Croyances et société

L’enfer sur terre (le futur)


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


L’enfer (http://www.outre-vie.com/paradis/enfer.htm) beaucoup de gens ont une idée de ce concept à forte connotation religieuse, mais concept abstrait tout de même. Certes certaines personnes disent avoir eu des visions de l’enfer notamment lors des expériences de mort imminente, mais la plupart d’entre nous n’en a qu’une vague idée. Mais et si l’enfer était tout simplement ce que des dizaines de millions de personnes de par le monde vivaient (ou vont bientôt vivre) ? Essayons d’y « voir plus clair ».


cybermoine3000@yahoo.fr
Mercredi 30 Septembre 2009

L’enfer sur terre (le futur)

Quelques faits et citations « explicites »

• Madeleine Albright : En 1996, lors d'une émission de 60 Minutes ("Punishing Saddam", 12 Mai,1996) sur CBS, Lesley Stahl a demandé la question suivante à la Secrétaire d'État des États Unis, Madeleine Albright: « Nous avons entendu qu'un demi million d'enfants étaient morts [en Irak]. Je veux dire, c'est plus d'enfants décédés qu'à Hiroshima. Et vous savez, est-ce que le prix en vaut vraiment la peine? » Albright a répondu : « Je crois que c'est un choix très difficile, mais le prix... nous croyons que le prix en vaut la peine. » (Elle était ambassadrice américaine à l'ONU à l'époque). Elle aurait déclaré par la suite avoir regretté cette réponse mais maintiendra tout son soutien aux principes des sanctions commerciales internationales. • Lawrence Summers : « Les pays sous-peuplés d’Afrique sont largement sous-pollués. La qualité de l’air y est d’un niveau inutilement élevé par rapport à Los Angeles ou Mexico. Il faut encourager une migration plus importante des industries polluantes vers les pays moins avancés. Une certaine dose de pollution devrait exister dans les pays où les salaires sont les plus bas. Je pense que la logique économique qui veut que des masses de déchets toxiques soient déversées là où les salaires sont les plus faibles est imparable. » (Source : "Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles", Bernard Maris, p. 10.). « Il faut mieux que les enfants asiatiques travaillent dans les usines textiles plutôt qu'ils se prostituent » ("En vue: Larry Summers", Les Échos, p38, 25 novembre 2008). • Henry Alfred Kissinger (prix Nobel de la paix à la suite du cessez-le-feu obtenu en 1973 au Viêt Nam, secrétaire d'Etat sous les présidents Richard Nixon et Gerald Ford.) « Le pouvoir est l'aphrodisiaque suprême. » (Extrait du journal The Guardian - 28 Novembre 1976). « Tel un médecin ne disposant que d’une seule pilule pour tous les maux imaginables, il (le F.M.I) prêche presque invariablement l’austérité, de forts taux d’intérêt pour empêcher la fuite des capitaux, en préconisant de grosses dévaluations pour décourager les importations et renforcer les exportations. Il en résulte mathématiquement une chute brutale du niveau de vie, du chômage et de la pauvreté, qui affaiblissent les institutions politiques chargées d’exécuter le dit plan. » (Dans un article paru dans le monde sous le titre " Le F.M.I fait plus de mal que de bien "). • François Mitterrand : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique, une guerre sans morts." "Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre à mort." (Source : Commentaire fait lors d'un entretien privé à la fin de sa vie (cité dans Courrier International du 13 Avril 2000)).

Un monde répugnant

Il est utile de savoir ce que certains « grands » pensent pour comprendre un peu pourquoi le monde est dans un tel état ! Oui la vie de tant de personnes ressemble à un véritable enfer et un de mes souhaits est de mettre ceux qui se disent « maîtres du monde » ou faiseurs de guerres justes (alors que Kant dit de la guerre : « La guerre crée plus de méchants qu'elle n'en supprime. ») à la place de gens qui bien souvent n’ont rien demandé. Mais comme le dit si bien Einstein : « Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le cœur des hommes. » car c’est bien le cœur des humains qui est plongé dans les ténèbres ce qui les empêche de faire le bien parfois même « en dépit de leur plein gré ». Je l’ai déjà dit dans un de mes précédents articles, il semble cependant que l’humanité soit divisée en deux pôles bien distincts, un pôle « maléfique » et un pôle « positif » et au risque de choquer les gens je dirai que chacun a son utilité. Quoi de plus utile en effet que de montrer aux gens les effets de leurs actions ? Car (pratiquement) chacun d’entre nous s’il le veut peut lire les citations des « grands » de ce monde (ou équivalent) ? Mais cela nous intéresse-t-il ? Pas vraiment puisque certains aimaient vivre à crédit notamment aux Etats-Unis et n’eut été la crise ça ne les aurait pas gêné de continuer ainsi. Comme dit Kissinger le « pouvoir » est l’aphrodisiaque suprême, car l’humain aime pouvoir. Il veut pouvoir voyager comme il le veut, il veut aller sur la lune, sur Mars et peu importe le prix. Certains chantent les louanges du progrès technologique spatial obtenu à coup de milliards de dollars car cela profiterait à l’humanité ! Mais qui en profite vraiment ? Dites-le ? Certains nous diraient que les produits financiers profitent aux gens ? Mais à qui donc ? A ces pauvres bougres qui ont été dupés par des gens comme Madoff ou d’autres ? Oui certains humains sont bêtes et c’est au nom de cette bêtise et cette incapacité à se prendre en charge que certains voudront imposer une tyrannie. Einstein disait : «C'est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu'il en a reçu. », mais combien entendent une parole aussi sage ? Car beaucoup d’entre nous se comportent en fait comme des parasites qui ne savent que prendre (voir ces vampires de la city avides comme pas deux) quitte à vivre à crédit. Certains hypothèquent même leur vie pour vivre leur rêve. Einstein n’a pas tort quand il dit : « Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue. ». On me dit souvent que je suis dur avec l’humain ce à quoi je réponds : je suis moi-même un humain donc ce qui est valable pour les autres humains l’est aussi pour moi, de plus n’ai-je pas raison d’être aussi dur avec mes semblables ? Oui je ne peux le nier j’ai un mépris profond pour le genre humain et ce serait bien hypocrite de le nier. Je n’hésite souvent pas à traiter l’humain de « singe » parlant ou de « primate » montrant des bribes d’intelligence. Mais contrairement à certains « puissants » je n’hésite pas à m’inclure dans le lot. C’est bien pour cela que comme a demandé le christ, on ne jette pas la première pierre quand on est pécheur (et j’en suis un et un gros). Et je comprends les chrétiens quand ils disent que le sang du christ doit nous laver pour que nous puissions comparaître devant le créateur. Car à vrai dire est-ce qu’un être pur et parfait pourrait désirer la compagnie d’une créature aussi répugnante ? Je ne cherche plus à essayer de changer le monde car je pense que ce n’est que pure perte de temps ! Car j’ai l’impression que dans ce monde, construisez quelque chose de beau et vous aurez toujours un « maudit » pour venir le piétiner. Essayez d’améliorer le monde me semble être comme la punition de cet être qui poussait cette pierre au sommet de la montagne et une fois qu’elle y était, elle retombait automatiquement ce qui obligeait l’être en question à recommencer encore et encore. Des monstres qui surgissent parfois d’endroits qu’on ne peut même pas soupçonner d’être des tanières à démons et qui ne semblent avoir pour but que de pourrir la vie du plus grand nombre. Churchill dit avec justesse : « Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n'était. ». Là où ce cher Hoover va apparemment plus loin en disant cette phrase ahurissante : « L'individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu'il ne peut croire qu'elle existe ». Comment est-ce possible, comment certains peuvent douter que le mal incarné puisse surgir de leurs propres rangs ? Comment certains peuvent trouver inimaginable ce que dit un Thierry Meyssan ? Pur crétinisme qu’ils paieront cher, ai-je envie de dire ou envie insensée de continuer à rêver encore et encore quitte à ce qu’en leur nom on transforme la vie d’humains en enfer sur terre. Mais l’heure approche où nous devrons (où et qui que nous soyons) faire face à la vérité aussi brutale et sauvage quelle soit et la vérité est que nous allons (tous) vivre pour de bon l’enfer sur terre.

L’enfer sur terre

Et oui des millions d’américains ont perdu leurs maisons et cela a stupéfié beaucoup d’occidentaux. La crise a frappé durement et cela a choqué beaucoup de personnes ! Pourquoi cela les choque-t-il ? Eux qui ne sont pas choqué quand des personnes sont prêtes à risquer leur vie pour chercher un mieux en occident ? Quand des êtres humains sont traités comme des animaux par Pasqua, Debré, Sarkozy, Hortefeux etc… Je sais ils devaient se dire que « ça n’arrive qu’aux autres » ou « ces nègres sont des fainéants qui aiment la facilité » (il faut « aimer la facilité » pour risquer ainsi sa vie ? Pure connerie !). Oui facile de dire ça quand on n’a pas vu de ses yeux ce que certains endurent sur terre. Ainsi des américains ne comprenaient pas la haine éprouvée par certaines populations contre l’Amérique (même si certains ont entamé une réflexion intéressante voir ici : http://www.syti.net/AttentatsUS.html) ! Ils ne comprennent toujours pas pourquoi le révérend Jeremiah Wright (http://en.wikipedia.org/wiki/Jeremiah_Wright) disait que Dieu devait maudire l’Amérique à cause des crimes qu’elle a commises aux 4 coins du monde (http://en.wikipedia.org/wiki/Jeremiah_Wright_controversy#.E2.80.9CConfusing_God_and_Government.E2.80.9D). Les américains encore si convaincus d’être des gens « bons » ! Pourtant même Jésus qu’ils disent adorer a dit que seul Dieu était bon (ce qui à mon sens veut tout dire) ! Le futur comme je le dis révèlera les choses telles qu’elles sont car il ne peut en être autrement. Et ceux qui refusent de voir ce qu’ils sont en réalité y seront contraints par la force des choses. Certains chrétiens craignent la période des tribulations et espèrent être « enlevés » comme Lot, Noé (lire Genèse) et beaucoup d’autres. Mais s’ils sont honnêtes avec leur paradigme, ils sauront qu’un humain aussi pieux que Job a du endurer maints tourments pour que sa foi soit testée, comment sont-ils sûrs que ce ne sera pas leur cas ? Moi je m’attends à tout d’où une tendance à prendre beaucoup de choses avec philosophie. Si certains sont incapables de voir que Bush était un menteur et un meurtrier ils devront en payer le prix. Certains diraient qu’ils étaient ignorants ! Vraiment ? Les pauvres chéris c’est qu’il faudrait les plaindre ! Et que dire des enfants irakiens qui ont subi le déluge de feu yankee alors qu’ils n’avaient rien demandé ? Tout américain qui a soutenu la guerre en Irak a le sang de chaque enfant innocent (et pas seulement) qui est mort (et qui mourra) durant cette guerre illégale (car elle est loin d’être finie, même si les médias font mine de moins en parler, faisant croire que les choses s’améliorent). Alors je n’en ai rien à faire que des singes parlants ou des perroquets sans cervelle s’offusquent du fait que des personnes qui réfléchissent se posent des questions sur la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 (lesquels sont une odieuse boîte de Pandore). Toute personne un temps soit peu saine d’esprit (enfin pour peu que ce terme ait un sens surtout concernant le genre humain) ne peut que remettre en question ce que les « arracheurs de dent » que sont les politiciens disent (lire à propos des politiciens les citations de Coluche qui valent le détour ici : http://www.telleestmatele.com/article-6496509.html). Je ne crois pas un traître mot de ce que ces vermines purulentes disent et je dois avouer que j’ai du mal à comprendre que des gens puissent accorder un quelconque crédit à ces « choses » dont la place est dans une poubelle (et encore c’est insulter les poubelles que de dire ceci). Et si j’avais du mal avec le concept de l’enfer des religions je commence à en avoir de moins en moins. Car à vrai dire je pense que la place de beaucoup d’humains s’y trouve. Il ne suffit pas de dire que vous êtes quelqu’un de bien, mais qu’est-ce qui prouve que vous êtes quelqu’un de bien ? C’est dans la difficulté, la souffrance que l’on sait si vous êtes quelqu’un de bien ou pas. C’est dans la réaction qu’ont eu de nombreux américains lors des attentats du 11 septembre 2001, moment d’intense douleur pour eux on s’en doute que l’on a su qui tendait vers le bien et qui tendait vers le mal. Si Roosevelt a dit : « En politique, rien n'arrive par accident. Si quelque chose se produit, vous pouvez parier que cela a été planifié de cette façon. », je pense qu’il en est de même dans la vie sur terre. Et que chacun nous subissons des épreuves pour savoir qui nous sommes réellement, quel est notre fond (épreuves temporaires car nous ne durons pas éternellement ici bas, ne l’oublions jamais). C’est pour certains un concept trop simpliste, mais pourquoi chercher midi à quatorze heures ? La vie dans le fond est-elle plus compliquée que cela ? N’est-ce pas une guerre permanente entre le bien-vérité et le mal-mensonge ? De la destruction que provoque le volcan, il ressort des terres fertiles et de la vie ! Donc à ma vie de l’enfer sur terre, il ressortira à clarté qui sont les hommes « de bien » et les hommes « de mal ». Le cœur des humains sera sans aucun éprouvé comme il ne l’a jamais été et cela en révèlera sa tendance à la grandeur ou à la déchéance.

Conclusion

Qui gardera la foi et qui la perdra, voilà la question posée selon moi au genre humain ! Certains se disent comment croire qu’il y a un Dieu quand tant de personnes souffrent ici bas ? Ils ne se demandent pas : « qu’est-ce que moi je fais pour aider ceux qui souffrent devant moi ? ». Pas besoin de grandes théories et de grosses paroles, juste des actes concrets. Ce n’est pas parce que j’ai un certain mépris pour le genre humain que je pourrais laisser quelqu’un crever devant moi sans bouger le petit doigt. Je ne nie pas que je suis un monstre, je suis conscient d’en être un mais il n’empêche que j’ai une conscience et je vois à quel point ça fait du bien de l’écouter. Comme tout un chacun j’ai des pulsions très fortes et des envies choquantes, mais je fais l’effort de les contrôler ! Est-ce de l’hypocrisie ? Je dirai plutôt du bon sens et une conscience des conséquences de certains actes posés. Une de mes connaissances (une fille très douce) est morte récemment écrasée par un jeune crétin qui avait bu de l’alcool et qui selon ce que j’ai entendu dire aurait juré sur la bible d’écraser quelqu’un avant que le drame ne se produise. Que devais-je faire, tuer ce misérable ? Non que justice soit rendue (et je n’oublie pas que le pécheur n’a pas le droit moral de jeter la première pierre), mais à vrai dire je laisse son sort entre les mains de Dieu (en qui je crois et qui je suis sûr rend un jugement juste). Vu comment ce jeune a été élevé (sans père et avec une mère extrêmement permissive) je comprends un peu comment il en est arrivé là (il n’est donc pas le seul coupable dans cette affaire et cela pose la question de la responsabilité directe et indirecte des gens donc une réflexion des causes de l’enfer sur terre). Cette jeune femme est morte mais elle était tellement gentille que je me dis que peut-être que Dieu l’a rappelé à lui dans sa bonté et que finalement on restera sur terre entre gens douteux pour régler nos comptes. On verra bien car le monde qui arrive sera terrible et sera un tri efficace pour les cœurs et les âmes. Qui écoutera les mensonges des politiciens (Khrouchtchev a par exemple dit que : « Les politiciens sont les mêmes partout. Ils promettent de construire un pont même là où il n'y a pas de fleuve. ») et tous leurs acolytes du système de contrôle des pensées (http://www.alterinfo.net/La-chaine-de-controle-des-esprits_a35133.html) ou qui écoutera sa conscience ! Au sortir de là, nous saurons et au jour du grand jugement personne ne pourra nier ce qui l’a conduit là ou il est (il sera) !


Mercredi 30 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par paul Muad Dib le 30/09/2009 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a la croyance en dieu ,en des religions, qui ont tendances a s'opposer plus qu'a se parler , lorsqu'elles se parlent c'est plutôt dans la douleur que venant d'une envie réelle,non?
les religions organisées rejoignent souvent les pouvoirs, l'enfer , le paradis etc..le bonheur une fois mort...alors organisons un grand suicide collectif, non ?
ah non c'est vrai il faut travailler , dans une tache mécanisée a outrance, les politiques ,les religieux, les hommes d'affaire , tous nous disent que nous devons souffrir..
je dirais qu'il ne reste rien ,selon mon opinion les religions ,les politiques, les idéaux ,tout a échoué a faire de cette planète , un endroit paisible,beau,coopératif..
imaginons nous devenons amnésiques , impossible de se rappeler nos idées ,nos concepts ,nos avis,nos religion,l'idée de dieu ( je ne veux pas dire qu'il est ou n'est pas d'entité au delà de la matière) alors on fait quoi ?
la seule chose intelligente est de tous participer avec chaque compétence a la production des besoins du groupe, chacun dans son coin est voue a une mort quasi certaine rapidement..la plus haute compétence est alors celle de savoir et vouloir coopérer,c'est celle la qui va résoudre tous les problèmes des qu'ils arrivent, les problèmes techniques bien sur....et cet humain va alors se rendre compte que malgré un monde bien organisé matériellement ca ne va pas, il reste cette frustration permanente , un mélange de peur et de désirs mêlés, qui nous amènent a de l'insatisfaction permanente... dans les temps anciens , certains ont dit qu'il y avait un dieu ,et qu'on se devait de l'adorer, qu'il existait un paradis et que la vie après la mort serait belle,pour certains ,les méchants seront punis..
mais l'homme amnésique a oublié tout cela, et il se retrouve alors comme a l'aube de l'humanité quand ca a commence a mal tourner, car ca a probablement mal tourne depuis le début je pense..!!
cet homme amnésique a un mal être permanent psychologique et il considère cela comme un message que quelque chose ne va pas,quand il a mal au ventre il y a une raison ,quand il a mal psychologiquement il y a aussi une cause première....
alors l'homme nouveau observe les choses telles qu'elles sont comme j'ai peur de ma mort a venir ,je veux en savoir plus, je ne peux fuir cela alors je regarde j'observe intensément ,je ne fuis pas...
l'homme a venir sera dans ce chemin de non fuite de sa peur, qui est notre chemin actuel et qui provoque ce que nous voyons tous, une vie misérable,entre peurs et désirs a la source de toutes nos actions, l'homme a venir ne fuira pas ,regardera ce qu'autrefois il ne pouvait pas regarder, alors ses actions ne seront plus basées sur la fuite/peur/désirs, mais sur la vision de la vérité, cette vérité est par exemple la mort a venir mais tant d'autres choses aussi, c'est un autre chemin ,du moins une autre façon d'aborder les problèmes ,sans les fuir mais en faisant corps avec eux , essayez de regardez votre mort a venir ,vous comprendrez ..
notre vie actuelle basée sur l'ego fonctionne dans le champs de ce qui est connu par la mémoire,supprimez votre mémoire l'ego disparaît ,non ?
le nouvel humain aura d'autre "capacités" ,pas un surhomme hollywoodien,non, il pourra alors se poser avec son intelligence subtile des questions ouvertes a l'inconnu , car l'ego et sa peur ne lui permettent pas cela , alors peut être pourrons nous aborder des questions de ce qui est au delà des choses,voyez vous de quoi je veux parler, ce sera passionnant, mais je propose d'empêcher le pire, il faut ouvrir son esprit ,se regarder, se comprendre ,comprendre ce qui ne va pas en nous et aller au delà .......la compétition pour le profit issu de nos cerveaux / ego malades et névrosés doit disparaître ,on n'a pas le choix, mais ce n'est pas un système,pas des lois qui nous aiderons, un humain libéré de ses peurs par son intelligence saura quoi faire, la liberté est la dans l'esprit,car physiquement nous sommes dépendant ,de la nourriture ,d'un abris, des autres ,des animaux, des arbres ,de la nature etc..la liberté est dans l'esprit pas dans la matière, elle ne le sera jamais ,ce qui est sa nature....

2.Posté par Jean le 30/09/2009 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Einstein n’a pas tort quand il dit : « Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue. »


Tant qu'ils seront mortels, les hommes seront condamnés à se planter.

3.Posté par TheTruth le 30/09/2009 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@thanatos
tres juste analyse. Le premier démon a affronter est celui qui someille (plus ou moins prodondement) en nous. Inutile de s'offusquer de quoique ce soit sur cette terre, excepté de nos propres péchés et nos propres horreurs et celui qui dit le contraire n'a pas encore pris conscience du mal qu'il se fait à lui et aux autres. Notre seule action salvatrice et utile pour nous meme et pour nos congeneres et de renoncer à nos vices et à s'efforcer de faire le bien petit à petit, c'est dur mais il n'y a que ça à faire sinon c'est la déchéance assurée....arriver au pire stade: faire le mal en croyant faire le bien et avoir perdu toute foi en Dieu .

4.Posté par Paterrien le 01/10/2009 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amis Terriens, voyez-vous l'avenir s'éclaicir ou s'assombrir?
Peu importe, vous êtes une espèce agréable mais trop peu disciplinée, votre esprit cupide que certains se sont échinés à maintenir risque de vous coûter très cher, au mieux vous pouvez à
peine espérer en sortir, au pire votre espèce sera "recyclée", le terme "recyclé" définit votre
enveloppe éthérée, votre âme, si vous préférez.
Cependant, les lignes ont bougées, et ce qui paraissait figé, arrêté, n'est plus aussi certain.
Le plan que vos élites veulent appliquer - le nouvel ordre mondial - est non seulement inadapté, mais totalement incompatible avec le type de conscience qui est la vôtre.
Vous êtes sur le seuil, ou sur la voie d'entrer dans ce que l'on nomme: "supercivilisation".
C'est une transformation très profonde, qui fait appel à des modifications dans la
représentation et la perception, or vos "élites" veulent conduire cette transformation à leur
manière, ce qui en soi est logique, tout système essaie de s'autopréserver, canaliser cette
transformation est une entreprise louable, cependant il s''agit ici d'un processus endoévolutif,
qui dépasse le cadre d'un accompagnement purement structurel, fût-il animé des meilleures
intentions, ce qui ne semble pas trop être le souci premier de vos "dirigeants".
Chaque espèce parvenue à un certain stade, se retrouve confrontée à ce changement
référentiel, cela peut plus ou moins bien se passer, mais parfois, par manque de lucidité
ou simplement par obstination, cela peut échouer.
L'échec peut être partiel ou total, il est possible que dans votre cas, et en obervant les
processus en cours, vous vous acheminez, vers une transformation assez cahotique, avec
des résultats très partiels, et des possibilités de scissions endoéthériques et vibratoires
dans certaines catégories de populations toutes races confondues.
Amis Terriens, je me lâche: " ça va merder grave, oh la vache, qu'est-ce que vous allez prendre... woouuuhhh, oyaiyaiyaille..!!!! quelle pitié..."
Bon, c'est pas tout ça, salutations fraternelles...

Ps: " Bon courage..."

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires