera-t-il vraiment en mesure de mettre toute cette clique qui nous gouverne actuellement hors compétition ? Il vaut que la révolution vienne d'en bas. Si De Villepin est en mesure de s'appuyer sur le peuple et de ne pas avoir à le trahir sous la pression de divers lobbies, peut-être avons nous une chance de sortir du marasme où nous sommes plongés.

4.Posté par joszik le 08/11/2009 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Brigitte tu rêves................

5.Posté par Nathaniel le 08/11/2009 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@riel Enkiri
Je suis d'accord avec toi que le monde dont je parle n'existe pas, mais est ce parcequ'il n'existe pas que nous devons rester dans ce qui existe et tourner en rond dans la mare à canards comme depuis tant d'années?
je ne vois pas l'élistisme dans mes phrases, car j'exprime une pensée selon laquelle le changement doit se faire par le bas et sans créer de nouvelles élites comme cela s'est passé à la Révolution Française. Il faut un peuple créateur et conscient, fort de ne pas être embarqué par chaque manipulation, et non avide de pouvoir (ou d'intérêt personnel)!
Car vous pouvez prendre Villepin, Sarko ou tous les clampins de la Terre, si vous ne changez pas le système et si vous ne coupez pas les pouvoirs occultes qui tirent les ficelles, rien ne changera....

6.Posté par Exotique le 08/11/2009 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'article me paraît plein de réalisme car n'oubliez pas que quelle que soient les bonnes intentions , la notion de "blocs" reste d'actualité , voire de plus en plus poignante : les anglo-saxons , les russes , chinois , indiens , latinos , francophones ... quelles que soient les races , et le plus faible sera mangé sans ménagement. Ouvrez bien les yeux : ce qui vient de se passer à Madagascar (francophone) est le fruit d'une stratégie de renforcement du monde francophone dont la france est le chef de file. Informez-vous sur ce dernier cas ( car les médias passent sous silence le processus , c'est à vous de fouiller sur la toile.)

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires