FRANCE

L'islam et les zéros nuances d'Onfray


A la fameuse simplicité biblique l'islam oppose lui une complexité coranique. il est donc beaucoup plus facile, cher Michel, de s'improviser philosophe qu’Exégète du Coran. Surtout que le coming-out « chevenmentiste » ne trompe plus. Le vieux souverainiste est devenu le Jourdain des néo-identitaires dans lequel ils piquent une tête pour le baptême de leur conversion de la gauche à l’extrême droite. Philippot et Polony l'ont déjà fait.


Cide
Lundi 19 Janvier 2015

L'islam et les zéros nuances  d'Onfray
La Philosophie française est malade. Et ses boutons de fièvre portent désormais des noms. Ils s'appellent Alain Finkielkraut, Bernard Henri-Lévy et la dernière, très attendue, a pour nom Michel Onfray.
Il faut dire que l'on l'a vue venir, celle-là. Depuis en effet qu'il s'est fait tancer par une Communauté qui n'a pas du tout apprécié qu'il dit que l'un des leurs, Freud pour ne pas le nommer, aimait l'argent.
Alors Michel, pas très téméraire, s'est rangé et, en gage de bonne volonté, a entrepris une « aliyah » philosophique vers Sion.

Un tour de lamentation qui a commencé donc par s'excuser de ses offenses en prélude d’épousailles de tous les poncifs de ce sionisme des médiocres, pour ne pas dire antisémitisme des lâches, qu'est l'islamophobie française.
Cependant, cette lâche tentation a ceci de particulier : elle crétine tous ses adeptes spécialement ceux qui, à l'origine, n’étaient pas tout à fait immunisés culturellement, beaucoup moins moralement.
Et c'est uniquement pour cette raison, cher Michel, que je compte bien te fournir quelques outils de base, somme toute simples, qui peuvent t’être utiles en avenir.
Ainsi, il est par exemple très simple pour le républicain que tu es de comprendre que, bien que tu connais bien la devise de la France (Liberté, Égalité, Fraternité ), tu n'as jamais pour autant penché sur une lecture attentive et approfondie de la Constitution française. Ce qui, au delà de la complexité d'usage, ne t’empêchera pas tout de même d’être un très bon citoyen, modéré dans son patriotisme et tolérant envers les autres nations. Et ce, malgré une histoire française bien tumultueuse, une multitude de guerres de religions, de races, de nationalités et surtout en dépit du fameux «  sang impur » de notre catéchisme républicain.

Tu me vois venir, cher Michel, car après tout, et hormis ton déficit informatif sur la question, tu n'es pas stupide. Nous y voilà, donc, camarade. Vois-tu le Coran est pour le pratiquant musulman dans sa vie spirituelle ce qu'est la constitution française pour un citoyen français dans sa vie civile.

Autant dire que l'on en connaît que la devise et pour le Coran celle-ci se révèle d’après bon nombre d’exégètes musulmans dans le verste suivant « Adorez Dieu et ne lui associez quelque ce soit. [Soyez] bons envers votre père et votre mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le voisin proche, le voisin lointain, le compagnon, le voyageur [en détresse], et les serviteurs en votre possession, car Dieu n’aime pas les insolents vantards ». Sourate IV, Versets 36.
Admire-moi cela à sa juste valeur, cher Michel, tant dans sa simplicité, dans son exhaustivité que dans son sens de priorités. En fait, de l'islam si tu ne connais que cela, il te suffit. Ce sont, si tu veux, ses dix commandements. Maintenant, concrètement, qu'est-ce que c'est l'islam au quotidien  ?
En fait l'islam en pratique c'est, d'abord, un credo de foi qui témoigne de l’Unicité de Dieu et que Mohamed est Son messager puis cinq prières par jour, le jeune du ramadan, s'acquitter de l’aumône légal et, enfin, le pèlerinage à la Mecque pour celui qui peut. Alors, cher Michel, jusqu'ici, comme tu vois,il n y a pas de guerre, ni d'appel au meurtre, beaucoup moins de terrorisme. Remarque bien que, jusqu'ici, le Coran est presque absent du quotidien d'un musulman ordinaire. C'est qu'il n'est pas accessible à tous, d'une part, et surtout qu'il nécessite beaucoup d’érudition pour pouvoir s'en référer, d'autre part.
Et pour cause les Sciences coraniques sont les plus difficiles et les plus exigeantes de toutes les sciences islamiques. Car au-delà la maîtrise de la linguistique arabe, l’exégèse coranique varie d'une juridique à une autre mystique, sans parler de la différence entre les Savants, les Écoles juridiques voire des confessions, sunnite ou chiite, puis en fin de cet historique à maints égards décisif dans la compréhension exacte d'un verset que représente le contexte de révélation.
Autant dire qu'à la fameuse simplicité biblique l'islam oppose lui une complexité coranique.
Alors ce Coran venons-en, enfin, veux-tu.

Il faut savoir d'abord, cher camarade, qu'il se compose de 6234 versets ( ayah), 114 chapitres ( sourates) et 60 partis ( hizb). Il relate expressément l'histoire humaine connue de l’Époque sous tous ses aspects : historique, social, religieux et même politique.
Il s'adresse à l’Humanité dans son ensemble sans distinction de race, de sexe ou niveau social. Son sens varie de l'apparent au caché en passant évidemment par l’ambigu. Il est fiable de tous temps et de toutes époques. Son esprit général se résume par enseigner, sauver, prémunir et élever mais toujours dans le cadre de sa Loi positive «  pas de mal : ni subi, ni infligé » somme toute très comparable au principe de l'utilitas romain, à l'origine même de la loi de toutes les Républiques, y compris la notre. Bref, cher Michel, il est beaucoup plus facile de s'improviser philosophe qu’Exégète du Coran. Par exemple, pour les trois versets que tu as concocté pour la galerie, ils sont d'une sourate bien connue, seule d'Al  Anfal. Sourate souvent exhibée par l'escadrille islamophobe internationale. Cependant, cette Sourate, majoritairement medinoise, relate l'histoire de la bataille de Bedr, la plus grande bataille musulmane. Elle est en quelque sorte le Valmy musulman, tellement l'avenir de l'islam en dépendait. Elle décrit donc, plus qu'elle ordonne. D'ailleurs elle est révélée après le déroulement de la dite bataille.
Puis « philosophiquement », crois-tu que si l'islam ordonne de massacrer les chrétiens et les juifs, il en resterait et en grand nombre tout de même en terre d'islam. Mieux, que, d'une part, toutes les diversités chrétiennes y perdurent et, de l'autre, les juifs y réussirent le meilleur accueil de toute leur histoire.
Alors vois-tu, la navette extrémiste que tu comptes emprunter n'est plus secret pour personne. Le coming-out « chevenmentiste » ne trompe plus, non plus.
Le vieux souverainiste est devenu le Jourdain des néo-identitaires dans lequel ils piquent une tête pour le baptême de leur conversion de la gauche à l’extrême droite. Philippot et Polony l'ont déjà fait. Avec le destin brillant du premier, assis désormais à la droite de Marine Le Pen. Alors je te lis ton avenir. Il sera brillant dans cette France qui vient.
Cette France que, malheureusement, ni toi ni tes compères « philosophistes », dévoiement de la Philospohie, veulent sauver. Pis, vous vous entêtez à crétiniser de jour en jour et à façonner à votre image.
En somme, les Musulmans de France ont déjà tout enduré. Habitués qu'ils sont à toutes les ratonnades républicaines, il ne manque plus que tu ajoutes ta pierre à la ratonnade « philosophiste », inaugurée depuis longtemps par ton alter ego Finkielkraut. Le philosophisme, tout comme le djihadisme d'ailleurs, manque cruellement de la mesure et surtout de la nuance. D’où, certainement, vos zéros nuances, cher Onfray, quand il s'agit de l'islam.


Lundi 19 Janvier 2015


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 19/01/2015 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bon article écrit sur un ton humoristique. Si on voulait définir de façon précise et claire l'islamophobie ambiante hystérique et dont l'hystérie s'est amplifiée depuis l'attentat contre Charlie hebdo, (et là il n'est pas possible de ne pas se poser la question : à qui le crime profite ? Aux musulmans et à l'Islam, ou à ceux qui ont intérêt à ce que les communautés se déchirent ? Au vu de l'actualité, il faudrait faire preuve d'un aveuglement invraisemblable pour ne pas voir l'évidence de la réponse ! Difficile de ne pas y voir un acte prémédité.), la seule manière de l'exprimer serait celle-ci : Ce n'est pas le choc des civilisations cher à Samuel Huntington et à sa clique, mais bel et bien le "CHOC DES IGNORANCES" !!!

Ce qui caractérise tout spécialement ceux qui font de la surenchère islamophobe c'est précisément leur ignorance crasse et abyssale de l'Islam.

2.Posté par Med le 19/01/2015 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour ces rappels, quel honte de se revendiquer philosophe ! M. Onfray ferait mieux , de temps en temps , de se réecouter et d'entendre les absurdités qu'il débite.
Encore un qui veut prendre du galon par ce que plus vous tapez sur l'islam plus vous êtes invité sur les plateaux, là où on vous sert de la bonne soupe.

3.Posté par chris le 19/01/2015 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour information à l'auteur :
Le « sang impur » est celui des gueux, des pauvres, des sans droits en opposition au "sang bleu" des aristocrates.
C'est cette même opposition qu'on retrouve dans le coq français, animal de basse-cours assez ridicule est sans noblesse contre l'aigle du Saint Empire Germanique dominateur qui voulais envahir la France pour rétablir la monarchie française dans ses privilèges (ingérence déjà!!)
Donc pas de contre-sens merci!

A propos d'Onfray, un site hilarant à son sujet ;
"Michel Onfray, la Chantal Goya du concept"
https://fr-fr.facebook.com/pages/Michel-Onfray-la-Chantal-Goya-du-concept/319218481422044

4.Posté par Kitty le 19/01/2015 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour cette article ...appréciable en ces temps où la philosophie (ou le savoir "télévisuel" ou presse (étatique) ) est confiée aux plus ridicules, radicaux et caricaturaux (que les dessins ineptes qu'ils viennent défendre) "faux philosophes" et "vrai bouffon du roi" et bien sur pour parler en face d'islam on vous mettra en présence de personne tout juste capable de prononcer une phrase en français, qui ne vivent pas en France ou qui sont subven-sion-nnés ce qui accentue un peu plus, à mon sens la déchéance de l'image des "pseudo-" intellectuels de la république ....

5.Posté par Gwen le 30/01/2015 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Onfray, me semble-t-il insiste sur le fait que dans le Coran, on trouve des appels à l'égorgement (ou des descriptions de scènes de guerres, s'il faut en croire l'auteur de cet article)... Il s'ensuit que les dérives extrémistes comme les décapitations ou les exactions de Boko Haram peuvent trouver leur justification dans le Coran plus facilement que dans le Nouveau Testament, et même que dans l'Ancien Testament.
De ce que j'ai lu de l'Ancien testament, le Dieu qui y est décrit est cruel, terrible et injuste (je pense aux plaies envoyées contre l'Egypte) mais y-a-t-il des appels à l'égorgement d'hommes par d'autres hommes ? (C'est une vrai question car je n'ai pas eu le courage de lire toute l'histoire).

Ensuite, lorsque l'auteur de l'article compare le Coran pour les musulmans et la Constitution française pour les citoyens français, il pointe une réelle difficulté. En affirmant que l'allégeance d'un musulman irait davantage au Coran qu'à la République, l'auteur met en avant un double problème ; problème d'intégration d'une part, et problème de laïcité d'autre part (sans parler du problème d'égalité homme / femme).

6.Posté par ''''''''''''''''AbdelSalam le 27/02/2015 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.terre-islam.com/t903-michel-onfray-est-un-grand-menteur#7264 :
Louange à Allah, Celui qui a envoyé Son Messager Mohammed pour nous enseigner le vrai monothéisme incluant les meilleurs enseignements.
O Seigneur c'est vraiment toi seul qui mérite le culte, pas de vrai dieu si ce n'est Toi.

Ceci dit, le jihad en Islam n'est pas abrogé, seulement il a des conditions obligatoires, et pas seulement des conditions militaires. Ce jihad authentique n'a rien à voir avec les égorgements et les attentats que font les khawarij (Al Qaida, etc.).

Ceci dit, Michel Onfray a dit : "Quand on voit un juif il faut l'égorger", en voulant faire croire que cela est dans le Coran !!

Ensuite, Michel Onfray a cité le sens de quelques versets sur le Jihad, puis il a dit « Les juifs s’efforcent à corrompre la terre » ceci en faisant allusion au verset suivant (Allah a dit selon le sens) :
{ Et les Juifs disent : «La main d'Allah est fermée!» Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l'inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre (ou la corruption) sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre. }

Ensuite il a dit dit (en voulant faire croire que c'est du Coran) :
« Tout juif qui vous tombe sous la main, tuez-le ! Que Dieu les anéantisse ! »

Donc, ce verset est purement inventé par Michel Onfray le dajjal !! Il n'y a en vrai aucun verset qui ordonne de tuer les juifs de façon particulière ! Ceci est un grand mensonge contre Allah.
Cependant, oui, nous affirmons qu'Allah n'aime pas les juifs pour les raisons qu'Il a expliqué (leur mécréance, leur orgueil, et non pas leur origine ethnique ou leur langue sémite), sauf si ils entrent dans l'islam et font de bonnes oeuvres.
De même, Allah a interdit l'injustice envers toutes créatures donc les juifs y compris.

Michel Onfray prétend que le Coran fait l’éloge du carcan, de la noyade, de l’égorgement, de la crucifixion !! C'est un grand menteur.
Il y a trois passages qui parlent d'égorgement dans le Coran, c'est dans l'histoire du tyran Pharaon, un grand criminel kafir : sourate Al Baqarah, 49, Ibrahim, 6 et Al Qassass, 4. Ceci n'est en aucun cas un encouragement à l’égorgement des humains au couteau.

Michel le payera très cher si il ne se repent pas.
Et l'anti-sémitisme n'est en fait rien d'autre que du racisme.

Remarque en plus :
Dans le petit Robert, au mot intégriste on retrouve : n. et adj. (1894 ; de intègre, d’après l’espagnol.). 1-Hist. : membre d’un parti espagnol qui cherchait à soumettre l’État à l’Église). D’après cette définition on peut observer plusieurs points importants : 1-Le mot est apparu en Europe à la fin du 19e siècle et il vient du mot intègre- adj. (1671, «pur»; 1542, «entier»; lat. integer). D’une probité absolue- probité est une vertu qui consiste à observer scrupuleusement les règles de morale sociale, les devoirs imposés par l’honnêteté et la justice. (Ce qui est une qualité et non un défaut) 2-Ce mot était utilisé pour décrire les membres d’un parti espagnol qui voulait soumettre l’État à l’Église.
Donc, on peut comprendre à partir de cela, que ce mot ne peut être utilisé dans le contexte Islamique, puisque dans l’Islam, il n’y a pas d’«Église», ni de pape…

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires