insolite, humour, conspiration...

L'histoire d'un palestinien incarcéré parce qu’il s'appelle Hitler


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Décembre 2017 - 15:45 TRUMP

Mardi 21 Novembre 2017 - 13:30 Travailleurs détachés



Mardi 21 Janvier 2014

L'histoire d'un palestinien incarcéré parce qu’il s'appelle Hitler
Depuis Hébron , Hitler Abu Hammad raconte sa souffrance aux mains des colons à cause de son nom et dénonce la violation continue des droits des Palestiniens par Israël, qui les a confiné à vivre " dans une prison."

On a demandé ses papiers à Hitler Abou Hammad pour la première fois quand il avait 14 ans. "A l'époque, je n'avais pas de carte d’identité, j'étais trop petit . C'est pourquoi, quand j'ai dit à l'agent mon nom, il a pensait que je moquais de lui" dit Hammad au journal « Diagonal ».

" Alors tu veux tuer des Israéliens? " lui demanda à un fonctionnaire au poste de contrôle de l'armée israélienne qui ferme la voix aux palestiniens qui veulent aller à la mosquée d'Abraham ( Hébron ). Après lui avoir demandé son nom à plusieurs reprises, l'agent s'est éloigné et est immédiatement revenu avec trois soldats." Deux d'entre eux me saisir par le bras pour que je ne puisse pas bouger, le troisième prit son fusil et avec la crosse me frappa au visage de toutes ses forces", a déclaré Hitler. " Ce jour-là , j'ai perdu mon nez et j'ai réalisé la vie qui m'attendait», ajoute-il.

" Depuis, j'ai sans cesse des problèmes quand un soldat m'arrête: on me frappe , m'intimide, on se moque de moi ... je dois faire face à de nombreuses situations de ce genre à cause de mon nom », il avoue.

Selon Hammad, ses parents « ne savaient pas ce qu'Hitler avait fait aux juifs. Ils connaissaient juste son nom, que c'était une personne importante. Ils pensaient que c'était une bonne personne d'après les photos», a déclaré le palestinien. " Je ne peux pas les blâmer" a-t-il dit .

Emprisonné à cause de son nom

Abu Hammad , aujourd'hui professeur d'anglais au centre éducatif Ja'bari scholl à Hébron, a été emprisonné en 2005. " J'ai été emprisonné à cause de mon nom, il n'y avait aucune autre raison», dit-il, mais admet que, à ce moment il réunit son courage pour dire à un soldat qui était prêt à vivre avec les Juifs, mais qu '«il ne pourrait jamais respecter l'occupation."

"Tout le monde est le bienvenu ici , mais pas pour occuper nos maisons, nous frapper et nous humilier", insiste le Palestinien, qui révèle : " J'ai deux cartes d'identité: une arabe et une israélienne, et en dépit de cela, je ne peut circuler librement dans ma ville, dans mon pays. Nous vivons dans une prison » .

Source:
Actualidad RT

Traduction:
Fawkes News


Mardi 21 Janvier 2014


Commentaires

1.Posté par Delorme Camille le 22/01/2014 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que penseraient les palestiniens musulmans si des juifs israéliens s'appelaient "Fuck Islam"??? Que feraient les policiers palestiniens lors de controles d'identités??? Les parents de cette personne ont voulu faire de la provoc, que cette personne se plaigne auprès de ses parents et qu'elle change son prénom au lieu de tenter de se faire passer pour une victime comme ici....

2.Posté par Lasnami le 22/01/2014 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bientôt la destruction de cette entité racaille raciste et lâche

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires