Conflits et guerres actuelles

L'échec des Etats-Unis en Afghanistan



Jeudi 18 Septembre 2008

L'échec des Etats-Unis en Afghanistan
Obligée de reconnaître son échec, en Afghanistan, l'armée ‎américaine y a augmenté le nombre de ses effectifs. Le Général ‎David McKiernan, Commandant des troupes américaines, en ‎Afghanistan, a rappelé que la guerre, en Afghanistan, serait plus ‎longue et plus destructrice, si l'on n'envoyait pas d'effectifs ‎supplémentaires en Afghanistan. McKiernan, qui s'exprimait, ‎mercredi, en compagnie du secrétaire américain à la Défense, ‎Robert Gates, devant les journalistes, à Kaboul, a indiqué que ‎les Etats-Unis avaient besoin d'au moins trois autres bataillons, ‎en plus du bataillon qui viendrait se déployer en Afghanistan. ‎Dans le même temps, Robert Gates a dit, lors de sa rencontre, ‎aujourd'hui, avec le Président afghan, Hamed Karzaï, qu'il fallait ‎envoyer davantage d'effectifs, jusqu'à l'année prochaine, pour ‎faire face aux Talibans. Les déclarations de ces deux ‎responsables américains interviennent, alors que certaines ‎autorités et analystes américains et occidentaux ont indiqué que ‎la stratégie militaire, en Afghanistan, était vouée à l'échec. ‎Récemment, aussi, le ministre français de la Défense, Hervé ‎Morin, a rappelé, lui aussi, que la stratégie militaire, en ‎Afghanistan, était vouée à l'échec et qu'il fallait opter pour ‎d'autres stratégies politiques et économiques. Cela avait été, ‎également, confirmé par le Chef d'état-major interarmes de ‎l'armée US, Michael Mullen, qui avait indiqué que les raids ‎aériens américains contre l'Afghanistan avait insécurisé et ‎déstabilisé ce pays. Rappelant que les pays membres de l'OTAN ‎n'avaient aucunement l'intention d'envoyer des effectifs ‎supplémentaires, en Afghanistan, contraignant les Etats-Unis à ‎faire cavalier seul, il a fait remarquer que la sécurité de ‎l'Afghanistan devait être confiée aux forces nationales afghanes. ‎A la suite de la montée des critiques contre le massacre des ‎civils afghans, le secrétaire à la Défense américain, Robert ‎Gates, s'est contenté de déplorer la mort des centaines d'Afghans ‎innocents, victimes des attaques répétitives des forces ‎américaines, qui ont provoqué la colère, aussi bien, des ‎responsables, que de la population afghane. Environ, 33.000 ‎effectifs américains se trouvent, actuellement, déployés sur le ‎sol afghan, sous prétexte d'assurer la sécurité de l'Afghanistan, ‎tâche qui n'a pas été encore réalisée, 7 ans après l'occupation de ‎l'Afghanistan. ‎

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Jeudi 18 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par samy le 18/09/2008 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ENVOYé tt vos boys labas,je dis bien tous,meme les reservistes si il en reste.
comme ca les talibons vous ferons la peau d un coup et qu on en parle plus de YENKEE DE MERDE

2.Posté par Aigle le 18/09/2008 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils trouveront toujours des pauvres ignares ( mexicanos , et autres ) voulant à tout prix obtenir les cartes de sejours aux usa , pays des mirages pour pooovres bougres , meme si pour cela ils vendent leur miserable vie sur l'autel afghan pour lke bien etre des Cheney , et autres vampires sionistonazi

3.Posté par michel49 le 18/09/2008 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mefie-toi de la vengeance de l'Afghan ( proverbe local)

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires