VIDEOS

L'histoire des choses: D'où viennent les choses que nous achetons ? Où vont-elles quand on les jette ?



Vendredi 8 Août 2008



Jeudi 7 Août 2008


Commentaires

1.Posté par UN RÉVOLTÉ le 08/08/2008 00:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vidéo très intéressante, par contre, il faut suivre! Tout a été dit... ARRÊTER DE CONSOMMER À OUTRANCE!!!

2.Posté par mimi le 08/08/2008 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rolala comme ils sont pas beaux avec leurs explications simplettes et idiotes.

3.Posté par J.Michel le 08/08/2008 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne analyse Ecolo - Marxiste de la création du flux économique;
Conclusion un peu idéaliste sans argumentation concrète démontrant la nécessité d'avoir la même analyse utilisée pour le flux économique que sur les interactions politiques assurant le verrouillage de la société civile.
Rien non plus sur l'état de déchéance morale des nations occidentales vivant comme des poules dans le poulailler de la consommation.
J.Michel

4.Posté par Ber le 14/08/2008 03:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Absolument vrai

5.Posté par lapinou le 17/08/2008 23:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Analyse écolo certes, marxiste je n'ai pas l'impression. a priori le marxisme est également une somme de théories basées sur l'ultra production.

Les explications sont forcément simplettes vu le temps que dure la vidéo, le côté idiot par contre je le vois pas bien, c'est juste un digest de l'état du monde actuel. L'analyse est partagée autant par le forum économique mondial de Davos que par la plupart des scientifiques qui analysent ces questions.
Les divergences entre ces personnes sont généralement plus dans le fait qu'il faut ou non stopper dès maintenant la machine ou accompagner sa lente mutation dans la douleur puisque le système d'économie de marché peut très bien s'accommoder d'un monde en ruine peuplé d'humains malades
.
La vidéo a ce défaut de ne pas beaucoup chiffrer les choses, uniquement en valeur relative disons par rapport à il y a 50 ans, 30ans, du temps de mamie... pas assez rigoureux à mon gout d'autant qu'il est fort possible que déjà à ces époques nos ancêtres consommaient excessivement.

6.Posté par Édouard le 18/08/2008 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une vérité qui dérange mais que la situation semble s'améliorer avec une plus grande conscience
(droit du travail vs exploitation, liberté des enfants vs travail des enfants, alter-mondialisation vs mondialisation généralisé, autonomie des États vs dépendance des entreprises, énergie libre vs distribution monopolistique de l'énergie, protection de la nature vs pillage abusif, impartialité vs manipulation, changements vs conservation du système actuel) pouvant varier notre style de vie dans l'avenir.

Pour un meilleur monde, il est de notre devoir à titre de consommateur d'être des gens responsable, prudent, et surtout être capable de distinguer.

7.Posté par pierre le 25/08/2008 06:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je reprendrait cette conclusion tres juste:

"Pour un meilleur monde, il est de notre devoir à titre de consommateur d'être des gens responsable, prudent, et surtout être capable de distinguer."

et j y ajouterait que meme s il manque beaucoup c'est interessant pour une analyse de base par contre dire que les chose change...c'est un peu faut.Cependant je suis lorsqu elle dit des gens on choisi avant ion peut nous aussi coisir apres...se reapoprier notre avenir vouloir agir sur le monde qui nous entoure et ne olus subir.redevenir des acteur plutot que des consomateurs.

8.Posté par soliman le 11/09/2008 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excellent reportage, bonne critique du systéme matérialiste et consumériste occidentale.
Occidentale? Car la colonisation continue ou plutôt ne s'est jamais arrété, l'homme occidentale impose ses valeurs, ses normes, son mode de vie au monde. Les liens sont fait entre l'environnement, l'économie, le droit du travail, la politique, les médias et la publicité. On comprend donc que le problème est globale, et ne peut se résoudre que par une solution globale.
la source du problème? Le rapport de l'homme occidentale à La Terre; à la Nature( Descartes: "devenir comme maitre et possesseur de la nature"). L'Occident a besoin de se relier avec le monde, de redécouvrir ,et cette fois véritablement et avec modestie, les grandes sagesses du monde. Qui aujourd'hui est le barbare? Qui aujourd'hui est le sauvage? Le chef d'une tribu d'amazonie pour qui la terre est sacrée et appartient aux dieux ou l'entrepreneur ne voyant derrière chaque arbre arraché que l'augmentation de la capitalisation boursière de ses actionnaires?

9.Posté par lapinou le 12/09/2008 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ni l'un ni l'autre, ou plutôt les deux mais pas de la même façon. L'un est passif et incapable de changer quoi que ce soit ni dans un sens ni dans l'autre handicapé par sa pensée magique, l'autre est actif et généralement comprend mieux le monde mais est fou d'une mythologie scientiste...

Chanter la gloire du primitivisme c'est aussi oublier pourquoi pas mal de peuples souhaitent sortir de cet état primitif/traditionnaliste qui n'est pas exempt de violences et d'incohérences non plus.

10.Posté par Christian le 29/12/2008 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

' Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas, '
Paroles du Prophéte Jérémie écrites en 580 avant notre ére en Jérémie 10:23 qui trouvent un accomplissement dans cette analyse, et qui, malgré la critique, mérite réflexion.

11.Posté par Lapinou le 04/01/2009 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est ce par manque d'intelligence propre que les gens font de la politique à base de citations mystiques? Sérieux quoi... :/

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires