ALTER INFO

« L'orgueil démesuré des confréries anglo-US »


Dans la même rubrique:
< >


Henry Makow
Samedi 4 Août 2007

« L'orgueil démesuré des confréries anglo-US »


Par Henry Makow, Ph.D., le 3 août 2007


​​​​Nous étudions l'histoire parce que les forces secrètes ayant dominé le passé sont toujours aux commandes. Le passé illumine le présent et le futur.


​​​​Dans son livre de 2005, Conjuring Hitler : How Britain and America Made the Third Reich (L'illusionnisme d'Hitler : Comment la Grande-Bretagne et l'Amérique ont fait le Troisième Reich), l'historien économique Guido Preparata démontre que les deux Guerres Mondiales étaient essentiellement des pièges conçus par les principaux banquiers basés à Londres pour détruire entièrement l'Allemagne.


​​​​En 1914, « la toile a été tissée et l'Allemagne s'y est empêtrée comme une grosse mouche bourdonnante. » (24)


​​​​Plus tard, la Banque d'Angleterre a créé les conditions du nazisme et « s'est vouée à soutenir financièrement les nazis et plus tard à les armer jusqu'aux dents dans la perspective de les manipuler. » (xvi)


​​​​« Le coût de ce jeu de suprématie anglo-US fut à peu près 70 millions de livres (pour les deux guerres mondiales) ; et un holocauste de nature indicible. Les deux conflits furent voulus et déclenchés par la Grande-Bretagne.... il y a quelque chose de bien pire que le nazisme, et c'est l'orgueil démesuré des confréries anglo-US, dont l'habitude est d'inciter à la guerre certains autochtones barbares, et de piloter la chienlit pour servir leurs objectifs impériaux. » (xix)


​​​​Par « confréries, » Preparata doit penser à des loges. Le « Nouvel Ordre Mondial » maçonnique est l'impérialisme britannique refondu. Une petite élite de la finance dégénérée, établie à la City de Londres, a toujours projeté de coloniser le monde. Comme nous l'avons vu, ces banquiers Illuminati projettent d'inciter une troisième guerre mondiale entre le Sionisme politique (Israël et les USA) et l'Islam (Iran).


​​​​L'Allemagne n'a jamais représenté une menace, ni l'Iran. Le but de ces guerres est de détruire l'État nation, d'abattre le meilleur de l'humanité, de démoraliser, de déshumaniser, et d'en tirer profit. Le but ultime est le gouvernement mondial dictatorial des principaux banquiers.


​​​​


Aperçus


​​​​Preparata, qui a un doctorat en Histoire de l'Économie de l'USC [Université de Caroline-du-Sud ou du Sud de la Californie ? NDT] et enseigne à l'Université de Washington, n'est pas au courant de l'ordre du jour maçonnique. Mais il est assez honnête et futé pour découvrir nombre de ses manœuvres.


​​​​Par exemple il dit que pratiquement tout le terrorisme est parrainé par l'État. « En général l'art du terrorisme exige la promotion (par l'état) d'un groupement fictif clandestin : disons '' une armée de libération ethnique '' ou une milice radicale... et l'implique contre l'État lui-même ou contre l'ennemi visé... Dans le premier cas, le gouvernement... une diversité d'objectifs arrangés au préalable tous conformes au but de contrôle et de surveillance social, sont vite mis en application... l'insaisissable Ben Laden et ses lieutenants sont du début à la fin une invention de la CIA. » (21)


​​​​Le but est toujours la guerre dans son propre intérêt. Dans la dernière partie du dix-neuvième siècle, les banquiers ont développé l'Allemagne en rivale de l'Angleterre, afin d'obtenir une guerre. Quand l'Allemagne n'a pas été détruite en 1914-1918, ils ont développé la République de Weimar. Weimar dépendait entièrement des transfusions financières anglo-US. Le krach de Wall Street en 1929 a été conçu en partie pour interrompre ce flux d'argent et pour élire Hitler.


​​​​Les banquiers usaient aussi de « menace » contre leurs marionnettes communistes pour s'assurer qu'Hitler soit élu comme « un rempart contre le Communisme. »


​​​​Pendant ce temps-là, « L'attitude des communistes envers les adversaires modérés d'Hitler demeurait immuablement hostile et destructrice.... cela a aidé les nazis. » (190)


​​​​Preparata est remarquablement limpide sur les mécanismes de la Deuxième Guerre Mondiale. IG Farben, la compagnie qui fournissait à l'Allemagne nazie la grande majorité de sa machine de guerre, faisait partie de la Standard Oil. En 1929, en échange des droits d'exploitation mondiaux (hors de l'Allemagne) du procédé de fabrication du pétrole synthétique, la Standard Oil a transféré 35 milliards de dollars en approvisionnement à l'IG Farben. Les deux compagnies étaient aussi liées par des accords de brevet et de cartel.


​​​​Voici la liste de la proportion de matériaux de guerre nazis fournis par IG Farben et la Standard Oil : 100% du caoutchouc synthétique ; 100% des colorants ; 95% des gaz toxiques ; 84% des explosifs ; 70% de la poudre à canon ; 46% de l'essence d'aviation, sans mentionner le Zyklon B.


​​​​Preparata jette aussi la lumière sur plusieurs aspects plus sombres de l'histoire de l'entre deux guerres : la trahison des Russes blancs par leurs alliés ; l'Accord Rapalo en 1922, par lequel les futurs pugilistes, Russie et Allemagne, s'entraînaient ensemble ; la carrière de personnages du genre ténébreux comme Alexandre Helphand (Parvus), Montagu Norman, Hjalmar Scacht, et le général Kurt Von Schleicher, qui a tenté vainement en dernier d'arrêter Hitler. Malheureusement, Preparata néglige le personnage le plus important et le plus mystérieuse d'entre eux, Max Warburg.


​​​​Preparata pense que les Anglo-US étaient motivés par la crainte que l'Allemagne et la Russie s'unissent contre eux. Ça n'a jamais été un réel souci. Mais même s'il trouve de mauvais mobiles, il trouve de nombreux détails justes.


​​​​


Conclusion


​​​​Depuis quelques temps je dis que les nazis ont été créés par les Illuminati pour séduire et détruire l'Allemagne. Voir « Les Illuminati ont utilisé l'apaisement pour duper Hitler » et « Les banquiers Illuminati ont engagé Hitler pour entamer la Deuxième Guerre Mondiale » [traduction en français].


​​​​


​​​​Une clique relativement petite dotée du pouvoir de créer l'argent maintient l'humanité en otage. Malheureusement son programme est de détruire et d'asservir humanité en se servant de la guerre comme de son principal instrument.


​​​​Par conséquent, quand on en vient à la guerre, nous pouvons débrancher la rhétorique. Toutes les guerres sont contre l'humanité. Les étasuniens sont en Irak pour détruire les USA. Les États-Unis sont en train d'être défaits plus ou moins de la même façon que l'Allemagne, il y a cent ans, comme « une grosse mouche bourdonnante. »



Original : http://www.savethemales.ca/002104.html

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Lundi 6 Août 2007


Commentaires

1.Posté par Damien Ferlin le 04/08/2007 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est exactement ce que des mois de recherches m'emmènent à penser...

Merci de le mettre noir sur blanc...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires