ALTER INFO

L’uranium « tue les troupes italiennes »


Dans la même rubrique:
< >

Les soldats italiens meurent encore suite à l'exposition à l'uranium appauvri dans les guerres de Bosnie et du Kosovo, disent leurs parents.



Les troupes qui ont servi durant les guerres des années 90 croient avoir contracté le cancer et d'autres maladies sérieuses depuis leur exposition prolongée aux munitions.


Christian Fraser
Jeudi 11 Janvier 2007

L’uranium « tue les troupes italiennes »

L'uranium « tue les troupes italiennes »



Par Christian Fraser



Les USA déclarent qu'ils ont tiré environ 40.000 balles en uranium appauvris pendant les conflits en Bosnien et au Kosovo.


Un groupe de pression dit que 50 vétérans sont morts et 200 autres sont sérieusement malades.


L'uranium appauvri est utilisé au bout des balles et des obus. En raison de sa densité il peut percer la cuirasse du blindage des tanks.


Mais quand il éclate il laisse souvent des traces de poussières chimiquement toxiques et radioactives.


Les Italiens qui ont servi en Bosnie et au Kosovo ont été impliqués dans la remise en ordre des champs de bataille et ils ont été au proche contact des munitions éclatées.



Enfants avec infirmités


L'association représentant les soldats, connus sous le nom de Anavafaf, a déclaré que beaucoup de ceux qui sont morts ou malades ont contracté le cancer.


En 2002 le ministère de la défense italien a publié un rapport compilé par des scientifiques indépendants, qui ont trouvé un nombre plus élevé que la moyen de soldats qui souffraient du cancer.


Il indiquait qu'il y avait un nombre excessif de victimes de la maladie de Hodgkin parmi les soldats italiens du maintient de la paix aux Balkans.


Un certain nombre d'enfants engendrés par les soldats sont nés avec des infirmités.


Il existe des rapports semblables des associations de soldats en Belgique, en Espagne, au Portugal et aux Pays Bas.


Les USA et la Grande-Bretagne reconnaissent que la poussière de l'uranium appauvri peut être dangereux si elle est inhalée mais ils soutiennent que le danger est de courte durée et localisé.



Original : http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/6247401.stm


Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Jeudi 11 Janvier 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires