Politique Nationale/Internationale

L'histoire cachée des relations franco-américaines


Voici l'histoire d'une Fondation très puissante et largement méconnue: la French American Foundation (FAF) dont le but de resserer les liens franco-américains dans tous les domaines. Cette Fondation dispose de deux sièges: New-York et Paris. Son influence est considérable si l'on en juge par ses dirigeants, ses appuis financiers et ses cadres. On y est surpris de découvrir les noms de certaines personnalités françaises.

par Pierre Hillard

L'Observatoire de l'Europe - 2007-03-23


Pierre Hillard
Lundi 26 Mars 2007

L'histoire cachée des relations franco-américaines
Lors de sa visite aux Etats-Unis, Nicolas Sarkozy prononça un discours, le 12 septembre 2006, à la French American Foundation (FAF, la « Fondation franco-américaine »). Rappelant la nécessité de « rebâtir la relation transatlantique (…) et de favoriser la constitution d’une Europe politique forte et influente sur la scène internationale »[1], le prétendant à l’Elysée a dû ravir par ces propos les dirigeants de cette Fondation largement méconnue. L’étude de celle-ci est pourtant profitable afin de mieux saisir les liens ô combien étroits qui lient les élites franco-américaines.

La FAF doit son origine aux actions de trois éminents américains[2] : James G. Lowenstein, membre entre autres du Council on Foreign Relations (le CFR) où s’élabore la politique étrangère des Etats-Unis et dont l’équivalent britannique est le Royal Institute of International Affairs (RIIA dit Chatham House) ; James Chace, directeur de la rédaction de Foreign Affairs, revue du CFR et de Nicholas Wahl, professeur de science politique et fin connaisseur de la classe dirigeante française lui permettant des contacts en particulier avec le Général de Gaulle et Michel Debré[3]. S’appuyant dans les années 1970 sur tout un réseau[4] des milieux politiques, des affaires, de la presse et universitaires français comme Olivier Chevrillon, un des fondateurs de la revue le Point ; Pierre Jouven, président de Péchiney ; Jean-Louis Gergorin (futur membre du comité exécutif d’EADS) et Thierry de Montbrial (futur président de l’Institut français des relations internationales, l’IFRI) co-dirigeants à l’époque le Centre d’analyse et de prévision (le CAP) du ministère des Affaires étrangères de 1973 à 1984, ils obtinrent l’appui officiel de Valéry Giscard d’Estaing. Ce dernier, lors d’un dîner à l’ambassade de France aux Etats-Unis, annonça la création d’une double Fondation franco-américaine, le 18 mai 1976, en accord avec le président américain Gerald Ford et le secrétaire d’Etat Henry Kissinger[5]. Ainsi, la French American Foundation (la FAF) vit le jour avec un siège à New-York et l’autre à Paris. Comme le rappellent les textes officiels : « L’objectif de la Fondation franco-américaine est de renforcer la relation franco-américaine considérée comme un élément essentiel du partenariat transatlantique »[6]. Pour accomplir cet idéal, les bonnes fées de la finance, de la grande presse, de l’université et de la politique se sont pressées autour du tout nouvel institut. Les grâces ont été particulièrement abondantes.

En effet, la branche américaine a bénéficié d’appuis inestimables. Il n’est pas possible de nommer l’intégralité des dirigeants et des contributeurs financiers en raison de la liste impressionnante des participants. Cependant, on peut relever parmi les membres anciens et nouveaux en 2007 : John D. Negroponte, plusieurs fois ambassadeurs et dont la dernière nomination se déroule à Bagdad, membre du CFR, il a été un des présidents de la FAF de New York ; Ernest-Antoine Sellière, ancien président du patronat français et européen (le MEDEF et l’UNICE) ; les anciens ambassadeurs américain en France, Félix G. Rohatyn, et François Bujon de l’Estang à Washington[7] ; ou encore l’actuel président de la FAF de New York, Nicholas Dungan[8] dont les activités se sont déployées au sein de la très atlantiste Chatham House[9]. Par ailleurs, les appuis financiers ne manquent pas puisqu’on peut relever des noms prestigieux comme David Rockfeller, fondateur de la Trilatérale et président honoraire du CFR ; Franck Carlucci, ancien secrétaire adjoint à la CIA et ancien secrétaire à la défense du président Reagan, il a été le directeur du très puissant Groupe Carlyle. Cette société d’investissements américaine est très impliquée dans l’industrie de la défense tout en étant proche de l’administration Bush. Enfin, nous pouvons relever parmi les contributeurs : EADS, l’Oréal USA ou encore la Société Générale[10].

La FAF française n’a pas à rougir de sa jumelle new-yorkaise. Dirigée au début par le président de Péchiney jusqu’en 1982, Pierre Jouven, la Fondation est présidée depuis 1997 par Michel Garcin[11], Directeur général de Hervé Consultants (spécialiste en accompagnement d’entreprises). Le Conseil de surveillance[12] réunit EADS France, BNP Paribas, la Caisse des dépôts et des représentants comme Yves de Gaulle (secrétaire général de Suez), Jean-Louis Gergorin (vice-président de la coordination stratégique chez EADS, mais dont les activités ont cessé avec l’affaire Clearstream) ou Marwan Lahoud, PDG du leader européen dans le secteur des missiles MBDA dont EADS est actionnaire à 37,5% et dont le frère Imad Lahoud a connu quelques démêlées judiciaires en liaison avec Jean-Louis Gergorin lors de l’affaire Clearstream. Enfin, nous pouvons ajouter que la FAF française est soutenue par le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l’éducation nationale ou encore l’Institut d’Etudes politiques de Paris[13].

Cependant, l’action de la FAF est encore plus considérable en raison de sa capacité à recruter des personnes appelées à occuper de hautes fonctions. C’est dans le programme intitulé Young Leaders qu’une véritable sélection s’opère. Comme l’affirment clairement les textes officiels : « Le programme phare des Young Leaders, piloté par les deux entités (ndlr : New-York et Paris), vise à créer et à développer des liens durables entre des jeunes professionnels français et américains talentueux et pressentis pour occuper des postes clefs dans l’un ou l’autre pays »[14]. Au sein de la sélection, c’est le professeur de science politique américain et membre du CFR, Ezra Suleiman, qui fut l’unique responsable de 1981 à 1984, puis de 1994 à 2001, du recrutement des Young Leaders en France[15]. Après une sélection drastique, seuls 125 Américains et 126 Français composent les Young Leaders depuis 1981. Dans le cas de la FAF américaine, nous pouvons citer les noms suivants avec la date d’admission : Antony Blinken (1998, ancien conseiller en politique étrangère du président Clinton), Ian Brzezinski (2001, chargé aux affaires de défense de l’OTAN, fils du célèbre géopolitologue Zbigniew Brzezinski), le général Wesley K. Clark (1983, ex-commandant en chef des troupes de l’OTAN en Europe), le président Clinton (1984) et Hillary Clinton (1983, sénateur)[16]. Dans le cas de la FAF française, nous pouvons relever en particulier : Philippe Auberger (1989, député UMP), Yves Censi (2003, député UMP), Jérôme Chartier (2003, député UMP), Nicolas Dupont-Aignant (2001, député UMP, Debout la République), Alain Juppé (1981, député UMP), Eric Raoult (1994, député UMP), Valérie Pécresse (2002, député UMP), Jacques Toubon (1983, député UMP), François Hollande (1996, député socialiste), Arnaud Montebourg (2000, député socialiste), Pierre Moscovici (1996, député socialiste), Alain Richard (1981, socialiste, ancien ministre de la Défense), Henri de Castries (1994, Directeur général du groupe AXA assurances), Emmanuel Chain (1999, journaliste), Jérôme Clément (1982, Président d’ARTE), Annick Cojean (2000, journaliste au Monde), Jean-Marie Colombani (1983, Directeur de la publication du Monde), Matthieu Croissandeau (2002, rédacteur en chef adjoint du Nouvel Observateur), Jean-Louis Gergorin (1994), Bernard Guetta (1981, journaliste à France Inter), Erik Izraelewicz (1994, rédacteur en chef des Echos), Laurent Joffrin (1994, PDG de Libération), Jean-Noël Jeanneney (1983, président de la BNF), Sylvie Kaufmann (1998, journaliste au Monde), Yves de Kerdrel (2005, journaliste aux Echos), Marwan Lahoud (1999), Anne Lauvergeon (1996, présidente d’AREVA), François Léotard (1981, ancien ministre de la Défense), Alain Minc (1981), Laurent Cohen-Tanugi (1996, Sanofi-Synthélabo et membre du conseil d’administration du think tank « Notre Europe » créé par l’ancien président de la Commission Jacques Delors[17]), Christine Ockrent (1983), Olivier Nora (1995, président des Editions Grasset), Denis Olivennes (1996, président de la FNAC) … etc[18].

Une telle représentation souligne l’influence capitale qu’exerce la French-American Foundation dans les liens franco-américains[19]. Cette fondation organise aussi différentes conférences sur la défense, le journalisme, l’éducation ou la santé. Nous trouvons parmi les participants, outre les personnes citées ci-dessus, des noms bien connus comme Jean-François Copé (porte-parole du gouvernement Chirac en 2007), Michel Barnier (conseiller politique de Nicolas Sarkozy en 2007), Nicolas Beytout (Directeur de la rédaction du Figaro), le général Henri Bentegeat (chef d’Etat-major des armées) etc[20]. Tous ces colloques poursuivent, bien entendu, le but suprême de servir au mieux les intérêts de l’humanité.

[1]http://www.u-m-p.org

[2] http://www.frenchamerican.org/board_directors.html

[3] http://www.frenchamerican.org/pdf/faf%20-%20catalog%20printer.pdf

[4] http://www.french-american.org/srt/extra/flb/minisite/show?location.id:=1198&id:=60

[5] http://www.frenchamerican.org/pdf/faf%20-%20catalog%20printer.pdf

[6] http://www.frenchamerican.org/statement.html

[7] http://www.frenchamerican.org/board_directors.html

[8] http://www.frenchamerican.org/about_president.html

[9] http://www.chathamhouse.org.uk/

[10] http://www.frenchamerican.org/cgi-bin/contributors.cgi

[11] http://www.french-american.org/srt/extra/flb/minisite/show?location.id:=1338&id:=36

[12] http://www.french-american.org/srt/extra/flb/minisite/show?location.id:=1338&id:=35

[13] http://www.french-american.org/srt/extra/flb/minisite/show?location.id:=1338&id:=68

[14] Rapport d’étude pour le ministère des Affaires étrangères, analyse du processus de sélection des Young Leaders français pour la période 1981-2005, French American Foundation, Paris et New-York, p. 4.

[15] Ibid., p. 6.

[16] http://www.french-american.org/srt/extra/flb/minisite/show?location.id:=1381&id:=123

[17] http://www.notre-europe.eu/fr/qui-sommes-nous/conseil-dadministration/

[18] http://www.french-american.org/srt/extra/flb/minisite/show?location.id:=1381&id:=124

[19] Cette coopération s’illustre aussi dans le domaine économique. En effet, la FAF a organisé un colloque intitulé « Economies européennes et américaines, l’impossible divorce » sous la direction de Joseph P. Quinlan. Auteur d’un document paru en 2003 sous le titre « Drifting apart or growing together ? The primacy of the transatlantic economy », Joseph P. Quinlan a co-écrit avec Daniel S. Hamilton l’ouvrage de référence en matière de marché transatlantique sans entraves “Deep integration” dont le président de la Commission européenne, José Barraso, a tant vanté la valeur à la School of advanced International Studies (SAIS) le 18 octobre 2005.

[20] Rapport annuel 2003-2004, French-American Foundation. Cette fondation décerne chaque année le Prix Benjamin Franklin « à une personne qui, à travers sa vie, a œuvré à l’amélioration des relations entre la France et les Etats-Unis » comme le rappelle le rapport de la FAF. Les lauréats de ce Prix sont : l’ambassadeur C. Douglas Dillon, l’ambassadeur Walter J.P. Curley, Médecins sans frontières, Bernard Arnault (groupe de luxe LVMH), Michel David-Weill (ancien Président de Lazard Frères), la famille Forbes et Maurice Lévy (Président du Directoire de Publicis Groupe), op. cit, p. 30.




http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=HIL20070325&articleId=5183 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=HIL20070325&articleId=5183



Lundi 26 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par NESS le 26/03/2007 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de doute la Françe est Infiltré de toute part par le Cancer étatsunien !
Y'a-t-il un remède ?

2.Posté par veridique le 27/03/2007 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j ai entendu parle de la FAF c est pour "sionizer" la FRANCE et la mettre au service des neocons imperialiste et sioniste, le remede: VOTEZ LEPEN

3.Posté par NESS le 27/03/2007 04:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour être honnête je le croie aussi !

4.Posté par NESS le 27/03/2007 06:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi de plus en plus de gens votent Le pen

5.Posté par Cat le 27/03/2007 06:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelles sont les alliances du candidat ou de la candidate ? A qui profite les divisions idéologiques ? Qui dirige qui ?
C'est une question que nous devrions nous poser avant de porter notre bulletin dans l'urne?


Le système qui dirige qui ?


"Les individus qui vivent dans les nations dites démocratiques s'imaginent être libres et égaux en droits.
Ne parlons pas des devoirs dont la notion est sujette à interprétations diverses.
Les hommes pour lesquels ils votent afin d'être représentés au sein des assemblées nationales sont censés défèndre cette liberté et ces droits: Le peuple est souverain.
En réalité, les citoyens sont floués, manipulés et désinformés car le libéralisme économique et le capitalisme sauvages ont pris le pouvoir depuis une vingtaine d'années et les politiques ne sont plus que des "marionnettes" dont les dirigeants des multinationales tirent les ficelles.
Ces dirigeants, par le biais de groupes de pression, constituent désormais un "état" dans chaque état.
Qui détient un pouvoir économique considérable détient le pouvoir politique.
0r il fàut savoir que ce pouvoir économique au niveau planétaire est exercé par un petit groupe d'individus sans scrupules qui ont pour objectif l'établissement d'un gouvernement politique unique mondial.
Les dirigeants des multinationales imposent aux gouvernements leurs "Diktats" élaborés par un "cerveau" qui se trouve aux Etats-Unis.
Tout est pensé et programmé pour que les individus deviennent des citoyens du monde, consommateurs soumis et dénués de toutes réactions politiques, nationalistes et culturelles.
La pieuvre américaine étend des tentacules qui enserrent tous les secteurs-clés de l'économie des nations.
Les têtes pensantes du petit groupe signalé sont racistes: il faut limiter la démographie dans certains pays d'Afrique et d'Amérique du sud, liquider les homosexuels, les drogués partout dans le monde, les noirs américains, considérés comme des cancers qui rongent la société.
Pour mener à bien cette politique, le "cerveau" se sert des instances internationales qu'il contrôle (O.M.S.-O.N.U. ; Banque mondiale et de divers organismes nationaux (CDC-CIA... etc.).
Le "cerveau" utilise la biologie et la médecine dont les fondements sont erronés afin de parvenir au but qu'il s'est fixé. De là:
Les campagnes de vaccinations truquées
Les manipulations génétiques
Les aliments transgéniques et irradiés
Les oestroprogestatifs et produits abortifs
Le Sida
Si nous laissons faire les savants "fous" et les "apprentis-sorciers" qui, pour des raisons de profit ou par bêtise, sont aux ordres des multinationales, nous nous dirigeons inéluctablement vers une issue apocalyptique d'ici deux décennies."


Extrait de : "nous sommes tous des "cobayes" "du Dr Louis de Brouwer (Avril 1997) - Cet ouvrage rend compte d'un "système" insoupçonné par la plupart des gens et les alerte quant aux terribles conséquences prévisibles à court terme

Que dire de plus? Il suffit d'ouvrir les yeux sur la realité du monde aujourd'hui, 10 ans après les propos de ce médecin virologue et consultant international, que j'ai eu l'honneur de rencontrer .
- Il est urgent de reconquérir notre identité. Jean-Marie Le PEN a les qualités recquises , LA FORCE, L'ENERGIE, LE COEUR et L'INTELLIGENCE pour diriger la France -

6.Posté par NESS le 27/03/2007 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi doit on nous musulmans voter Le Pen aux élections présidentielles ?


En 2007, les élections verront élire un nouveau président et une nouvelle assemblée nationale. Ceux -ci dirigeront la politique du pays. Ils influenceront la destinée des Français et par la même des musulmans.
C 'est pour cela qu'en conformité avec notre religion l'islam, et notre aspiration au bien-être nous nous devons d'élire la ou les personnes les plus favorables aux musulmans.
Tout cela devra se faire avec un esprit lucide dénué de faux sentiments. En effet, le musulman, comme l'expliquent les paroles des savants en religion (que nous posterons prochainement sur ce blog) se doit de voter non pas par sympathie ou critères socio-politiques mais plutôt dans l'intérêt impérieux de la oumma en France et à l'étranger.
C'est en cela que d'un point de vue stratégique le vote Le Pen se relève être la meilleure option pour les élections de 2007.
Nous savons les réticences qu'éprouvent nombres d'entre nous à faire ce choix mais il est temps de sortir de l'émotionnel pour entrer dans une dimension stratégique plus à même de garantir nos droits et nos intérêts en France.
Ainsi face à la socialo-féministe Segolène Royal et au sioniste islamophobe Nicolas Sarkozy les musulmans se doivent de voter Le Pen.

7.Posté par Gustav le 27/03/2007 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

C'est drôle car des islamophobes et des islamophiles vont voter pour le même personnage. Paradoxal!!
Je reste bien dubitatif!
Et si l'action véritablement citoyenne était de ne pas voter du tout?
S'il y a complot, Le Pen fait parti du complot: il n'y a pas d'échapatoire. Je rappelle que c'est son ami Miterrand qui l'a lancé en politique.
D'ailleurs, je vois mal, mais alors vraiment très mal le lien entre les trilatérales, bidelberger et autres et le fait de vouloir voter pour Le Pen!!

8.Posté par BELH le 27/03/2007 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JE SUIS D'ACCORD AVEC VOUS, MAIS LE "NON VOTE" N'EST PAS PRIS EN COMPTE

9.Posté par Gustav le 27/03/2007 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Le vote blanc n'est pas pris en compte mais est pris en compte pour le qorum validant une élection. Si une majorité de gens ne vont pas voter du tout, alors l'élection elle-même est invalidée. Voilà pour l'argument principal du non vote.

10.Posté par NESS le 27/03/2007 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je rappel que les islamophobes de chez Le pen on suivie Bruno Mégret l'or de la création du MNR car Le pen refusait la Diabolisation des Musulmans, aujourd'hui le vote Le pen Rassemblent des gens différent et de toute horizon avec un projet commun faire pété le Système qui à ruiné le pays depuis plus de 30 ans.
Il faut se réveillé et arrêté la diabolisation de Le pen qui n'était pas fondé et encore moins aujourd'hui, le devoir de chaque français responsable c'est d'aller voté c'est un acte citoyen.
Le vote devrai être obligatoire!


11.Posté par abdel le 28/03/2007 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.radioislam.org/le-pen/sarkozy/juif-sarkozy.htm

12.Posté par VIVE LEPEN le 30/03/2007 01:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je voterai LEPEN pour pas etre responsable du prochain massacre américano-sionistes qui se ferat avec l accord de sego sarko et bayrou ; les musulmans francais se doivent de votez LEPEN ne serait ce que pour essayer d eviter que la FRANCE entre dans une guerre injuste. vous dites LEPEN est raciste? alors pourquoi il a envoyé des médicaments en IRAK et cela de nombreuses fois pendant l embargo imposé par les soit disant GRANDS DE CE MONDE? pourquoi collecter des fonds pour les enfants irakiens? le seule candidat qui s oppose au sanction de l onu contre l IRAN c est lui, que dit segolene? et bien sego elle refuse tout simplement à l iran l electricité pour eux la gogol du ps veut des bougies; le nicosy lui il est 100% nazisra-hellien et il suit W comme blair; 2 caniches pour la blanche-maison du Maitre, pour la FRANCE il faut votez LEPEN mais si vous etes pour ISRAEL alors votez le sharon de Neuilly,le chti narcosy ou bien la royale israellienne : la grande golene! VIVE LEPEN! VIVE LA FRANCE LIBRE!

13.Posté par Siryne le 30/03/2007 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive le pen !!! eh bien certains ont la memoire tres courte !

"Torturés par Le Pen" par Hamid Bousselham

[rebellyon.info]url:
"Torturés par Le Pen" par Hamid Bousselham

http://rebellyon.info/article2885.html

Et pour les musulmans , ils doivent surtout s'arretaient d'etre les marionettes de l'hypocrisie de ces hommes politique , gauche , droite et autres .

Et surtout de ne pas suivre l'exemple de certains "sans cerveau" !

www.dailymotion.com




14.Posté par NESS le 30/03/2007 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour répondre Siryne ce Facho pro Sarko, que la torture en Algérie était Institutionnalisée par les plus haute autorité de l'état de l'époque les Socialiste de Mitterrand et leur alliés et une partie de la droite !
Le pen lui n'était qu'un soldat, à l'Image des soldats Américains aujourd'hui !

Il faut arrêtez un peu la propagande sur Le pen ça ne marche plus!

15.Posté par NESS le 31/03/2007 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite

16.Posté par Siryne le 31/03/2007 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ness .

De 1 , apprends à ne pas insulter les gens , alors ton "pro-sarko" tu te le garde .

De 2 , si tu es une "lepiniste" , libre à toi , mais ne prends pas les musulmans pour des cons , on nous faisant croire que lepen est "une sainte" qui aime les musulmans , c'est la blague du siecle là que tu nous raconte !!!

Ce n'est pas parcequ'il "deteste" les juifs qu'il aime pour autant les musulmans , chacun à utiliser la "beurette" soit comme image soit à son service pour faire du racolage !!!

Ni lui ni le sarko ni la sego ne sont bons pour le "bien-etre" des musulmans , ni pour la france entiere !

P-S pour ton info , toi qui pretends connaitre l'islam et les musulmans , Siryne est prenom de FILLE !

Et un conseil gratuit : apprends à penser par tes propres idées et non etre l'ombre d'un tel , comme soral ou un autre , tu petra un cable à ce train-là et tu sera pareil qu'un certain gynéco qui vote une fois pour le nain et une autre pour le borgne !!! hihi

17.Posté par Siryne le 31/03/2007 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà les trois personnes les plus dangeureuses pour les musulmans de france et pour tous ceux qui ne s'appele pas jean , paul ou jacques .

vidéo

vidéo

vidéo

Et pour la majorité des candidats , ils sont pro-sionistes , comme d'ailleurs une grande majorité d'hommes politiques européens , on a bien vu comme ils se sont tous alignés contre le hamas et leurs silence face à l'horreurs et la barbarie sioniste au liban et en palestine .


18.Posté par NESS le 31/03/2007 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je te signale que Le pen et le seul qui ne s'aligne pas à la politique Sioniste et qui ne c'est toujour pas courbé devant le CRIF que c'est le premier à avoir soutenus un Musulman aux élections en 1957, le premier à avoir le premier en 1984, sans conté qu'il était contre les deux guerre de l'Irak et de l'embargo criminelle et soutient l'Iran à exploité l'énergie nucléaire !
ne laisse pas de lien ver Sako Facho Anti-Musulmans ! Et informe toi mieux sur Le pen au lieu de relayé la Propagande !

lien

lien
lien

19.Posté par NESS le 31/03/2007 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sarkozy ou Ségolène, les sionistes n’ont que l’embarras du choix


lien

20.Posté par Siryne le 31/03/2007 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lepen n'a rien à fouttre de ce qui subissent les palestiniens , les irakiens ou tout les autres musulmans qui souffrent de la colonisation et de l'envahissement sans parler des crimes contres l'humanité que le bush et les sionistes commettent chaque jour , etant donner que lui meme est un colonisateur qui n'a aucun regret des tortures qu'il fait subirent aux algeriens .

Tout ce qu'il veut c'est le pouvoir d'abord , avant d'ejecter tous ceux qui ne sont pas des dupont ou des durand , point .

Comme tout hommes politiques , il ment et fait croire aux miracles , un faux zorro , et pire il n'a que haine envers tout les musulmans tout comme le sarko et compagnie ,

Arrete de te meler les pedales si tu es naïve , ou tu nous l'as jour "musulmane" alors que tu dois rouler pour le fn , et tu fais ton racolage ! ça ne prend une seconde , avec moi .

Les seuls qui votent pour lepen que toi tu appele musulmans , n'ont rien de mulmans et sont prets meme à denigrer leurs origines car ils ont honte d'etre assimiler à des "arabes" , c'est de beur et beurettes qui croient au pere noel (cauchemer) lepen !!!

Les voilà c'est soit disant "musulmans" !!!

video


P-S la politique française de tout bord , n'a jamais rien fait pour les musulmans , à part plier la richesse de leurs pays d'origines et soutenirent les dictateurs qu'elle a placée , revise ton histoire .

vidéo


Je te le repete encore une fois , la politique européenne et surtout française , elle est pro-sioniste , et ça ce n'est une info pour personne , tout le monde le sait .

Sur ce je n'ai pas de temps à perdre avec toi , tu peux continuer ta propagande .


21.Posté par patriote le 29/06/2008 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hilare le Pierre
megalo , il voit des nains partout sauf a l'élysée.
le plus grand comique depuis longtemps en politique.....
enfin triste d'avoir des mecs comme lui en France qui se répande sur le net sans controle ni veracité.
a faire enfermer et mettre hors d'etat de nuire
allez debout la FRANCE MAIS pas evec des "P hilard" traite a notre avenir.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires