Politique Nationale/Internationale

L'échec de la réunion tripartite entre Rice, Olmert et Abbas


La réunion tripartite entre la Secrétaire d'Etat américaine, le Premier ministre israélien et le Président de l'Autorité autonome, à Al-Ghods, n'a débouché sur rien, et ce, en raison du parti pris des Etats-Unis, en faveur d'Israël.


IRIB
Mercredi 21 Février 2007

L'échec de la réunion tripartite entre Rice, Olmert et Abbas
Il s'agissait de la première rencontre entre les dirigeants israéliens et palestiniens, en présence d'un responsable américain, depuis 2003. Les entretiens ont porté, lors cette réunion, sur la reprise des pourparlers de paix et l'application de la "Feuille de route". A l'issue de cette rencontre, la Secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, n'a pas fait allusion au gouvernement d'Union nationale palestinien, pour, ainsi, laisser entendre que les Autorités de la Maison Blanche n'étaient pas satisfaites de l'accord conclu à la Mecque entre le Fatah et le Hamas, pour la formation d'un gouvernement d'Union nationale. Rice a fait savoir qu'elle sera de retour dans la région, dans les semaines à venir, pour achever sa mission. Les Palestiniens attendaient que cette réunion tripartite mette un terme au boycott économique et politique dont ils font l'objet. Mais les Etats-Unis l'entendent autrement, semble-t-il, en élargissant le champ des sanctions, à l'encontre du peuple palestinien, pour mettre sous pression le Président de l'Autorité autonome, du fait qu'il a conclu, à la Mecque, un accord avec le Hamas, pour la formation d'un gouvernement d'Union nationale. Dans un tel contexte, le Président de l'Autorité autonome, Mahmoud Abbas, a entamé une tournée, dans plusieurs pays européens, pour solliciter leur aide au futur gouvernement palestinien.

Rappelons que l'Accord de la Mecque prévoit un gouvernement d'Union nationale, composé des 24 portes-feuilles partagés entre le Fatah et le Hamas. Ce, alors que les Etats-Unis, qui dirigent le Quartette, ont conditionné la levée du boycott contre les Palestiniens à la reconnaissance du régime sioniste par le futur gouvernement palestinien. La seule faute du peuple palestinien, qui endure des souffrances terribles, est d'avoir voté pour le Hamas et de lui avoir laissé le soin de restaurer ses droits, au cours d'élections, qualifiées, même, par les milieux occidentaux, de parfaitement démocratiques. Cependant, au cours l'année dernière, les Etats-Unis ont tout fait pour faire disparaître le gouvernement palestinien, dirigé, par le Hamas.


Mercredi 21 Février 2007


Commentaires

1.Posté par hamza le 21/02/2007 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

y' personne sur la planète qui pensait que la bounty allait régler quelque chose....

2.Posté par merzzakko le 22/02/2007 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bizarre ,on voit bien le drapeau des USA et celui des sioniste ,mais on voit tres mal
le drapeau Palestinien ?????

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires