Société

L'humanité a faim


Dans la même rubrique:
< >


french.ruvr.ru
Jeudi 18 Août 2011

L'humanité a faim

Les prix mondiaux pour des produits alimentaires ont augmenté de 33% si l'on compare au juillet de l'année dernière et ont presque atteint le niveau de 2008, en même temps les réserves des produits alimentaires se réduisent considérablement. La Banque Mondiale a présenté ces données dans son compte-rendu annuel.

L'Afrique est le continent le plus sensible. Ici plus de 12 millions de personnes ont faim, plus de trois millions et demi sont sur le bord de la mort.

Même dans les Etats où la famine ne menace pas la population, une partie des gens réduisent leur ration  et renoncent à certains produits alimentaires. Les îles de la stabilité n'existent presque pas, annonce l'expert du Groupe économique d'experts Maria Kataranova, bien qu'il y ait des pays où la situation avec les produits alimentaires et la hausse des prix n'est pas si critique. C'est, par exemple, la Russie, souligne l'expert:

L'année dernière il y a eu déjà la situation quand en Russie les prix des produits alimentaires les plus nécessaires ont augmenté en raison d'une mauvaise récolte. Cela a touché les fruits et les légumes, les céréales, le pain et d'autres produits importants. Les gens qui ont la ration peu varié ont souffert le plus. Cette année la situation est meilleure que l'année dernière, parce que la récolte est plus grande.

Cette année en Russie, en Europe, aux Etats-Unis, en Argentine et au Brésil  les récoltes de céréales sont bonnes. Ces pays sauvent le monde du collapsus qui approche. Cependant, il existe un autre problème, ils ne complètent pas les réserves stratégiques mondiales des produits alimentaires. Par exemple, aujourd'hui les réserves du maïs ne font que 13% de la norme nécessaire. La dernière fois les affaires allaient aussi mal il y a 40 ans.  En se basant sur ces chiffres, on peut à peine faire des prévisions optimistes, croit Maria Kataranova.

En avenir la situation avec les produits alimentaires peut s'aggraver, parce que la demande a commencé à croître activement. Cela est lié avant tout à ce que les pays tels que la Chine et l'Inde se développent activement.

Outre cela, le secteur agricole se réduit considérablement. Ce n'est pas avantageux de s'occuper des produits alimentaires, parce qu'ici on ne peut pas avoir le revenu aussi grand comme dans l'industrie, sans parler du domaine pétrolier, gazier où bien financier.
Le manque actuel des produits alimentaires et la hausse des prix doivent pousser l'humanité à réfléchir, croient les experts. En avenir, la situation peut provoquer des conflits armés de l'échelle  mondiale



Jeudi 18 Août 2011


Commentaires

1.Posté par fafa fafa le 18/08/2011 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

se basé sur des chiffres et uniquement sur des chiffre est d une bêtise incommensurable ....ne pas prendre en compte le lobbying européen en ce qui concerne la concurrence complètement déloyale sur la paysannerie africaine me fou les boules car il est facile pour l europe d envoyé des produit hyper subventionné en afrique se retrouvent souvent deux a trois foi moins chère sur les étales africains ce qui rend impossible pour les locaux d écoulé leur marchandises ......résultat des terres en friche de la misere se répendant partout en afrique et les marchand d armes se frotant les mains ... des multinationales s accaparant ces terre au moindre coup...l industrie de la peche s en donnant a coeur joie etc ...peuples traité de terroriste car lutant pour leur droit et en permanence maintenue dans le sous developement......les grande puissance son en train de sucer le sang des africains mais il commence a se battre et remporterons bientot de grande victoire.................................

2.Posté par ffilou6 le 21/08/2011 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans le fond, c'est tout le système financier mondial et nos modes de vie qu'il faut changer... A l'origine, il y avait le don ~ sans contrepartie, et le troc; actuellement c'est le troc qui domine, avec très souvent une contrepartie monétaire et ou financière; je ne dis pas qu'il faut 100 pour cent don et 0 pour cent troc; il y a d'autres manières se basant sur le partage, qui se trouve entre le don et le troc.

Débat à la fois social et économique et politique et philosophique...
La guerre pour la nourriture, et surtout l'eau potable qui est et sera encore la source de conflits et contrôles et rapports entre dominants et dominés, fournisseurs et clients dépendants.

3.Posté par Christina Hanssen le 21/08/2011 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Europeens jouent a se lancer des tomates et vous dites que les produits agricoles diminuent!!?

4.Posté par otontik le 21/08/2011 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le système capitalo-individualiste qui fais en sorte que nous vivons aujourd'hui comme des animaux. C'est une jungle planétaire. Et comme dans toute jungle il y a les prédateurs et les autres. Le problème et que l'être humain peut assumer les deux rôles et de plus en plus de moutons se font pousser des cornes... Bientôt il n'y aura que des loups et plus aucune brebis ...

Bref... ce que je veux dire c'est que le système d'aujourd'hui encourage la compétition au détriment de l'entraide. Du coup c'est chacun pour soi.

Le matérialisme est prédominant et déshumanise et déresponsabilise les individus par rapport à leurs obligation envers le reste de la société et envers leur quête spirituel.

L'athéisme qui prédominent comme idéologie dans les sociétés occidentales et ailleurs fait en sorte que le gouffre existentiel infiniment grand qui ne peut être combler que par la reconnaissance et l'adoration d'un Dieu unique, subit aujoud'hui le déversement de l'avidité humaine. Cette avidité insatiable qui nous pousse à accumuler toute sorte de possessions et à nous y attacher. Une idolâtrie voilée


5.Posté par Patrice le 22/08/2011 02:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai décidé de passer a l'action, je travail sur une ferme, il n'est pas question que ma famille manque de bouffe!!!

6.Posté par robin des bois le 05/09/2011 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les voleurs à la guillotine,attention 1789 approche,les voleurs seront punis haut et court,a bon entendeur,,,,,

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires