Conflits et guerres actuelles

L’hégémonie militaire américaine et l’armée de l’espace



geopolintel@gmail.com
Vendredi 8 Janvier 2010

L’hégémonie militaire américaine et l’armée de l’espace
Discours du général Michael Ryan- Juillet 2001
 
 En parlant à un groupe de journalistes spécialistes en Défense, le chef du personnel des forces aériennes, le général Michael Ryan a prononcé hier une vérité gênante lorsqu’il admettait que les Etats-Unis et même le monde est engagé dans une compétition militaire dans l’espace, laquelle s’accompagnera prochainement d’armes offensives capables d’attaquer les satellites ennemis et aussi au final des cibles sur Terre.
 
 Pendant que les remarques de Monsieur Ryan produisaient leur prévisible discours sur « la course aux armements dans l’espace », le fait est que l’espace a été déjà militarisé depuis des décennies et que son contrôle est fondamental au maintien de l’hégémonie militaire américaine.
 
 Aujourd’hui encore les forces des Etats-Unis dépendent du contrôle de l’espace pour les communications, les renseignements, la précision de guidage des munitions, et autres importantes missions. Comme le conclut le rapport du « panel de Défense nationale » : « l’absence de restriction sur l’utilisation de l’espace est devenue un intérêt majeur pour les Etat-Unis ».
 
 Aussi, avec le développement croissant des activités commerciales dans l’espace (plus de 1100 entreprises dans plus de 50 pays se sont développées, établies, et y opèrent des systèmes spatiaux), la ligne entre l’utilisation de l’espace militaire et civile s’est dissipée.
 
 Les avantages de l’Amérique dans l’espace sont décisifs quant à l’exercice de notre puissance globale, mais elles ont créé aussi des vulnérabilités que nos adversaires sont soucieux d’exploiter. L’espace est rapidement devenue « la haute mer » du futur, et la « puissance de l’espace » est l’équivalent de ce qui était la « puissance maritime » laquelle a propulsé la Grande-Bretagne, et ensuite les Etat-Unis sur le chemin de numéro
1 mondial.
 
 Le contrôle de l’émergence de « similitudes internationales » relatif à l’espace fera beaucoup pour déterminer la force future des politiques internationales sur Terre. Ces défis sont bien compris par le département de la Défense, et plus largement par l’administration Bush.
 
 Le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld a présidé récemment une commission mandatée par le congrès sur le futur de l’espace, laquelle a reconnu que : « nous connaissons de l’Histoire que chaques domaines air, terre, mer ont eu leurs conflits, la réalité indique donc que pour l’espace ça ne sera pas différent ». Le panel conclut aussi que « étant donné la certitude virtuelle, les Etat-Unis doivent développer les moyens à la fois pour dissuader et pour se protéger contre des actes hostiles envers et dans l’espace ».
 
 Les commentaires de Monsieur Ryan sont probablement un avant goût de l’idée centrale de la prochaine revue trimestrielle de la Défense. « La guerre de l’espace » sonne un peu comme des termes de science fiction, mais c’est une compétition que les Etat-Unis se doivent de préparer à gagner, peut être même jusqu’au point d’en créer une nouvelle branche dans les services armés.
 
 Dans l’espace comme sur Terre, nous préserverons la paix en maintenant notre force.
 
 Traduction Geopolintel http://www.geopolintel.fr/article197.html
 
 Source Project for the New American Century
   THE RUMSFELD COMMISSION REPORT (Senate - July 31, 1998) [1]  http://www.fas.org/irp/congress/1998_cr/s980731-rumsfeld.htm
 
 Defense Planning Guidance [2]
http://www.rightweb.irc-online.org/profile/1992_Draft_Defense_Planning_Guidance
 


Vendredi 8 Janvier 2010


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires