ALTER INFO

L'histoire déformée des Palestiniens


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



aljazeera.com
Vendredi 4 Mai 2007

L'histoire déformée des Palestiniens


Aljazeera, Emma Sabry, 4 avril 2007


Dans un manuel typique d'école Israélienne, la carte du Moyen-Orient ne montre pas à la ligne verte qui séparait jusqu'en 1967 Israël des territoires Palestiniens aujourd'hui occupés par l'État Juif.


​​​​Les enfants Israéliens n'apprennent pas que le côté Israélien de la Ligne Verte enveloppe 78% de ce qui était la Palestine en 1947.


​​​​De plus, si vous regardez la vidéo d'introduction de l'Independence Hall Museum de Tel Aviv, vous n'entendrez et ne verrez rien d'apparenté aux Arabes qui habitaient en Palestine avant qu'Israël s'empare du territoire et devienne un État en 1948.


​​​​C'est comme si les Palestiniens n'existaient pas !


​​​​Chaque pays est coupable de raconter sa propre version de l'histoire, et de tenter d'y figurer en héros, dit le Dr. Ruth Firer, une historienne de l'Université Hébraïque de Jérusalem. « Mais chaque récit doit être assez flexible pour laisser vivre les autres à côté de lui. Si sa propre histoire est écrite de manière à ne laisse vivre aucune autre à ses côtés, alors nous avons un problème, » a-t-elle ajouté.


​​​​Dans les années 80, quelques historiens Israéliens ont cherché à démystifier ce qu'ils appelaient le « récit sioniste " déformé, en écrivant sur les aspects les plus brutaux aux origines de leur pays, dont les expulsions et la violence contre des Arabes.


​​​​Mais leur version de la véritable histoire d'Israël n'est jamais devenue le récit traditionnel.


​​​​Les Israéliens ne connaissent même pas le mot « Nakba », ou le « désastre " qui est arrivé après la création d'Israël. Ce mot se rapporte à toutes les circonstances tragiques entourant la création d'Israël, qui a forcé environ 900.000 Palestiniens à fuir leur pays pendant les guerres Israélo-Arabes en 1948.


​​​​Selon Eyal Danon, qui travaille avec les Arabes Israéliens sur un projet pour documenter l'histoire Arabe et Juive de Jaffa, « Si vous questionnez les gens en Israël au sujet du Nakba la majorité ne savent pas ce que c'est. ».


​​​​Le droit au retour des réfugiés Palestiniens et le statut juridique de Jérusalem sont parmi les obstacles principaux qui entravent la reprise des pourparlers de paix entre les dirigeants Israéliens et Palestiniens.


​​​​Par exemple, Israël a immédiatement rejeté le plan de paix rédigé par les Saoudiens -- initialement présenté en 2002 et relancé par la Ligue Arabe en mars 2007 -- simplement parce qu'il ne veut pas que les réfugiés reviennent dans leur patrie, soutenant que leur retour pourrait avoir comme conséquence l'élimination démographique d'Israël comme « État Juif ».


​​​​De plus, les Israéliens croient que les Palestiniens n'ont pas été forcés de quitter leurs terres vers la fin des années 40, et ainsi n'ont ni le droit de revenir ni ne méritent aucun genre de compensation. D'autre part, les Palestiniens justifient leur droit de retour dans ce qui est maintenant Israël parce que leur expulsion était le résultat de l'agression israélienne.


​​​​Cela signifie manifestement que les Israéliens doivent étudier le Nakba et l'exode Palestinien puisque c'était de leur responsabilité, dit Eyal Danon.


​​​​Seulement après qu'Israël se sera occupé de cela, il pourra y avoir un dialogue avec les Palestiniens, ajoute-t-elle.



http://www.aljazeera.com/me.asp?service_ID=13334

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info





Vendredi 4 Mai 2007


Commentaires

1.Posté par soakely le 04/05/2007 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien n'a la force de la vérité mais il faut aussi saluer le courage et la dignité du peuple palestinien, je suis d'ailleurs convaincue que la Palestine vaincra. Les sionistes quant à eux ont commis une erreur en créant cet etat car à cause d'eux les juifs vont connaître un terrible exode. Les crimes effroyables qu'ils ont perpetrés tout au long de l'existence de cet etat ne pourra jamais leur être pardonnés et il n'est pas besoin d'etre palestinien pour être ecoeuré par tant de barbarie et d'inhumanité.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires