Sciences et croyances

L’ovale auroral de Saturne


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 28 Août 2014 - 11:32 Puzzles et paradigmes

Mardi 26 Août 2014 - 02:29 Les champs magnétiques des galaxies



Stephen Smith
Lundi 2 Avril 2012

L’ovale auroral de Saturne

Aurores jumelles aux pôles de Saturne.
Crédit : NASA, ESA, et Jonathan Nichols.


Thunderbolts, Stephen Smith, 30 mars, 2012


      Des astrophysiciens commencent à reconnaître le rôle que joue l'électricité dans l'espace.


      La mission Cassini-Huygens (appelée désormais Cassini-Equinox) fut lancée le 15 octobre 1997 depuis Cap Canaveral. Sa mission consiste principalement à explorer le système saturnien, notamment l'atmosphère de Saturne, ses anneaux, sa magnétosphère et un certain nombre de ses lunes.


      L’observation de la lune Encelade a révélé des panaches ionisés, « excités » par l'électromagnétisme. Puisque Encelade tourne en orbite à l’intérieur de la « bulle magnétique » de Saturne, c’est-à-dire, dans sa magnétosphère (plasmasphère), cette minuscule lune se comporte comme un générateur électrique. Se déplaçant dans le champ magnétique de Saturne, son enveloppe de plasma conducteur induit des courants électriques.


      Une « empreinte » ultraviolette d'Encelade a été détectée par Cassini dans l’ovale auroral de Saturne, lors de son survol du 11 août 2008. Des ions se propageant depuis l'hémisphère Nord de Saturne, en rapport avec des émissions variables dans le temps partant d’« ouvertures » au Pôle Sud d'Encelade.


      La plasmasphère de Saturne est un environnement électrique qui engendre toutes sortes de décharges plasmatiques, depuis le mode sombre jusqu’à de gigantesques coups de foudre qui lancent des éclairs à travers le plan des anneaux. Au moment où Cassini s’est approchée suffisamment de la planète géante, les spécialistes de la mission ont été sidérés de découvrir des éclairs d'une puissance immense, jusqu'à un million de fois plus forts que tout ce qui est imaginable sur Terre.


      Les planètes et les lunes ne sont pas inertes électriquement car, comme des électrodes dans un tube à vide d’autrefois, elles sont intégrées dans le circuit du Soleil. À l'intérieur du Système solaire et dans la plasmasphère entourant les planètes, les « câbles électriques » se présentent sous la forme de filaments de « courants de Birkeland ». Des scientifiques de la NASA ont noté que le champ magnétique de Saturne se courbe autour d'Encelade, « à cause des courants électriques créés par l'interaction des particules atmosphériques sur la magnétosphère de Saturne. » L’aplatissement de la plasmasphère de Saturne du côté ensoleillé est dû précisément au lien électrique entre la géante gazeuse et le Soleil, car elle est sous la pression du vent solaire.


      Dernièrement, un communiqué de presse de la mission Cassini a annoncé que l'aurore polaire de Saturne concordait avec l'activité électrique : « ...nous pouvons voir les mouvements simultanés des réseaux de courants électriques reliant la magnétosphère à l'atmosphère, produire l'aurore. »


      Il convient de répéter que ces remarques concernant un monde lointain ont été prédites il y a déjà bien longtemps :

      « Les connaissances acquises depuis 1896 dans le domaine de la radioactivité ont favorisé l’opinion que j’ai exprimée cette année, à savoir, que les perturbations magnétiques sur Terre, et les aurores boréales, sont dues à des émissions corpusculaires du Soleil. » Kristian Birkeland, « The Norwegian Aurora Polaris Expedition 1902-1903, 1er volume, 1ère partie ».


      Les expériences avec la terrella de Birkeland ont également créé des versions miniatures de ce que voit Cassini sur Saturne.



Original : www.thunderbolts.info/wp/2012/03/29/saturns-auroral-oval/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard



Dernier article apparenté


Un prix Nobel pour le côté sombre : Wal Thornhill expose la dinguerie de la notion d’accélération de l’expansion de l’Univers, récompensée par un Nobel, s’il vous plaît.




Lundi 2 Avril 2012


Commentaires

1.Posté par Julien le 05/04/2012 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le soleil qui est contenu à l’intérieur de la terre qui produit les aurores boréales, toutes les planètes du système solaire sont habités, mais a l’intérieur, et l'entrée se fait par les pôles.

juste au passage, "soleil" vient de "seul œil".

Poser vous la question de savoir pourquoi les sismologues n'arrivent pas vraiment a faire rentrer le phénomène appelé "ombre sismique" dans leur modèle, car ils partent du principe que la terre est pleine, et d'ailleurs je vois pas ou ils ont été pêcher çà etant donné que absolument rien ne permet de l'affirmer.

En effet, le fond des océans ainsi que les mines n’atteignent que quelques dizaines de kilometres, autant dire qu'on à a peine égratigné la surface de la terre.

Imaginez seulement ceci, si vous creusez à 3000 Km de profondeur et que vous faisiez un creux sphérique a l'interieur de la terre, vous auriez assez de place pour rentrer la planete Mars toute entière à l'interieur.

Connaissez vous la fleur de Lys, le symbole de la royauté, savez vous seulement ce qu'il signifie ?

Voyez cet ancien ouvrage qui parle tant de fleur de Lys alors qu'il s'agit d'un livre d'astrophysique, il semblerait que le fleur de lys ait quelque chose a voir avec cette histoire de soleil à l'interieur de notre très cher terre creuse : http://books.google.fr/books?id=wW4qnK39Kg8C&pg=PA430&lpg=PA430&dq=cercle+fleur+de+lys+soleil&source=bl&ots=kohoQ2MgU0&sig=suYjGi8K2kof0kraDB6qJmrUd-c&hl=en&sa=X&ei=dLJ8T6-VBMjQ0QWr4v3SDQ&redir_esc=y#v=onepage&q=cercle%20fleur%20de%20lys%20soleil&f=false

Par exemple ardisson , il a l'air au courant lui : http://static1.purepeople.com/articles/2/91/18/2/@/742453-thierry-ardisson-dans-salut-les-637x0-2.jpg
Le soleil dans un cercle, avec deux fleurs de lys à chaque poles.

Haaa ces fameux poles, si bien gardé par la nasa et la cia. Vous allez me dire "bah y' a des gens qui vont au poles, des explorateurs !" , ha ouai ? vous voulez dire comme Jean louis etienne (sponsorisé par Total, IBM, etc... il ne s'en cache pas) et qui prèche le rechauffement au CO2 dont l'origine anthropique ne fait selon lui aucun doute, et qui fini par proner le nucléaire dans toute ses interventions, il suffit de voir youtube, il arrete pas de se repeter.

ou alors ....

... je dois etre fou.

2.Posté par robin le 05/04/2012 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Julien ,

Si la terre est creuse, la loi de la gravité est donc fausse sinon on devrait s'envoler en l'air, à moins que les parois de la terre ait la densité de l'or, ce qui serait bizarre ?

3.Posté par ffilou6 le 08/04/2012 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Robin :
Il faut? faudrait? revoir tout ce qu'ils (ils=?) nous ont appris en sciences, vu que la science dominante / le courant dominant de la science ne nous dévoile et n'enseigne pas tout :-( .

4.Posté par Julien le 09/04/2012 05:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@robin

Je suis d'accord avec toi, d'ailleurs c 'est le sujet de la présentation de Jacques Fortier : http://www.dailymotion.com/video/xbndfb_705-terre-creuse-par-jacques-fortie_webcam

Il note une baisse de la gravité lors de relevé dans une mine à plusieurs kilométres sous terre.

5.Posté par Julien le 13/04/2012 01:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Robin , mais aussi pour tous le monde.

Des fois des videos valent mieux qu'un long discours

Regardez un peu comment les aurores boréales emerges principalement des trous qui sont au poles, source : NASA :

nasa.gov/mov/71416main_IMAGE_F­­UV_320x240_48fps.mov
nasa.gov/mov/133778main_FUV_64­­0x480.mov
nasa.gov/mov/105423main_FUV_20­­05-01_v01.mov

Le trou est clairement présent, sans l'ombre d'un nano-doute ! L'aurore boréale converge vers ce trou sans l'ombre d'un doute egalement, après je sais pas si ca sort ou rentre mais ca converge parfaitement.

Bien à vous.

6.Posté par djo2flam le 17/05/2012 04:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a une singularité au centre de la terre

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves
29/08/2014

Gaza, une si fragile trêve à vivre

Salim Metref

VIDEO
Ghisham Doyle | 22/08/2014 | 2464 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
1 sur 173


Commentaires