PRESSE ET MEDIAS

L'entretien de Hachemi Rafsandjani avec la chaîne Al-Jazira


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



La chaîne Al-Jazira a organisé à un débat télévisé entre le Président du Conseil de Discernement du bien de l'Ordre islamique, Hachemi Rafsandjani, et le Président de l'Union des Oulémas musulmans, à Doha, un débat qui s'est articulé autour de diverses questions du monde de l'Islam, en particulier, la question de l'unité inter-islamique.


IRIB
Vendredi 16 Février 2007

Lors de ce débat, le Président du Conseil de Discernement du bien de l'Ordre islamique a souligné la nécessité de préserver l'unité et d'éviter les dissensions et la discorde, ce qui peut, considérablement, aider au progrès et à la promotion des Musulmans. "Partant de ce principe, a souligné Hachemi Rafsandjani, la République islamique d'Iran a, toujours, œuvré à l'unité entre les pays islamiques et a, même, dédié une semaine à l'unité entre Sunnites et Chiites, la considérant comme le symbole de la solidarité, au sein de l'Ummah islamique."

Ce débat a porté, également, sur l'Irak et ses récentes évolutions, qui ont retenu l'attention de nombreux analystes politiques. Les troubles et l'insécurité grandissante, en Irak, ont plusieurs raisons, le rôle et l'implication des occupants étant la principale. Mais ceci n'empêche pas certains courants extrémistes et politiques de suggérer que l'insécurité, en Irak, est due aux différends d'ordre confessionnel.

De ce fait, on avance l'idée du croissant chiite, pour susciter des inquiétudes et des craintes. Ce, alors que la structure politique de l'Irak est issue du suffrage universel et exprime la volonté du peuple irakien. Elle est, donc, tout à fait, légitime. Sont présents, dans cette structure politique, les Chiites, les Sunnites et les Kurdes, ainsi que les autres ethnies et minorités religieuses du pays. Cependant, ceux qui estiment que la stabilisation et la sécurisation de l'Irak ne vont pas du tout dans le sens de leurs intérêts, cherchent, par de telles insinuations et propagandes, à perturber la situation et à se lancer dans des aventurismes, en Irak, point sur lequel a insisté le Président du Conseil de Discernement du bien de l'Ordre islamique, lors de son débat télévisé, sur la chaîne Al-Jazira, pour répondre aux doutes émis, au sujet de la prise de positions des Oulémas chiites, à l'égard de la situation irakienne. "Tous les oulémas musulmans considèrent comme un péché mortel le massacre de la population irakienne, acte, dont ne peuvent bénéficier que ceux qui attisent l'insécurité, en Irak, pour compenser leurs échecs. De toute évidence, ce processus n'est pas dans l'intérêt de l'Ummah islamique et profite aux Etats-Unis, aux Sionistes et aux ennemis de l'Islam, et pour y faire face, il nous faut rester vigilants et éviter de faire des déclarations qui sèment la discorde, au sein du monde islamique.


Vendredi 16 Février 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires