Néolibéralisme et conséquences

L’économie mondiale est menacée d’1 grde dépression


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 08:29 SECURITE DES MOYENS DE PAIEMENT 



Dimanche 21 Décembre 2008

L’économie mondiale est menacée d’1 grde dépression
Pessimiste ou réaliste, le gouverneur de la Banque d'Espagne, Miguel Angel Fernandez Ordoٌez a tiré la sonnerie d’alarme.

Dans une interview accordée au quotidien espagnol El Pais , il affirme que cette crise financière est la plus importante depuis la grande dépression" de 1929.
Et d’ajouter : "Le manque de confiance est total. Le marché interbancaire ne fonctionne pas et génère des cercles vicieux: les consommateurs ne consomment pas, les entrepreneurs n'embauchent pas, les investisseurs n'investissent pas et les banques ne prêtent pas", a-t-il déclaré dans un long entretien au journal.

Pour Ordonez, il serait "logique" que le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) où il siège, décide lors de sa prochaine réunion en janvier d'une nouvelle baisse des taux "si entre autres variables, nous observons que les prévisions d'inflation vont très nettement sous les 2%".
Concernant la réduction spectaculaire des taux américains, le gouverneur a souligné qu'il "recommanderait certainement de faire la même chose" dans la zone euro si la situation économique y était aussi "dramatique" qu'aux Etats-Unis.

Ordoٌez a jugé par ailleurs "très possibles" des fusions entre banques si les résultats de celle-ci "chutent". "Le sens commun indique qu'il y aura des fusions", indique-t-il.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Dimanche 21 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Les culs de pyramide le 21/12/2008 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ni pessimiste, ni réaliste, simplement incompétent

2.Posté par MKL le 22/12/2008 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Préparer l'après crise, c'est d'abord ne pas se cantonner à dénoncer les bulles spéculatives immobilière et financière, mais en analyser l'origine de manière réaliste.
Pour maintenir un taux de croissance élevé malgré l'explosion de la précarité dans tous les pays occidentaux, l'endettement massif des ménages a été favorisé à outrance, afin de maintenir artificiellement un pouvoir d'achat correct malgré la baisse régulière des revenus d'une population toujours plus importante.
Et l'origine de cette précarité s'explique elle-même par l'explosion de la productivité depuis 45 ans (informatique, robotique, formation) et d'une mauvaise gestion des paramètres sociaux connexes.
Nous nous retrouvons donc depuis 30 ans dans une situation anarchique, d'une part de surexploitation de la population active de l'industrie et des services (cadres à 60 heures/semaine - pression et stress insupportables), et d'autre part de chômage et de précarité de masse (temps partiel et petits boulôts contraints...), induisant un renoncement aux revendications salariales par peur de basculer "du mauvais côté".
Tant que ce paramètre - explosion des gains de productivité - sera ignoré par la classe dirigeante, notre modèle de société continuera de sombrer.
http://nouvellegauche.fr

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires