Politique Nationale/Internationale

L'os au travers de la gorge des Américains


Avant même que le vote ne commence, les politiciens israéliens et les grands manitous se demandaient : un gouvernement Obama sera-t-il bon pour Israël ?
"Bon pour Israël", qu'il faut décoder par "Les USA vont-ils nous laisser garder nos colonies et continuer à nous fournir leur aide afin que les négociations avec les Palestiniens restent stériles ?".


Dimanche 16 Novembre 2008

L'os au travers de la gorge des Américains
Par Jeff Halper

Pour les Américains, la question devrait être celle-ci : le gouvernement Obama va-t-il réaliser que s'il ne traite pas de la question des besoins des Palestiniens, il ne sera pas en mesure de se désengager des imbroglios du Moyen-Orient au sens large, ni de rejoindre la communauté des nations ni de sauver son économie ?

Le conflit israélo-palestinien devrait être au coeur des préoccupations des Américains, et au plus haut des questions à l'ordre du jour du nouveau gouvernement. Il se peut que ce ne soit pas le plus sanglant des conflits à l'échelle mondiale, il est même mineur comparé à l'Iraq, mais il symbolise pour les Musulmans et les peuples du monde l'hostilité des Américains et leur belligérance.

Le conflit israélo-palestinien n'est pas un simple conflit entre deux tribus qui se chamaillent. Il est à l'épicentre de l'instabilité globale.

Allez où vous voulez dans le monde, et vous rencontrerez le même phénomène : l'impression que la souffrance des Palestiniens symbolise tout ce qui est mauvais dans un monde dominé par les Américains.

Lorsque Obama prendra ses fonctions, il sera face à une situation globale très différente de ce qu'elle était huit ans plus tôt, c'est-à-dire face à une situation dans laquelle les USA affaiblis et isolés doivent trouver leur place. Il découvrira que la principale source d'isolement des USA vient de l'idée selon laquelle l'occupation des Territoires palestiniens est, en réalité, une occupation américano-israélienne.

Si le redressement de l'économie américaine dépend de la restauration de bonnes relations avec le reste du monde, il apprendra que, sans résolution du conflit israélo-palestinien, il ne pourra créer les conditions utiles pour que les USA soient à nouveau acceptés au sein de communauté globale au sens large.

Pour être plus précis, le conflit israélo-palestinien affecte directement les Américains au moins à cinq niveaux :

• Il isole les USA des principaux marchés globaux, les contraignant à déployer des mesures agressives pour sécuriser des marchés plutôt que de s'y adapter de façon pacifique

• En conséquence, il réoriente l'économie américaine vers une production non productive (en fabriquant des tanks et non des routes), ce qui augmente le déficit qui ne fait à son tour qu'augmenter la dépendance aux financements étrangers, tout en canalisant les ressources vers le militaire plutôt que vers l'éducation, la santé, et l'investissement

• L'aide militaire à Israël coûte aux contribuables américains plus de 3 milliards de $/an, et ce au moment même d'une récession de plus en plus forte et de l'écroulement de l'infrastructure nationale

• Il conduit au fait que les Américains s'impliquent dans les affaires du monde principalement sur le plan militaire, engendrant par là de l'hostilité et de la résistance qui donnent à leur tout lieu aux menaces dont les Américains ont si peur, et

• Cela finit par menacer les libertés civiles aux USA par le renforcement de législations comme celle du "Patriot Act", et par l'introduction aux sein des forces de police américaines de tactiques et d'armements israéliens développés et mis en oeuvre "contre les insurgés" en Cisjordanie et à Gaza.


Pour de nombreux peuples à travers le monde, les Palestiniens symbolisent ce dont souffre la majorité d'entre eux. Ils forment des minuscules grains de sable résistant à ce que la plupart des Américains et des peuples privilégiés de l'Occident ne voient pas. Ils forment un peuple à qui l'on nie le droit le plus fondamental : celui d'avoir un État à eux, même sur 22 % de la Palestine historique qu'Israël occupe depuis 1967.

Pour la majorité de l'humanité qui vit dans des conditions économiques et politiques inimaginables en Occident, la souffrance causée par l'occupation israélienne -- un appauvrissement et un déni total de liberté qui ne peuvent persister que grâce à l'appui total des USA -- est symbolique de leur propre souffrance permanente. L'oppression mise en oeuvre par les Israéliens sur les Palestiniens, avec l'appui effectif des USA, démontre clairement l'existence d'un système global de domination de l'Occident qui empêche les autres de réaliser leurs propres rêves d'un bien-être politique et économique.


Comme un os au travers de la gorge, la question de l'occupation israélienne ne peut être ni ignorée ni négligée. Si elle n'est pas traitée, les USA -- même avec Obama -- resteront embourbés dans des conflits avec les peuples musulmans, continueront à être détestés par des peuples à la recherche d'une vraie liberté, et ne trouveront ni la sécurité ni même la prospérité qu'ils veulent tant. Nous vivons dans une réalité globale, et non pas dans une "Pax Americana". La logique du gouvernement Bush est arrivée en bout de course.

Les USA ne peuvent plus jeter leur poids partout dans une "guerre contre le terrorisme". Son implication ne peut plus être que seulement militaire. La nouvelle logique qui devra accompagner Obama dans ses nouvelles fonctions peut se résumer en un seul mot : adaptation. Et les USA n'arriveront au camp de base qu'à la condition d'avoir réussi à s'adapter au monde musulman, ce qui veut dire mettre fin à l'occupation israélienne.

Ce qui arrive aux Palestiniens prend une signification globale. Enlever l'os au travers de sa gorge -- c'est-à-dire mettre fin à l'occupation israélienne et permettre aux Palestiniens d'avoir un État et un avenir qui leur soit propre -- devrait constituer l'une des priorités majeures du futur gouvernement américain. De fait, les tentatives américaines pour restaurer leur statut au niveau mondial dépend de cela.

Dans la situation globale dans laquelle nous vivons, il se révèle que le sort des Américains et des Palestiniens est étroitement imbriqué.

Source : http://www.counterpunch.org/
Traduction : Claire Paque

http://ism-france.org/news/article.php?id=10374&type=analyse&lesujet=Sionisme http://ism-france.org/news/article.php?id=10374&type=analyse&lesujet=Sionisme



Dimanche 16 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par Roland le 16/11/2008 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

très interessant en effet, c'est une très bonne analyse.

2.Posté par mega le 16/11/2008 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si on continue dans cette voie la,tot ou tard ça débouchera sur une 3 éme guerre mondiale,car à force de tirer sur la corde elle fini par céder.

3.Posté par Intellecterroriste69 le 17/11/2008 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui où comment redistribuer les cartes aux grandes puissances le tout sur le sang du peuple!

Comme ça on n'arrange rien, on continue gentiment dans la même voie...

4.Posté par ciborg le 17/11/2008 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu te trompe de beaucoup , les arabes sont les premiers responsables du desastre des palestiniens . le simple fait que l'egypte et la jordanie ont signaient des accords de paix avec israel sans qu' au prealable les territoires colonisés ne soient rendus aux palestiniens signifie qu' il faut attendre encore longtemps ou bien passer a un autre stade de la guerre pour voir ou meme entrevoir a peine la solution a ce conflit. A jouter a cette situation la position de l'arabie seoudite flou et ambigue rendant encore plus complexe le probleme du fait de la grande amitié de bush avec les rois et les princes du petrole , ce qui ne sert pas la cause palestinienne. En plus le vrai probleme est
que si par hazard il se trouvera un president americain qui exigera d'israel de
se retirer des territoires occupeés et de signer des accords de paix avec les palestiniens, et bien ce president sera assasiné. Voila toute l'histoire du conflit,
la seule solution est entre les mains des arabes et tant qu'ils ne bougerons pas d'une facon radicale , americains et israeliens dormirons encore longtemp sur leurs deux oreiles. Malheureusement ......



5.Posté par sémite le 17/11/2008 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Le conflit israélo-palestinien n'est pas un simple conflit entre deux tribus qui se chamaillent. Il est à l'épicentre de l'instabilité globale.


vous êtees sérieux lorsque vous écrivez ceci, c'est l'apartheid , une armée soutenue par l'occident contre des civils.

C'est un missile tomahwak de LOCKHEAD MARTIN contre des fusées fabriquées au poste à souder.


Pour ce qui est des américains et israheiliens, ils ont mis leur caniches à la tête des pays arabes, mais pas pour lontpemps.

la bonne nouvelle, aucun royaume terrestre n'est éternel

6.Posté par akira le vrais le 17/11/2008 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'unipolair voila le malheur de la palestine, a l'effondrement de l'u.r.s.s. les arabes qui combataient l'inperialisme s'avait que c'était la fin pour eux, les pays arabes en général a l'éxeption de l'iran ne sont que des vasaux ils recoivent l'ordre direct d'israel de ne rien faire, et c'est aussi pour ça qu'ils n'y auras jamais de démocratie dans ces pays, sauf si il y a une guerre civil généralisé du magréb a l'arabisaoudit en passant par la jordani, là on peut pensé a un l'an demain pour les palestiniens, mais une guerre civile sinifi l'intérventions le l'occident afin de m'intenir les dictateurs en place qui sont tous pro-occidentaux donc le monde arabe doit se débarasser de ses dictateurs pour venir en aide a la paléstine...

7.Posté par Intellecterroriste69 le 18/11/2008 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Akira le vrais

Mes connaissances en la matière sont limitées, mais je crois qu'il y a non sens ici! Les peuples arabes, berbères, kabyles, et tous ce que tu pourras trouver, font tous partie de communautés bien distinctes, quand il ne s'agit pas de familles ou tribus! Dire qu'il faut que le "monde arabe" se lève du Maghreb à l'Arabie ne rime à rien! L'Arabie Saoudite est dirigée par des pseudos dictateurs faiseurs de bien à en croire la TV, qui n'ont pour idée que de s'accaparer la richesse pétrolière, et comme jusqu'à maintenant les plus gros clients étaient américains, je te laisse deviner la suite!

En Egypte, on a réussi à placer un pseudo roi, qui lui, je suis d'accord, est un vassal, dans le sens où moins il a d'emmerdes, mieux il se porte! Il suffit de voir dans quelles conditions vit son peuple... La Jordanie, elle, n'a pas voulu accepter des milliers de réfugiés, ce qui à mon avis aurait posé un problème humanitaire, on a donc créé une zone tampon qu'est la Cisjordanie!

Avec trois exemples on a montré que les musulmans ne sont pas toujours frères quand il y a argent ou pouvoir en jeu, mais ça serait sans compter les chrétiens orthodoxes, catholiques, etc, idem avec les juifs, qui eux aussi vivent dans ces pays...
Pour exemple l'Algérie, quand on a "donné" l'indépendance, si on a choisi le FLN et pas des démocrates ou vrais hommes d'état, c'est bien parce qu'eux se foutaient royalement du sort du pays! On pouvait donc continuer gentiment nos essais nucléaires dans le désert, et tout le monde fermait les yeux!

Bref tout ça pour dire que l'Histoire t'aura montré, je l'espère, qu'une guerre n'a jamais rien arrangé, mais juste apporté un peu de changement (qui n'est profitable qu'aux dictateurs, banques, et vendeurs d'armes)! La seule chose qui puisse sauver le peuple palestinien, c'est une prise de conscience globale de nos populations, afin de demander des comptes à nos états!!! Quand il faut vomir sur Cuba là on a du courage, mais quand il s'agit de la Birmanie ou de la Palestine, silence radio! Alors si vous ne supportez plus le parti pris du soi disant pays des supers droits de l'Homme qui ne reposent sur rien et sur lesquels on s'essuie régulièrement les pieds, à vos mégaphones!!!!!!!! Allez demander des comptes à Kouchner (Zut, y fait partie des Bilderberg, on est mal partis)...

Amicalement

Amicalement

8.Posté par Intellecterroriste69 le 18/11/2008 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mieux vaut deux fois qu'une! (Désolé pour la répétition)

9.Posté par ciborg le 18/11/2008 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les pays arabes n' ont pas combatus l'imperialisme. a part deux pays qui se trouvaient
dans le mouvement des non alignés les autres au contraire etaient du coté des gringos est c'est eux qui ont donner le coup de grace a l'effondrement de l' URSS.

10.Posté par BoudjemaaA le 18/02/2009 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Palestine n'est pas occupée par les israéliens mais par les Anglo-Américains dans sa partie Ouest et les Arabes-Koraïchites dans sa partie Est.
Le Gouvernement des USA et les Gouvernements Royalistes des Royaumes de la Péninsule Arabique se sont convertis au Veau d'Orisme et ils se sont partagés la Palestine, La partie Ouest pour les Occidentaux, et la partie Est pour les Moyens-Orientaux, la Mecque et Médine pour les sionistes.
Pourquoi cachons-nous cette grande et vraie vérité ? Pour ne pas faire du bien ou pour éviter de faire du mal ?
Je ne souhaite que du bien à tout humain et je ne laisserai jamais les autres commettre des crîmes en mon nom. J'ai une âme qui est encore vivante et je ne souhaite pas la perdre, alors je dis la vérité.
Dans la bouche mensongère, le miel a un goût de paille ; dans une bouche véridique, la paille a un goût de miel.
Je viens d'inciser l'abcès. Pouvu qu'il n'y ait pas de scepticémie et que les antibiotiques soient assez efficaces !
Rabbi Yastar !
Messieurs, tout ce que vous êtes entrain de manger n'est que de la paille !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires